toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Allemagne a enregistré plus d’un millier d’enfants mariés conformément à la charia


L’Allemagne a enregistré plus d’un millier d’enfants mariés conformément à la charia

En Allemagne, on a enregistré au moins 1.000 enfants mariés parmi les 1,2 million d’immigrants – pour la plupart des musulmans – qui sont entrés dans le pays dans le cadre de la politique d’accueil de la chancelière Angela Merkel l’an dernier.

Le nombre réel est probablement beaucoup plus élevé ; rien qu’en Bavière, on compterait 160 enfants mariés de moins de 16 ans, et 550 âgés d’entre 16 et 18 ans. En Allemagne, comme en Belgique, on n’est autorisé à se marier qu’à partir de 18 ans, mais il est possible de se marier à 16 ans par dérogation. Bon nombre de ces mariages d’enfants ont été conclus conformément à la charia.

 En juin, un tribunal de Bavière a approuvé le mariage d’un Syrien de 21 ans avec sa cousine de 14 ans. Le tribunal a estimé qu’il était valide, parce qu’il avait été conclu en accord avec la loi syrienne. L’homme avait déposé une plainte contre les services sociaux allemands parce qu’ils avaient séparé le couple et placé la fille sous leur tutelle légale. Les autorités locales tentent maintenant de faire appel contre ce verdict.

Le conjoint de l’enfant est aussi son tuteur légal

La législation allemande en matière de protection de l’enfance prévoit que tous les moins de 16 ans doivent avoir un tuteur légal. Embarrassés par cette nécessité, certains tribunaux nomment le mari tuteur de son épouse mineure.

Les militants des droits de l’homme sont consternés et évoquent un conflit d’intérêts, jugeant qu’on ne peut désigner tuteur légal d’une jeune fille un homme plus âgé qui a des relations sexuelles avec elle.

Loading...

Terre de Femmes

L’association Terre de Femmes, une organisation dédiée aux droits des femmes, vient de lancer une pétition pour interdire le mariage des moins de 18 ans. Cette pétition a déjà recueilli 100.000 signatures.

La fréquence des mariages impliquant des enfants a augmenté fortement dans les camps au Moyen-Orient au cours des derniers mois, indique l’Organisation des Nations Unies. Ses chiffres montrent que 51% des épouses dans ces camps ont moins de 16 ans, contre 13% précédemment.

L’Allemagne ne sait pas comment régler cette question. Heiko Maas, le ministre allemand de la Justice, a dit qu’il voulait créer un groupe de travail chargé d’examiner comment la loi peut être modifiée pour éventuellement interdire les mariages pour les personnes âgées de moins de 18 ans. “Si les personnes mineures, de façon justifiée, n’ont pas le droit de s’acheter de la bière, pourquoi les législateurs permettraient-ils aux enfants de prendre des décisions aussi graves que le mariage ?”, se demande Eva Kühne-Hörmann, ministre de la Justice de la Hesse.

D’autres pensent que les pratiques religieuses et culturelles des nouveaux arrivants devraient être respectés dans le cadre de leur asile. “Si ces manières de vivre sont communes ailleurs et que ces gens ont émigré ici légalement, cela signifie que nous les privons de leurs droits et que nous leur refusons notre protection”, pense le professeur de droit Hans Michael Heinig, dans le Sunday Times.

D’autres pays d’Europe pourront accepter les mariages d’enfants

La décision de la cour de Bavière inquiète d’autres pays européens, qui craignent qu’elle crée un précédent. Aux Pays-Bas, depuis l’an dernier, on reconnaît les mariages d’enfants lorsqu’ils ont été conclus dans le pays d’origine.

“C’est une décision lamentable”, estime Jasvinder Sanghera de Karma Nirvana, un organisme de bienfaisance qui aide les enfants, filles et femmes victimes de mariages forcés et d’abus :

Loading...

“Je crains que cela crée un précédent  qui serait ensuite reproduit dans d’autres pays. Reconnaître les différences culturelles ne signifie pas que l’on doit accepter l’inacceptable. Ce sont des enfants, et c’est de la pédophilie”.

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “L’Allemagne a enregistré plus d’un millier d’enfants mariés conformément à la charia

    1. alauda

      Quelle cacophonie !
      « L’Allemagne ne sait pas comment régler cette question… »
      Il existe un moyen très simple et imparable : ne pas accepter les couples où la « femme » n’a pas l’âge requis en territoire européen.
      Où va-t-on ?

    2. Malcolm Ode

      « …cela signifie que nous les privons de leurs droits et que nous leur refusons notre protection”, pense le professeur de droit Hans Michael Heinig, dans le Sunday Times. »

      J’étais assuré de lire ça avant de commencer!

      Si ces enfants sont mariés, ce ne peut être que contre leur gré : C’EST UN SERVICE À RENDRE AUX ENFANTS ACHETÉS, VIOLÉS PUIS ABUSÉS que de les accueillir, et de les SÉPARER DE LEUR PROPRIÉTAIRES.

      On est vraiment gouverner par des cons dangereux!

    3. Malcolm Ode

      Si la civilisation occidentale accepte cela, c’en est fini d’elle : la sexualité est à l’origine de la vie et ses ramifications s’étendent dans toutes les activités physiques, psychologiques et spirituelles… de l’être.

      Faire fonctionner une société sans respecter la sensibilité et donc la sexualité des enfants, c’est se condamner comme les musulmans se condamnent à courts termes avec leur lubies religieuses…

      De grâce, gardez-vous une petite gêne, des fois que Dieu existerait pour vous aussi!

      « Ce que vous faites à ces petits, c’est à moi que vous le faites. Malheur à celui qui scandalise un de ses petits… »

    4. Malcolm Ode

      À moins qu’on leur propose de les exciser en guise de bienvenue? Il ne faudrait pas les priver de leurs droits! (celui du tuteur cochon ou de l’enfant martyr?

      Ça deviendrait la grande mode avec tout les haillons moyenâgeux qu’ils affectionnent tant et les abattages sanguinaire de bestiaux en publique…

      Tout un ramdam* en perspective!

      Où est la sonnette d’alarme? Le tocsin? La trompe de brume?

      * étymologie : ramadan

    5. alauda

      En même temps, il ne faut être naïf non plus. J’ai souvenir à la campagne d’une fille qui a accouché (en un quart d’heure) à quatorze ans. Et il me semble que le père devait être mineur aussi. Un milieu ouvrier. La grand-mère a élevé l’enfant.
      Les adolescentes précoces ne sont pas si rares dans nos sociétés, sauf qu’on leur donne des moyens contraceptifs pour leur éviter d’avoir à élever des enfants, alors qu’elles n’ont pas la maturité pour le faire, ni ne sont insérées dans le tissu socio-économique.

    6. rachel

      les medias adorent dire que ce sont leurs traditions au lieu de dire pedophilie, ca fait pitoresque, et bin voila c est venu chez eux, ca va etre tres traditionnel en europe, voila le mariage pour tous est arrive en europe.

    7. michel boissonneault

      honte a cette religion , honte a la pédophilie , honte aux pays qui accepte ses marriages d’enfance volé par des hommes pervers….. ont ne peux pas rester froid , insensible et accepter ses pratiques inhumaine

    8. Jacques B.

      Honte à ces magistrats, à plat ventre devant leurs nouveaux maîtres, les islamistes.

      alauda, personne n’ignore que des choses comme celle que vous rapportez (commentaire 5) existent hors milieu musulman ; mais ici, c’est différent, car il s’agit de LÉGALISER le mariage, ou plutôt l’union forcée, entre des toutes jeunes filles et des hommes parfois beaucoup plus âgés, ce qui est parfaitement inadmissible.
      C’est bien la légalisation (quel autre nom donner à cette validation par les magistrats bavarois de ce « mariage » ?) qui pose problème ; avec en appui cette décision totalement bancale et à mon sens attaquable juridiquement d’attribuer le tutorat de la jeune fille à son « mari » !

    9. alauda

      @Jacques B.,

      Au sujet des variations de l’âge de la majorité à travers l’histoire de France, depuis le droit romain, vous pouvez consulter cette page qui donne à réfléchir : http://www.jeanlouis-garret.fr/Majorite.htm

      La fourchette de la pleine fertilité féminine se situe entre 15 et 35 ans. Nos sociétés occidentales qui privilégient un haut niveau d’éducation et une insertion dans la vie professionnelle reculent l’âge de la procréation entre 25/30 ans. La faible mortalité infantile, ainsi que les raisons précédentes, nous ont conduit à limiter très fortement la reproduction. Dans les familles de la classe moyenne, surtout, on se pose la problématique des études à financer pour sa progéniture, une problématique d’autant plus cruciale que le chômage n’a cessé d’augmenter depuis un demi siècle.

      Ces migrants qui viennent d’ailleurs ne se posent pas ces questions dans les mêmes termes. Ils suivent la nature.

      Peut-on accepter qu’une très jeune fille à peine nubile soit mariée à 12 ans ? C’est à l’évidence c’est beaucoup trop jeune. Mais entre 15 et 18 ans, il ne manque rien sur le plan de la nature à une fille. Il ne lui manque que la maturité psychique pour élever des enfants dans un monde complexe.

    10. Jacques B.

      J’ai consulté le document que vous avez mis en lien alauda : il est intéressant en ce qu’il montre que l’âge de la majorité matrimoniale a sérieusement baissé au cours de l’histoire dans notre pays : 18 ans à ce jour, on peut sans doute considérer que c’est jeune.
      Dans l’Israël antique, l’âge de la majorité était aussi de 30 ans ! (majorité tout court, il me semble, en tout cas pour les hommes)

      Si on regarde en termes de « droit », il me semble que l’âge à retenir est celui de la majorité matrimoniale : celui auquel on peut se marier sans le consentement de ses parents – même s’il a pu exister quelque formalités supplémentaires à satisfaire à certains moments de l’histoire de notre pays.
      L’âge nubile ne me paraît pas pertinent, puisqu’il fallait le consentement des parents, vu le jeune âge des intéressés ; le risque de mariage « arrangé » ou simplement de mariage précipité étant trop important.
      J’imagine que dans le droit musulman (la charia, donc !), il existe aussi ces notions d’âge nubile, de majorité civile et de majorité matrimoniale (éventuellement confondus) ; c’est même fort probable, puisque les mariages de très jeunes filles sont à l’évidence possibles selon la charia.

      Il n’en demeure pas moins que nous avons des lois en la matière, et que les lois de la charia doivent impérativement s’effacer devant nos lois, lesquelles sont davantage protectrices des mineurs que la charia, et pour cause…

    11. Pinhas

      Une dernière avant d’aller dormir .

      Sur la photo c’est ALi Baba et les 40 violeurs .

      J’ai honte .

      Laïla Tov.

    12. Malcolm Ode

      Je partage le point de vue d’alauda (10) quant à l’âge naturel de la maturité sexuelle physique et sur l’âge de l’immaturité psychique.

      Ce n’est pas choquant à cet égard que deux enfants s’examinent et se découvrent. Le contraire pourrait même être suspect.

      Ce qui me heurte c’est l’éternelle valse hésitation et le manque de détermination sur cette question ultrasensible pour l’individu(e), comme s’il s’agissait du voile islamique où la ligne rouge est moins définie et moins définissable : ici, il y a un âge, c’est mathématique et ça ne laisse pas de place à interprétation. Malgré cela on se pose des questions oiseuses au lieu d’appliquer la loi : « vous êtes sur le territoire national ; vous affirmez êtes l’époux de cette mineure ; vous êtes en état d’arrestation et votre « femme » confiée aux services sociaux ». Les autres pédos resteraient chez-eux là où ça ne nous regarde pas, comme suggéré ci-dessus par alauda. C’est triste à dire, mais ça ferait ça de moins à gérer.

      Mais que notre société se trouve à cautionner des hommes d’âge mûr qui abusent de la pré-adolescence de fillettes à leurs seuls profit et plaisir est inadmissible, sans quoi il n’y a plus de limite. Le père musulman qui a détruit les organes génitaux de sa fille de 11 MOIS avec son pénis, n’avait pas de limite indiquées à ses pulsions sexuelles cautionnées par Allah qui autorise tout en son nom. Sa fille! Et la mère qui prend la défense de ce malade! Sordide, comme beaucoup de faits dus aux musulmans, notamment des voies de fait sanguinaires sur cadavres…

      La petite copine maghrébine de Berlusconi n’avait pas 16 ans au moment des faits… Pour être prostituée à cet âge, il faut avoir commencé ailleurs un peu plus tôt ou la mentalité hypocrite lapide les femmes mûres pour une suspicion et baise les gamines impubères qui ne peuvent dire non.

      Et le plus beau, c’est que ne sachant ni lire ni écrire, elles sont comme de petits animaux domestiques qui restent esclave à la maison, ou sortent voilées pour aller se faire exploser la rondelle… à la dynamite! L’Occident ne peut pas tolérer davantage l’un que l’autre.

      NOTRE MONDE DOIT FAIRE BLOC POUR LA PROTECTION DE L’ENFANCE, « SON AVENIR » (qui est dans le collimateur des musulmans)

      C’est que, passer les bornes, il n’y a plus de limites! Il suffit de penser à ce qu’obtient DAECH avec les enfants, les palestiniens avec les leurs… des sanguinaires! Ce ne sont pas les exemples qui manquent!

      On ne rigole plus quand on parle « ENFANCE » en Occident. Les leurs autant que les nôtres auxquels on doit une égale protection physique et psychologique. La République a le devoir de veiller sur ses enfants.

      Ça il faut qu’ils le sachent (les musulmans comme les vendus).

      Il y a de quoi en faire tout un sac! Et puis basta : pas de voile avant 18 ans!

    13. sergeb

      Il faut comme vous le dites ci-haut PROTÉGER nos filles au moins jusqu’à 18 ans, après cela elle sont plus en mesure de faire des choix éclairés quoique j’ai parfois des doutes, elles n’ont pas toute la même maturité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *