toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les analogies manipulatrices des anti racistes


Les analogies manipulatrices des anti racistes

Mon précédent billet mettait en évidence l’analogie choisie par les promoteurs (P.I.R. et consœurs) de ce camp d’été monochrome, celle qui existerait entre la situation des Noirs américains victimes du racisme d’état pratiqué par les états sudistes américains et la situation des « Indigènes de la République » victimes du racisme d’état français. Cette analogie est une manipulation qui sert une stratégie de la victimisation des immigrés et de la déstabilisation de l’Etat français à l’œuvre depuis plusieurs années.

Mais il est d’autres analogies bien plus anciennes. La première fait florès dans la plupart des organisations pro-palestiniennes, et dans certains médias. Elle est de toutes les manifestations pro-palestiniennes partout dans le monde, dans les slogans, mots d’ordre et sur les pancartes. Elle consiste à faire d’Israël l’équivalent du régime nazi. Les territoires palestiniens sont Auschwitz ou le nouveau ghetto de Varsovie. Les Palestiniens sont les victimes des Israéliens juifs devenus les nouveaux bourreaux SS.

La seconde, présente dans les médias, les réseaux sociaux, dans des organisations de défense des musulmans, est hélas aussi utilisée par certains intellectuels peu honnêtes. C’est celle qui consiste à dire que les musulmans se trouvent aujourd’hui dans la situation que les juifs ont vécue avant et pendant les années de la seconde guerre mondiale.

Déjà en 2004, médusée, parce que c’était nouveau pour moi, j’ai ferraillé avec une intervenante (certains la reconnaîtront) des forums du nouvelobs qui osa prétendre que « tout est en place en France pour un holocauste des musulmans ; le processus est le même que celui utilisé contre les Juifs en d’autres temps. Si nous n’y prenons garde et il est peut-être déjà trop tard. »

Loading...

Voici une image représentant cette analogie. Elle circule aujourd’hui sur certains sites et sur les réseaux sociaux. Ce dessin est signé Latuff, dont j’ai déjà eu l’occasion de signaler les caricatures antisionistes radicales  (ici, ici, et ici – tapez Carlos Latuff  caricatures, et vous obtiendrez un florilège de ses dessins), un des lauréats du concours de caricatures de la Shoah de 2014, expert dans l’instrumentalisation de la Shoah en image inversée, soit pour faire des juifs des nazis, soit pour faire des musulmans des victimes à l’image des juifs.

latuff coparaison étoile croissant.png

Faire une analogie entre la situation des musulmans aujourd’hui en France et celle des juifs sous l’occupation, comme si les lois raciales de Vichy étaient de nouveau un programme gouvernemental est scandaleux et stupide.

Les juifs étaient marqués d’une étoile par le gouvernement de Vichy et les autorités nazies de l’occupation. Ils ne revendiquaient certes pas de porter un signe distinctif.

Des musulmans aujourd’hui se marquent eux-mêmes en portant des signes religieux ostensibles.

Les juifs n’étaient pas persécutés en tant que fidèles d’une religion, mais en tant que représentants de la « race juive ».  Je reprends ici le texte de  Guy Konopnicki, journaliste à Marianne :

« Ils sont chassés de la fonction publique, privés de leurs moyens d’existence et de leurs biens, puis, internés, déportés et assassinés sans la moindre considération pour leur pratique du judaïsme. Athées, apostats et convertis connaissent le même sort que les pratiquants. La philosophe Simone Weil, convertie au christianisme a été persécutée comme juive, des bonnes sœurs nées juives sont mortes à Auschwitz. Sans parler des enfants, qui n’ont pas eu le temps de savoir s’ils voulaient pratiquer la religion juive. La Shoah ne relève pas des persécutions religieuses, elle vise le peuple juif, racialisé, par la doctrine nazie comme par les lois de Pétain. Les juifs qui vivaient en France en 1939 ne cherchaient pas à se distinguer des autres Français, moins encore à les provoquer. En 1939, les juifs français sont partis combattre, ceux qui n’avaient pas la nationalité française se sont engagés massivement dans l’armée, leur taux d’engagement est supérieur à celui obtenu par conscription et rappel des classes. Ils aimaient la France et la France les a trahis. Et pourtant, nous l’aimons toujours, avec passion, cette France aujourd’hui meurtrie par les attentats islamistes. Pour cette raison, je ne puis accepter la moindre comparaison entre un procès verbal dressé contre une provocatrice, qui vient à la plage pour imposer une pratique sectaire de l’islam, et les victimes juives des nazis et de leurs serviteurs. »

Et on pourrait ajouter que les juifs tentaient de fuir cette Europe dans laquelle les musulmans veulent entrer.

Loading...

Ce dessin est ignoble et banalise l’extermination des Juifs. Rien d’étonnant puisque il est signé Latuff.

Les analogies manipulatrices que j’ai citées banalisent et minimisent toutes les trois les persécutions dont ont été victimes soit les Noirs, soit les Juifs  pour appartenance à une race supposée.

Dire que France se comporte envers les « Indigènes de la République » comme les États-Unis à l’époque de la ségrégation raciale est un mensonge et une minimisation de la réalité américaine de l’époque.

Loading...

De même pour l’analogie entre le régime nazi et Israël et celle entre les persécutions des juifs sous l’occupation et la situation des musulmans aujourd’hui.

Ce relativisme porteur de mensonges est souvent adopté par une certaine gauche se disant fraternelle. Aalam Wassef, éditeur égyptien et analyste des réseaux sociaux lui répond dans Marianne :

« Regardons notre appétit de fraternité à la lumière de ce qui la menace » et

 « En 2016, la fraternité c’est savoir dire non à l’islam radical« 

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Les analogies manipulatrices des anti racistes

    1. judith

      Souvent je me suis interrogée : « Si Dieu existe, comment a t’il pu créer une enjonce diabolique que sont les Musulmans ? »
      J’ai trouvée la réponse : Les arabes sont le poil a gratter des nations :
      -En Israël ils sont là pour nous casser les pieds, missionné par Dieu afin qu’on réalise qu’on est trop matérialiste et que cela s’apparente a une forme d’idolâtrie avec le Temple a reconstruire au même endroit de malheur ou il était dans le passé. Dieu nous indique que nous devons être spirituel et qu’il est partout c’est pour cela qu’il nous a laissé errer dans le monde entier pour qu’on comprenne qu’il n’est pas dans un lieu limité.(on peut en construire un sur la colline en face) Donc il a mis les musulmans a notre place.
      En Europe après la Shoah, les peuples se sont entourés de barrières juridique pour ne plus reproduire ce qu’ils nous ont fait endurer, et Dieu en profite pour leur fait subir par vengeance la 11 eme plaie : Les musulmans.
      Désormais les Européens qui ont fait souffrir sans raisons les juifs vont subir les affres des musulmans et ils ne peuvent pas se révolter, alors même que maintenant il y a des raisons de malmener les musulmans.Les Chrétiens d’Orient peuvent en témoigner.
      Le dessein de Dieu est limpide a qui veut voir.

    2. alauda

      Quand au printemps 2014, quelqu’un m’a sorti la première analogie (§1 sous le chapeau), j’avoue avoir été secouée par l’incompréhension totale. Comment une jeune femme, élevée en France, instruite dans nos écoles, pouvait me tenir pareil discours ? Un voile se déchirait sur un continent inconnu. Je savais plus ou moins que l’enseignement de la Shoah était remis en question dans certains établissements. Mais, peu attentive aux secousses du Moyen-orient, j’ignorais à peu près tout du pourquoi et du comment.

      Je n’ai jamais eu affaire à la seconde analogie, si délirante. Si cela m’arrivait, le taux d’adrénaline grimperait, à proportion de l’âge de l’interlocuteur.

    3. Aline1

      Cette volonté – cette envie irrépressible, qui prend les entrailles de tous ceux qui n’aiment pas les juifs…
      A vouloir absolument comparer ce qui n’est pas comparable
      Tient d’une pathologie qui devient de plus en plus grave.

      S’ils jalousent à ce point, un évènement unique dans l’horreur – ils vont finir par gagner le pompon, et vont le subir réellement.

      À ce moment, ils comprendront les différences. Ce serait vraiment très dur, mais ils ont tellement l’air d’y tenir….

    4. Antoine

      Je n’arrive pas dire tout le dégoût , le mépris et même la haine que je ressens à la vu de cette image honteuse ! Instrumentalisé le sort des juifs en 40 ! Les muzzs et le pro muzzs sont vraiment des sous merdes , de raclures de bidet !
      Expulsion du territoire ou prison , vite que l,on nous débarrasse des ces personnages ignobles et malfaisants !

    5. Pinhas

      Ce dessin en effet est une insulte faite à tous les Juifs déportés qui eux n’avaient pas demandé à porter  » l’étoile jaune  » au revers de leur veste .

      Ici , aujourd’hui c’est bien le contraire qui se déroule sous les yeux floutés des Français qui ne savent plus où ils sont et où ils en sont .

      Les musulmenteurs marquent bien une appartenance sectaire et agressive ets’accroche à ces déguisements comme un assassin à son arme .

      Ne parlons plus jamais de laïcité puisque cette laïcité ne nous est plus autorisée .

      Cette laïcité est faite pour les musulmenteurs et ils en usent avec la bénédiction de l’état .

      Pauvre France , quelle injure .

    6. Jacques B.

      http://www.europe-israel.org/ : je n’arrive pas à poster le message suivent :

      La malhonnêteté des pseudo-intellectuels et autres révisionnistes de l’Histoire qui osent faire cette comparaison est sans bornes.

      Est-ce que les musulmans font l’objet d’une quelconque des multiples mesures discriminatoires prises contre les Juifs durant la guerre ?

      Liste des discriminations subies par les Juifs dans la France occupée (source Wikipedia, facile à retrouver) :

      Lois promulguées par les Allemands :
      – 1er juillet 1940, les Allemands expulsent plusieurs milliers de Juifs français d’Alsace et de Lorraine vers la Zone libre. Certains s’établissent dans des villes comme Limoges, d’autres sont regroupés2,3,4 dans des camps comme celui de Gurs.
      – 27 septembre 1940, ordonnance allemande définissant le Premier statut allemand des Juifs et dispositions concernant leurs biens ; recensement des Juifs avec le fichier Tulard, écriteau « Juif » sur les devantures des magasins ; interdiction d’un retour en zone occupée pour les juifs qui l’ont quittée.
      – 18 octobre 1940, ordonnance allemande plaçant sous séquestre les entreprises et biens appartenant aux Juifs absents ou arrêtés, dite Ordonnance d’Aryanisation.
      – 26 avril 1941, ordonnance allemande redéfinissant le Deuxième statut allemand des Juifs.
      – 14 juin 1941, ordonnance allemande qui étend le Deuxième statut allemand des Juifs de la zone occupée à la zone libre. Refusé par le gouvernement de Vichy.
      – 13 août 1941, ordonnance allemande qui interdit aux Juifs de posséder un récepteur radio. À Paris, les appareils doivent être déposés à la préfecture de Police ou dans les commissariats de police d’arrondissements au plus tard le 1er septembre 19415.
      – 28 septembre 1941, ordonnance allemande imposant le versement à la Caisse des dépôts et consignations de l’argent de la vente des biens confisqués aux Juifs dans le cadre de l’aryanisation.
      – 17 décembre 1941, ordonnance allemande imposant aux Juifs une amende d’un milliard de francs à prendre sur les sommes séquestrées à la Caisse des dépôts et consignations.
      – 27 mars 1942, zone occupée : premier convoi de Juifs déportés par les autorités allemandes depuis le camp de Compiègne.
      – 29 mai 1942, ordonnance allemande imposant aux Juifs le port de l’étoile jaune, en application le 7 juin.
      – juin 1942, les services de la SS sont chargés de rechercher et d’arrêter tous les Juifs.
      – 8 juillet 1942, ordonnance allemande interdisant aux Juifs la fréquentation des salles de spectacle et leur interdisant l’accès aux magasins en dehors de la période de 15 à 16 heures.
      – 12 juillet 1942, ordre par le Service allemand des affaires juives dirigé par Theodor Dannecker d’arrêter tous les Juifs en zone occupée.
      – 16 juillet 1942, arrestation massive en zone occupée de Juifs qui sont internés au Vélodrome d’Hiver.

      Lois promulguées par le régime de Vichy :
      – 17 juillet 1940, loi dispose que « nul ne peut être employé dans les administrations de l’État s’il ne possède pas la nationalité française, à titre originaire, comme étant né de père français »7
      – 22 juillet 1940, loi portant révision des naturalisations obtenues depuis 1927 : sur 195 000 naturalisations, 15 000 personnes (soit 7,7 %) sont déchues de leur nationalité et deviennent apatrides, dont environ 6 000 Juifs.
      – 16 août 1940, loi conditionnant la profession de médecin aux personnes de nationalité française, nés d’un père français ou naturalisés avant 1927.
      – 27 août 1940, loi abrogeant le décret-loi Marchandeau du 21 avril 1939 qui punissait la propagande antisémite.
      – 3 octobre 1940, premier Statut des Juifs, publié le 18 octobre : ils sont exclus de la fonction publique de l’État, de l’armée, de l’enseignement et de la presse.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *