toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les leçons de Menton: 5 outils pour contrôler efficacement les frontières


Les leçons de Menton: 5 outils pour contrôler efficacement les frontières

Israël est la seule démocratie du Moyen-Orient. Ce pays est voisin de zones instables, en Syrie et au nord du Liban, et il est aussi quotidiennement confronté à la menace de groupes terroristes comme le Hamas et le Hezbollah.

Bien qu’Israël ait été constamment critiqué et sermonné au cours des 50 dernières années par l’Occident en particulier, il peut donner des leçons en matière de contrôle des frontières, qu’il assure très efficacement. Cela fait maintenant plusieurs mois que l’UE est elle aussi confrontée à cette problématique, mais les événements du week-end dernier dans la ville française de Menton ont démontré une nouvelle fois qu’elle avait encore des leçons à prendre dans ce domaine.

/p>

L’Union européenne dépense chaque année 200 milliards de dollars pour sa défense, et elle possède de plus de 2000 jets et de 500 navires. L’UE dispose d’un total de 1,4 million de soldats, plus 1 million de policiers dans les rues. Pourtant, le continent semble incapable de contrôler le flux des réfugiés.

Au début de cette année, l’Israeli Defence Force (IDF) a indiqué sur son site internet quelles étaient les 5 clés de la défenses des frontières israéliennes :

1. Des ballons de surveillance

Ces ballons Hi-tech collectent des informations et patrouillent au dessus des frontières israéliennes. Contrairement aux avions, ces ballons peuvent rester dans les airs très longtemps sans nécessiter de ravitaillement. Grâce à cela, ils sont capables de transmettre un flux continu d’informations sur une cible ou une zone suspecte au centre de commande. Ces ballons peuvent monter à très haute altitude pour surveiller le terrain sans que l’on puisse les détecter du sol. La vidéo ci-dessous, filmée avec l’un de ces ballons, montre une frappe de l’IDF sur un tunnel terroriste dans la bande de Gaza.

2. L’unité de Bédouins traqueurs

L’unité de Bédouins traqueurs de Tsahal (autre nom de l’armée israélienne) se compose de plusieurs centaines de soldats de combat, dont beaucoup sont des volontaires issus de la communauté bédouine israélienne. Les Bédouins sont des habitants des déserts du Moyen-Orient et Afrique du Nord qui vivent souvent dans des tentes et mènent une existence nomade. Ces militaires sont spécialisés dans la recherche de traces laissés par les suspects. En analysant les traces de pas, ces traqueurs sont capables de déterminer l’âge, la taille, la direction, la vitesse et le type de chaussures d’un suspect. Ils sont très vigilants et sont équipés d’armes et d’équipements militaires. Malgré les progrès technologiques constants, cette unité de traque demeure irremplaçable.

IDF-Trackers-unit-

3 –Des véhicules tout-terrain sans conducteur

L’atmosphère est souvent tendue à la frontière israélienne avec Gaza. Les gardes-frontières sont constamment menacés par des snipers, des missiles anti-chars et d’autres explosifs. Pour contrer cette menace, l’IDF a introduit récemment des véhicules terrestres sans chauffeur (Unmanned Ground Vehicle), appelés “Border Protector”, qui patrouillent à la frontière 24 /24. Ils consistent en des 4×4 semi-automatiques, munis de caméras et de capteurs. Ces véhiculent recueillent des informations quelle que soit la météo et la transmettent aux unités de surveillance compétentes. Dans les endroits où les risques sont extraordinairement élevés ce véhicules télécommandés font une grande différence.

ISF-unmanned-vehicle-

4 – Des clôtures avec des capteurs sensoriels

Ces clôtures frontalières sont équipées de capteurs qui détectent les anomalies comme les contacts, ou les dégâts qu’on leur inflige. Chaque contact est immédiatement signalé au centre de commandement de Tsahal le plus proche. Cette information sera ensuite examinée par une patrouille envoyée sur place, même lorsque les caméras indiquent déjà la cause du problème.

5 – Les troupes au sol spécialisées

Les militaires jouent un rôle important dans la défense des frontières du pays. Les limites sont surveillées en permanence par des patrouilles en alternance toutes les 12 heures. Lorsque les soldats ne sont pas en service, ils restent de garde, prêts à intervenir en cas d’irrégularités. Ainsi, ils peuvent être appelées à tout moment de la journée.

Soldier-checking-border-with-binoculars-

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Les leçons de Menton: 5 outils pour contrôler efficacement les frontières

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap