toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’aide financière subversive du New Israel Fund: un rapport accablant pour 2015


L’aide financière subversive du New Israel Fund: un rapport accablant pour 2015

Lorsque l’on parle en Israël des ONG qui sous couvert d’action sociale ou du combat pour les droits de l’homme agissent en réalité comme des chevaux de Troie pour imposer un agenda antisioniste, un nom revient systématiquement : le New Israel Fund (NIF). Cette organisation tentaculaire qui chapeaute et finance de nombreuses autres sert également de relai financier entre des associations ou Etats étrangers qui veulent s’immiscer dans la politique israélienne et des acteurs locaux qui agissent ouvertement ou en coulisses contre Tsahal et l’Etat d’Israël. Sa présidente est aujourd’hui Talia Sasson, avocate d’extrême gauche connue.

Le site NFO Monitor, dirigé par le Professeur Gerald Steinberg scrute et scanne depuis des années les activités de ces ONG et notamment du NIF, et révèle au grand public cette puissante machine qui entend se substituer à la démocratie israélienne et à la voix du peuple telle qu’elle s’exprime dans les urnes.

NGO Monitor a analysé et disséqué le rapport financier du New Israel Fund pour 2015 qui mentionne toutes les aides financières apportées par ce fonds à de nombreuses ONG en Israël. La quasi-totalité de ces ONG sont actives dans le domaine de la délégitimation de Tsahal et d’Israël, la campagne internationale de boycott et de retraits d’investissements, des sanctions internationales ou des harcèlements judiciaires.

L’étude réalisée par NGO Monitor se concentre sur 18% du rapport financier du NIF qui concerne l’aide apporté à des organisations à but politiques souvent inavoués. C’est ainsi que l’on constate que le New Israel Fund a accordé un montant total de 2,5 millions de dollars répartis entre vingt-cinq ONG en Israël, toutes de gauche et d’extrême-gauche. Précisons que certaines de ces ONG reçoivent également des aides directement d’Etats étrangers, de l’Union européenne ou de diverses organisations politiques ou religieuses étrangères.

Loading...

Quelques exemples pour montrer comment fonctionne cette machine unique au monde destinée à modifier les résultats de scrutin d’un pays démocratique par l’intervention de puissances étrangères. En 2015, le New Israël Fund a versé 250.000 dollars à B’Tselem, 105.000 dollars à Shovrim Shetika (Breaking the Silence), 300.000 à Rabbins pour les droits de l’homme, 100.000 dollars à Adallah (organisation arabe israélienne antisioniste), 105.000 dollars à Ir Amim (qui lutte pour la partition de Jérusalem), 245.000 à Mahsom Watch (Femmes qui perturbent le travail des soldats aux points de contrôle) ou encore 75.000 dollars à Yesh Din (association juridique qui tente de déloger des juifs de Judée-Samarie de chez eux). Toutes des organisations bien à gauche et qui mènent un combat quotidien contre Tsahal, les habitants des localités de Judée-Samarie ou le caractère juif de l’Etat d’Israël.

On comprend mieux ainsi pourquoi la communauté internationale se permet d’élever des protestations lorsque la Knesset et le gouvernement israélien démocratiquement élus tentent de légiférer pour réfréner quelque peu l’action nocive de ces ONG et appliquer un contrôle plus strict des fonds en provenance de l’étranger et qui servent à alimenter la machine antisioniste.

Un phénomène qu’aucun autre pays démocratique ne tolérerait.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *