toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Londres: Des documents sur la collaboration militaire et nucléaire entre le Royaume-Uni et Israël disparus des archives


Londres: Des documents sur la collaboration militaire et nucléaire entre le Royaume-Uni et Israël disparus des archives

Des documents officiels sur la relation entre le Royaume-Uni et Israël, dont certains concernant la «collaboration militaire et nucléaire» ont mystérieusement disparus des archives nationales au cours de ces quatre dernières années.

Au total, plus de 400 documents ont disparu de l’entrepôt où ils étaient stockés au sud-ouest de Londres. Les archives nationales ont souhaité rassurer le public, affirmant qu’elle avaient mis en place un plan «solide» pour retrouver les documents perdus.

Parmi ceux-ci, figure un dossier issu du ministère des Affaires étrangère intitulé Collaboration militaire et nucléaire avec Israël : l’armement nucléaire israélien, contenant des notes des services britanniques à propos de l’intention d’acheter des armes nucléaires. Ce document serait lié à la résolution onusienne de 1978 faisant état de «l’accumulation de preuves» concernant des tentatives de pays du Moyen-Orient de s’approprier l’arme atomique.

Loading...

Un autre item, datant de 1958, a lui aussi disparu. Il concernait la vente de vingt tonnes d’eau lourde – un des ingrédients nécessaires à la production de plutonium – à Israël afin de l’utiliser dans le réacteur nucléaire secret de Dimona.

Malgré ces disparitions, les archives nationales restent confiantes sur le fait que les documents n’ont pas été volés. Chaque année, 0,01% des 11 millions de dossiers disparaîtraient, ce qui représente environ 100 documents par an. «Notre défi est de nous assurer que nous ayons un système afin d’éviter cela, car chaque perte d’archive est une perte de l’histoire et de connaissance», a déclaré le député travailliste et membre du groupe parlementaire concernant des archives et l’histoire, Tristram Hunt.

Israël n’a ni reconnu ni officiellement démenti posséder des armes nucléaires et n’a jamais fait de test public. Mais il est de notoriété publique que l’Etat hébreu en possède, notamment suite aux révélations de Mordechai Vanunu, scientifique israélien ayant affirmé qu’Israël possédait entre 100 et 200 missiles nucléaires.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Londres: Des documents sur la collaboration militaire et nucléaire entre le Royaume-Uni et Israël disparus des archives

    1. Asher Cohen

      Que contient cette lettre de Churchill du 15 octobre 1947, concernant le nucléaire Israélien? En contrepartie de quoi l’Angleterre a-t-elle fourni 20 tonnes d’eau lourde, en 1958-59 Israël?

      Ce qui est évident c’est que, dans les années 1942-45, Ben Gourion était informé, au moins par Einstein, de l’existence et de la progression du Manhattan Project, et quand il a appris l’essai concluant de juillet 1945, puis les frappes décisives sur le Japon, il a décidé d’en doter l’Etat Juif, coûte que coûte. Les Français savaient qu’Israël détenait cette technologie puisque dès 1949, le Pr Perrin était à Tel Aviv pour négocier un accord de coopération en la matière. Quel intérêt sinon à coopérer avec un minuscule pays de 600.000 habitants? De même quel intérêt avait Staline à soutenir un pays aussi ridicule, dès 1947, si ce n’était pour obtenir sa première bombe atomique dès 1949, malgré 20 ans de retard sur les Américains, et réalisant ainsi l’équilibre des forces?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *