toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mont du Temple: Avi Dichter remet « l’église au milieu du village »


Mont du Temple: Avi Dichter remet « l’église au milieu du village »

Le président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense à la Knesset a abordé la question du Mont du Temple et notamment les incessantes invectives et menaces du Mouvement islamique arabe israélien, de l’Autorité Palestinienne, des députés arabes à la Knesset mais aussi de la Jordanie à l’égard d’Israël sur cette question.

« Israël est le seul souverain sur le Mont du Temple« , rappelle le député Likoud, qui dénonce les campagnes mensongères et les calomnies répandues par le sheikh Raed Salah, leader de la branche nord du Mouvement islamique « dans le but de créer un climat de violence et remettre en cause la souveraineté d’Israël sur ce lieu« .

Dichter, qui fut directeur du Shin Bet au début des années 2000, la campagne organisée d’incitation concernant le Mont du Temple a commencé en 1996, alors que Binyamin Netanyahou était dans son premier mandat à la tête du gouvernement israélien. Ce dernier  avait ordonné l’ouverture d’une porte de sortie dans les Tunnels du Kotel (Mur occidental) afin de permettre aux visiteurs de sortir au lieu de faire demi-tour et effectuer tout l’itinéraire de visite en sens inverse dans ces étroites galeries souterraines. Les responsables musulmans ainsi que Yasser Arafat avaient alors lancé la rumeur d’une « atteinte à la mosquée Al-Aqsa » et appelé « au soulèvement général » alors que l’ouverture creusée n’avait aucune proximité avec la mosquée et donnait uniquement sur une ruelle du quartier musulman de la Vieille Ville. Ces rumeurs avaient provoqué de graves affrontements sur l’Esplanade, faisant 17 morts parmi les soldats de Tsahal et quelques victimes chez les émeutiers musulmans. Avec en prime les condamnations internationales d’Israël ainsi que celle de la gauche israélienne.

« Qui comme moi n’ignore pas qu’au Proche-Orient (arabe) les faits exacts ne sont pas le point fort« , rappelle Avi Dichter qui estime que c’est de ce moment-là que le concept de « Al-Aqsa est en danger » est devenu une arme redoutable et fédératrice aux mains des Arabes palestiniens. « Ce combat qui ne repose sur aucun fait concret et réel permet toutefois aux Arabes palestiniens de récolter des sommes colossales ainsi qu’un soutien international à leur cause« , souligne le député.

Loading...

Avi Dichter descend ensuite au fond du problème: « La hargne dont font preuve les musulmans israéliens, l’Autorité Palestinienne mais aussi la Jordanie à l’égard de ce qui touche à la mosquée et au Mont du Temple ne provient pas de l’importance religieuse accordée à cet endroit qui n’est même pas mentionné nommément dans le Coran mais du fait qu’il est aux mains des juifs. Cette idée rend fou tout musulman, et notamment la Jordanie qui était maîtresse des lieux de 1949 à 1967. C’est la souveraineté des juifs sur la mosquée qui lui accorde soudain une sainteté suprême alors que durant des siècles les musulmans n’y accordaient qu’une importance secondaire ».

Le député et ancien ministre accuse aujourd’hui les musulmans de la région de vouloir étendre la sacralisation de la mosquée Al-Aqsa à tout le périmètre du Mont du Temple et d’en interdire l’accès aux juifs et aux touristes chrétiens, peuples dhimmis selon la tradition islamique, tout comme c’est le cas à La Mecque et à Medine. Il dénonce également le silence et l’hypocrisie de la communauté internationale qui rueraient dans les brancards si une telle mesure d’interdiction était prise contre des musulmans.

Et de conclure: « L’Etat d’Israël est seul souverain sur le Mont du Temple. Le Waqf musulman et la Jordanie peuvent obtenir l’autorisation de la part d’Israël pour tel ou tel besoin de gestion religieuse mais chacun doit comprendre, qu’il soit musulman, juif ou chrétien qu’Israël est maître des lieux et garantira la liberté religieuse de tous, et notamment dans la mosquée mais dans son périmètre limité et non pas sur tout le Mont du Temple. ‘Le Mont du Temple est dans nos mains!’, ce cri mythique prononcé le 6 juin 1967 par le général Motta Gur à ses soldats qui libérèrent la Vieille ville est devenu pour nous un commandement sacré« .

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Mont du Temple: Avi Dichter remet « l’église au milieu du village »

    1. judith

      L’erreur des fondateurs d’Israël des intellectuels gauchistes qui n’avaient rien compris a leur peuple juif.
      Au lieu de conquérir le Mont du Temple et de rebâtir le temple, Dayan et cie n’ont pas envoyé les bulldozers et on se retrouve avec un nombre incalculable de conflit avec la verrue hideuse (Moquée désaxée) et ses serviteurs les furoncles en serviteurs.
      3 Solutions : 1) le statu quo : source de conflits
      2) le déplacement de la moquée sur la colline d’en face et la reconstruction du Temple : source de conflits
      3) La Construction du Temple sur la colline d’en face avec l’aide financière de tous les Etats du Monde qui nous ont spolié durant 2000 ans pour payer l’Odéon de Rome, payer des rançons pour la libération de souverains etc…ce qui serait un juste retour des choses et la solution la plus intelligente si on considère qu’avec ce Temple on a connu que des malheurs, si on considère que Dieu nous enjoint de ne pas être matérialiste :  » je me retire d’entre vous car mon esprit devient chaire » la Pierre est matière et notre religion est plus spirituelle notre survie a travers les siècles et les peuples l’a prouvée : Tu n’idolâtreras pas tu ne feras point d’icônes (pierre, images)!
      Les polythéistes sont attachés aux Pierres et sont matérialistes même les musulmans avec la Kaaba se retrouvent de facto matérialistes et idolâtres
      Notre originalité, notre intelligence, notre amour sincère de Dieu et de la vie, devraient nous pousser vers cette solution évidemment les seuls qui ne voulaient pas qu’on retournent en terre d’Israël, les seuls qui préfèrent ne pas défendre cet état militairement seront opposé car, eux, sont matérialiste et n’ont pas compris le message Divin. Ils nous trompent mais ce qui est évident n’est pas toujours la vérité, autrement dit ils veulent faire croire qu’ils sont spirituel alors qu’ils ne le sont pas.

    2. judith

      Le fondateur de l’Église PIERRE, une icône matérialiste dans un état corrompu et matérialiste qui brasse (blanchit) des milliards et qui enjoint a ses sbires de ne pas être matérialiste et d être généreux contrairement a son exemple : le Vatican.
      Nous ne sommes pas Pierre et nous pouvons nous passer du Mont du Temple l’autre colline fera l’affaire.

    3. Aline1

      Voilà qui est bien dit Mr Dichter !

      J’ai à beaucoup de reprise eu de mauvaises pensées envers feu Mr Moshé Dayan, que je savais de gauche – en dépit de sa grandeur militaire.

      Sa décision provoque des abus et des mensonges qu’il était temps de faire taire.

      Merci de cette déclaration nette et qui ne souffre pas d’opposition – Laissons les malhonnêtes croire ce qu’ils désirent croire – Un mensonge ne sera jamais une vérité…Dans les pire cas d’affabulation et de propagande, la vérité finit toujours par triompher.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *