toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahou espère que le président Obama « terminera bien » son mandat présidentiel


Netanyahou espère que le président Obama « terminera bien » son mandat présidentiel

L’attitude qu’adoptera le président Barack Obama envers Israël entre le 4 novembre – date des élections – et le 20 janvier 2017 – date d’entrée en fonction du prochain président – est une réelle source de souci pour le Premier ministre israélien. Dégagé de toute obligation ou engagement, peut-être désireux de se venger d’un Binyamin Netanyahou qui lui a tenu tête ou tout simplement souhaitant laisser son nom dans l’Histoire d’un Proche-Orient qu’il aura grandement contribué à destabiliser, Barack Obama pourrait bien être atteint du « syndrome Clinton » et vouloir imposer des réalités au détriment d’Israël avant de quitter la Maison-Blanche.

Binyamin Netanyahou a reçu lundi dans sa résidence à Césarée une délégation de conseillers de précédents présidents américains – membres des deux partis – et susceptibles de tenir des fonctions importantes dans la prochaine administration. Il s’est ouvert à eux et leur a confié sa crainte de voir le président Obama entreprendre une initiative importante sur le volet israélo-palestinien avant qu’il ne quitte la scène politique, par exemple ne pas opposer de veto à une initiative défavorable à Israël à l’ONU ou au Conseil de sécurité.

Parallèlement, les services du Premier ministre tentent d’organiser une entrevue entre lui et le président Obama au mois de seprmbre lors de son voyage à Washington pour assister à l’Assemblée générale de l’ONU. Des  sources à la Maison-Blanche indiquent que le président Obama serait également intéressé à une telle rencontre notamment é l’occasion de la signature du nouveau protocole d’aide militaire américaine à Israël pour les dix prochaines années.

Tout le monde se souvient de la fin de l’ère Bill Clinton où ce dernier avait voulu se refaire une virginité dans l’Histoire en imposant les négociations de Camp David à Ehoud Barak et Yasser Arafat. L’ancien Premier ministre israélien avait alors fait l’offre la plus « généreuse » qu’ait fait jusqu’alors un dirigeant israéliens aux imposteurs arabes palestiniens. Comme souvent, c’est l’obstination arabe palestinienne du tout ou rien qui a avait évité à Israël de se défaire d’une partie de son patrimoine historique.

Loading...

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Netanyahou espère que le président Obama « terminera bien » son mandat présidentiel

    1. Armand Maruani.

      Nous n’avons rien à attendre d’un Hussein Obama qui a trahi son pays , ses alliés mais resté fidèle à son islam nourricier .

      Bibi a raison de se méfier de lui jusqu’à la dernière minute .

      Des mois encore trés long à supporter avec l’espoir que Trump sera élu .

    2. sergeb

      Obama serait également intéressé à une telle rencontre notamment a l’occasion de la signature du nouveau protocole d’aide militaire américaine à Israël pour les dix prochaines années.

      J’ATTENDRAIS LE NOUVEAU PRÉSIDENT

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *