toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jérusalem-Est: incitation à la haine dans les ouvrages scolaires arabes


Jérusalem-Est: incitation à la haine dans les ouvrages scolaires arabes

Il y a quelques semaines, le ministère israélien de l’Education s’était attiré une farouche opposition lorsqu’il avait annoncé son intention d’imposer les programmes scolaires israéliens aménagés pour les écoles arabes de Jérusalem. Enseignants, députés arabes, Autorité Palestinienne, tous  s’y étaient mis pour dénoncer une « volonté israélienne d’effacer l’histoire et la culture palestiniennes » qui comme tout le monde le sait remonte à la nuit…dernière.

Mais l’alternative est bien pire que ce projet. A l’approche de la prochaine rentrée scolaire, les services éducatifs de la municipalité de Jérusalem ont passé au peigne fin des dizaines d’ouvrages scolaires et ont dû en interdire et réimprimer cinquante-huit pour incitation à la haine antisémite et à la violence. On y trouve par exemples de poèmes d’Intifada et appelant au meurtre d’Israéliens, de la glorification des ‘shahids’, des appels à la lutte jusqu’au sang pour libérer la ‘Palestine’, des calomnies contre les soldats de Tsahal, l’utilisation de thèmes liés à l’antisémitisme moyenâgeux et ce ne sont que quelques exemples.

Comme on le voyait dans les livres scolaires des pays arabes à l’époque de la Guerre des Six jours, ceux imprimés par l’AP contiennent les mêmes aspects antisémites. Exemple dans un livre de mathématiques pour des enfants de 6-7 ans: « Une famille palestinienne à six enfants. Les soldats de l’occupation en tuent un. Combien restent-ils d’enfants?« 

Ce c’est que l’on appelle « l’éducation à la paix » dans la sphère arabe palestinienne. Rappelons que ces ouvrages censurés étaient destinés à des dizaines de milliers d’élèves arabes israéliens de Jérusalem. Un crime contre l’enfance commis depuis des années dans le silence assourdissant de l’Unicef.

Loading...

De manière incompréhensible, ces ouvrages prévus ont pour origine le « ministère de l’éducation » de l’Autorité Palestinienne qui dirige l’éducation de 90% des enfants arabes de Jérusalem, ou plutôt les endoctrine. Et ils sont financés par Israël!

Et en l’occurrence, il ne s’agit que des élèves inscrits dans les écoles sous contrôle de la municipalité. Environ soixante-cinq mille autres élèves étudient dans des réseaux privés, dont une partie appartenant à des musulmans fondamentalistes. On fait confiance à ces derniers pour leur enseigner l’amour et la tolérance légendaires contenues dans le Coran.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Jérusalem-Est: incitation à la haine dans les ouvrages scolaires arabes

    1. Malcolm Ode

      Vivement l’éradication planétaire de l’islam, ce fléau envahissant de haine et de mépris du genre humain.

    2. Aline1

      Preuve flagrante de la volonté palestinienne du désir de paix qui habite son âme haineuse à perpétuité.

      Tout ceci avec l’accord implicite des Pays occidentaux qui ne l’ignorent point (et qui financent peut-être, même)

      et des imbéciles gauchistes juifs et israéliens, qui décidément aiment trop le principe idéologique de la gauche (contre le nationalisme et le patriotisme) comme si le Monde devait porter le poids de la Shoah ad vitam æternam, en empêchant tout patriotisme.

      Que gagne leur idéologie, même au prix de l’extermination du Pays dans lequel ils se prélassent !

      Les traitres ça n’a pas d’état d’âme !

      Et bien je vais leur parler sur un autre plan à toutes ces braves gens, en leur demandant :

      – Vous n’êtes pas peinés pour ces enfants, à peine sortis du ventre de leur mère, à qui l’on inocule un virus ignoble et mortifère ? Un virus qui ruine leur enfance et les joies et l’insouciance qui vont avec ?

      Cela ne vous touche pas ceci ?

      Mais que vous importent les peuples – Vous ne respirez que pour des idées !

    3. Fabritz

      Ou se trouve le fameux Oeil pour oeil, dent pour dent ? Pourquoi Israel n’applique pas aux eleves arabes israeliens le meme traitement que nos ennemis envers leurs eleves dans leurs territoires ? A partir d’un seul appel a la haine, ce sera l’expulsion de l’ecolier et la suppression des droits sociaux pour sa famille. Si la classe compte 40 ecoliers, vous aurez libere 40 places pour d’autres jeunes moins bornes et qui refusent la radicalisation de leurs esprits.
      Israeliens, vous etes des mous ! Vous perdez des points de sympathie dans le monde entier parce que vous etes manipules et vous ne reagissez plus comme un etat independant mais comme une dictature provisoire de la region. SECOUEZ VOUS ! le monde vous regarde et vous ne momtrez as votre meilleur profil, croyez moi ! Oeil pour Oeil , sinon vous finirez aveugle !

    4. Aline1

      Fabritz,

      Je vous comprends, dans le lévitique se trouve en effet cette incantation, mais :

      Il ne faut pas oublier qu’il s’agissait d’une époque presque primitive, et que se défendre dans les conditions qui prévalaient alors, ne correspondent plus tout à fait à notre époque.

      C’est pourquoi, les textes, sans être changés, sont toujours relus, et réexpliqués en les adaptant à l’époque en cours.

      «  »Cette phrase n’a pas pour but d’exiger une réparation « oeil pour oeil, dent pour dent », mais de limiter la rétribution à ce qui est juste. Trop souvent, pour une offense légère, un homme puissant exigeait une réparation exagérée. Comparez avec la « justice » de l’Islam, où un voleur a la main coupée… même s’il n’a volé qu’un morceau de pain! La Loi ne permettait pas d’exiger autre chose qu’une juste compensation. »

      Si vous voulez une explication plus complète, voici le lien :

      http://www.bible-ouverte.ch/faq/faq-theme/qr-societe-politique-famille-ethique/510-reponse-135.html

      Mais sur le fond même, je suis d’accord avec vous, ce n’est rendre service à personne que d’accepter de laisser une telle éducation, et Israël, en effet, ligotée par les incessantes condamnations de l’ONU, et la détestation de quasiment tout le monde – pour un oui, pour un non, n’agit pas vraiment comme il faudrait pour endiguer, ce danger plus que potentiel, qui présage que la haine va perdurer pour les générations qui suivent, si on les laisse toujours se faire éduquer de cette façon.

      Je crois qu’aujourd’hui, les israéliens, trop dégoutés des injustices cautionnés par les occidentaux, commencent à revoir sérieusement ses stratégies, et même ses alliances.

      Mais jamais on ne fera ce que les « autres haineux » font – la solution ne sera pas de priver ces enfants de leur école – Je pense qu’il suffit de changer leurs livres et leurs enseignants.

      Merci

    5. natan

      bon, encore et encore les arabes sont blâmés, aucun problème, juste un détail ;

      Tous les « ouvrages » scolaires sont financés, notamment avec les impôts des contribuables français !!

      Ne jamais oublier !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *