toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jacques Julliard sur l’islamo-gauchisme « L’islamo-gauchisme est né du jour où l’islamisme est devenu le vecteur du terrorisme aveugle. La République est devenue identitaire, raciste »


Jacques Julliard sur l’islamo-gauchisme « L’islamo-gauchisme est né du jour où l’islamisme est devenu le vecteur du terrorisme aveugle. La République est devenue identitaire, raciste »

.

La gauche se divise sur le Burkini. L’historien Jacques Julliard dans ses carnets du Figaro avait livré une puissante réflexion sur l’islam et la gauche. Elle peut être éclairante dans le débat actuel.


Historien des gauches, éditorialiste à Marianne, Jacques Julliard est l’une des grandes figures de la vie intellectuelle en France.


Il y a un problème de l’islamo-gauchisme. Pourquoi et comment une poignée d’intellectuels d’extrême gauche, peu nombreux mais très influents dans les médias et dans la mouvance des droits de l’homme, ont-ils imposé une véritable sanctuarisation de l’islam dans l’espace politique français? Oui, pourquoi ces intellectuels, pour la plupart agnostiques et libertaires, se sont-ils brusquement pris de passion pour la religion la plus fermée, la plus identitaire, et, dans sa version islamiste, la plus guerrière et la plus violente à la surface du globe? Pourquoi cette étrange intimidation, parée des plumes de la morale? Pourquoi ne peut-on plus parler de l’islam qu’en présence de son avocat?

Le résultat est stupéfiant, aberrant. On vient en effet d’assister, en l’espace de deux ou trois ans, à la plus incroyable inversion de presque tous les signes distinctifs de la gauche, ceux dans lesquels traditionnellement elle se reconnaît et on la reconnaît.

Au premier rang d’entre eux, la laïcité. Longtemps, elle fut pour elle le marqueur par excellence pour s’opposer à la droite.

Or voici que brusquement, elle est devenue suspecte à une partie de l’extrême gauche intellectuelle, qui a repris sans vergogne à son compte les errances de Nicolas Sarkozy sur la prétendue «laïcité ouverte». Car la laïcité de papa, dès lors qu’elle s’applique à l’islam, et non plus au seul catholicisme, apparaît soudain intolérante, voire réactionnaire. Pis que cela, elle charrierait avec elle de vagues relents de revanche catholique! Depuis que l’Église s’y est ralliée, elle serait devenue infréquentable!

Or la République à son tour est devenue suspecte. N’a-t-elle pas une connotation presque identitaire, «souchienne» disent les plus exaltés, pour ne pas dire raciste? N’est-elle pas le dernier rempart de l’universalisme occidental contre l’affirmation bruyante de toutes les minorités? N’est-elle pas fondée sur ce qui rapproche les hommes plutôt que sur ce qui les distingue? Un crime majeur aux yeux des communautaristes.

Il ne reste plus qu’à faire entrer le dernier suspect: c’est le peuple lui-même! N’est-ce pas Frédéric Lordon, un des porte-parole des Nuits debout (2 000 participants) qui attribue à son mouvement le mérite d’avoir «lavé» la place de la République de ses passions tristes, la commémoration officielle, la panique (un million de personnes)? Tout est dit, tout est enfin avoué. La récusation du peuple par les bobos, qu’ils soient modérés, façon Terra Nova, ou extrémistes, façon islamo-gauchiste, est un fait politique de grande importance, propre à transformer, selon le mot lumineux de Léon Blum, un parti de classe en parti de déclassés.

Il y a quelque chose d’insolite dans le néocléricalisme musulman qui s’est emparé d’une frange de l’intelligentsia. Parce que l’islam est le parti des pauvres, comme ils le prétendent? Je ne crois pas un instant à ce changement de prolétariat. Du reste, allez donc voir en Arabie saoudite si l’islam est la religion des pauvres. Je constate plutôt que l’islamo-gauchisme est né du jour où l’islamisme est devenu le vecteur du terrorisme aveugle et de l’égorgement.

Pourquoi cette conversion? Parce que l’intelligentsia est devenue, depuis le début du XXe siècle, le vrai parti de la violence. Si elle préfère la Révolution à la réforme, ce n’est pas en dépit mais à cause de la violence. Sartre déplorait que la Révolution française n’ait pas assez guillotiné. Et si je devais établir la liste des intellectuels français qui ont adhéré au XXe siècle, les uns à la violence fasciste, les autres à la violence communiste, cette page n’y suffirait pas.

Learn Hebrew online

l’islamo-gauchisme est né du jour où l’islamisme est devenu le vecteur du terrorisme aveugle et de l’égorgement

Je préfère citer les noms des quelques-uns qui ont toujours témoigné pour la démocratie et sauvé l’honneur de la profession: Camus, Mauriac, Aron. Il doit y en avoir quelques autres. Je laisse le soin aux psychologues et aux psychanalystes de rechercher, dans je ne sais quel réflexe de compensation, une explication de cette attirance des hommes de plume et de parole pour le sang, en un mot de leur préférence pour la violence.

L’autre explication, je l’ai déjà suggéré, c’est ce qu’il faut bien appeler la haine du christianisme. Il est singulier de voir ces âmes sensibles s’angoisser des progrès de la prétendue «islamophobie», qui n’a jamais fait un mort, hormis les guerres que se font les musulmans entre eux, quand les persécutions dont sont victimes par milliers les chrétiens à travers le monde ne leur arrachent pas un soupir. Singulier que le geste prophétique du pape François, ramenant symboliquement de Lesbos trois familles de migrants musulmans, ne leur ait pas tiré un seul applaudissement. Ils ont abandonné la laïcité, mais ils ont conservé l’anticléricalisme. Pis, l’antichristianisme.

Quant à moi, qui continue de croire plus que jamais à la République, au peuple, à la laïcité, au Sermon sur la montagne, je ne laisserai jamais dire que cette gauche-là représente la gauche.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Jacques Julliard sur l’islamo-gauchisme « L’islamo-gauchisme est né du jour où l’islamisme est devenu le vecteur du terrorisme aveugle. La République est devenue identitaire, raciste »

    1. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Oui J Julliard. J’ajoute que cet islamo gauchisme est le rejeton difforme de l’ex extrême gauche terroriste qui s’est rangé des voitures jusqu’aujourd’hui. En mêlant l’islamisme à leur idéologie, ils reprennent « du métier » par procuration. Ce qu’ils ne feront plus eux aujourd’hui, boboïsme confortable oblige, ils le feront à travers et par l’entremise de l’islamisme radical violent qui comme eux, en veut à la terre entière et qui s’est rangé du côté des éternels damnés de la Terre, colonisés, martyrisés, volés, spoliés : les arabomusulmans contaminant également aujourd’hui l’Afrique subsaharienne et l’Asie du sud-est.
      Le communisme étant tombé, il leur fallait bien trouver un autre défenseur des opprimés. Marx n’est plus, vive Mahomet.
      Perso, puisque les anciens ayatollahs de la laïcité se sont reconvertis en islamistes façon Canada Dry, et que visiblement la « République » part en coui…….., si ça continu je pense de plus en plus et sérieusement à virer royaliste.

    2. Ayin Beothy

      Tout à fait d’accord, Jacques Julliard. Mais l’éclairage de Jean-Patrick Grumberg me semble essentiel : « La gauche dénonçait la religion opium des peuples, elle se retrouve droguée par l’islam »
      http://www.dreuz.info /2016/07/20/et-la-gauche-fut-droguee-par-lopium-des-peuples-lislam/
      « Pour avancer, la gauche avait besoin de son dogme comme le boiteux de sa canne. Mais elle s’est choisi l’islam, qui l’a entraînée dans sa folie sanglante, et va l’engloutir comme nul à droite ne l’aurait rêvé. »

    3. i

      C’est la cinquième colonne, le cheval de Troie pour détruire l’Europe et la France. Désolé, mais vous laissez faire, vous laissez dire. A quand le grand sursaut, le réveil, la cour martiale pour les traitres en temps de guerre ?

    4. Aline1

      Vu le passé politique de Jacques Julliard, je dirais que pour un homme de gauche : en voilà, un au moins qui sait ne pas être aveuglé par son idéologie, et qui sait voir, que la gauche qu’il a défendue toujours change depuis un bon moment, et il le dit depuis quelque temps.

      Il pointe du doigt les drôles (enfin plutôt bizarres, parce c’est pas drôle) de contradictions qu’endosse la gauche actuellement dans toutes ses actions.

      Par exemple, et un seul parmi pas mal de choses bien raisonnées dans cet article :

      « Oui, pourquoi ces intellectuels, pour la plupart agnostiques et libertaires, se sont-ils brusquement pris de passion pour la religion la plus fermée, la plus identitaire »

      Oui pourquoi ? C’est tellement éloigné de l’idéologie gauchiste ! Je dirais même que c’est pratiquement l’essence de leur dogme. Alors pourquoi se montrer aujourd’hui aussi contradictoires ?

      Mais la gauche est décevante sur bien plus de sujets, et de jour en jour, devient une véritable farce – Seuls les adhérents obsédés maladivement, refusent de décrotter leurs yeux pour entrevoir la réalité de ce que devient leur choix politique.

      Malheureusement, ils me semblent encore nombreux. Cela porte le nom d’une certaine maladie cet aveuglement volontaire, mais je ne sais plus lequel.

    5. Raphael

      La Kollaboration avec l’ envahisseur islamique occupe a gauche les petits clercs et autres maitres a penser, mais il ne faut pas oublier que la droite , elle aussi mange sa part du couscous . Il y a trois satellites de diffusion televisuelle dénommés Badr , qui ont été lancés en 2004-2006-2008 par EADS-Eutelsat-Ariane-Espace-Astrium pour le compte du consortium saoudien Arabsat.Ces 3 satellites diffusent 230 chaines de television arabo-musulmanes sur toute l’ europe . Chacune de ces chaines a son predicateur , dont les sermons font réference au djihad , et a toutes les sourates qui appellent au meurtre des koufars, des juifs, des chretiens, a la soumission des femmes , a la persecution des homosexuels, a la soumission des athées. Le tout sur fond de news et de reportages ou la suprématie arabo-musulmane est la clé de lecture.Ces accords de diffusion ont été donc passés sous le gouvernement Chirac , le bien-nommé qui a sa rue à Ramallah. Comprenne qui pourra, la gauche prend les miettes en criant avec les islamistes quand la droite se prend une belle tranche du gateau ; ces contrats de lancement rapportent donc des centaines de millions d’ euros a la fine fleur de la technocratie militaire et politique française.

    6. joke ka

      « les noms des quelques-uns qui ont toujours témoigné pour la démocratie et sauvé l’honneur de la profession: .. Mauriac, Aron.: des intellectuels de droite !rares mais lucides

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *