toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: nouvelles mesures contre les activistes du boycott


Israël: nouvelles mesures contre les activistes du boycott

Le gouvernement israélien a décidé de prendre à bras-le-corps le problème de la campagne internationale pour le boycott d’Israël, qui se résume à trois lettres: BDS. Récemment, une militante suisse d’une ONG anti-israélienne a été refoulée de l’aéroport Ben-Gourion sur ordre exceptionnel du ministre de l’Intérieur Arié Dery. Mais les médias israéliens révèlent que les ministères de l’Intérieur et de la Sécurité intérieure veulent en faire une politique systématiique et ont décidé de nommer un team conjoint dont la mission sera de lutter contre les centaines d’activistes du BDS et d’autres organisations similaires qui agissent en Israël même. 

Les ministres Guilad Erdan et Arié Dery veulent arriver à une situation dans laquelle les activistes anti-israéliens seront systématiquement interdits d’entrée sur le territoire israélien ou expulsés s’ils sont déjà en Israël.

L’équipe qui sera nommée sera chargée de repérer ces centaines de « militants » et leur administrer les mesures qu’ils méritent. Des dizaines d’organisations subversives agissent en Israël avec un financement direct ou indirect de pays étrangers et de l’Union européenne. Quant aux activistes étrangers, ils viennent et circulent librement en Israël, collectent des « informations » dont se serviront les ONG basées à l’étranger, perturbent l’activité des soldats dans leur mission sécuritaire, participent à des actions et manifestations violentes contre les soldats et incitent la population arabe palestinienne contre Tsahal et l’Etat d’Israël.

Loading...

A l’issue de sa réunion avec son collègue de l’Intérieur, le ministre de la Sécurité intérieure Guilad Erdan a déclaré « que les ennemis d’Israël de l’extérieur comme de l’intérieur doivent savoir que leurs campagnes pour le boycott  et la délégitimation d’Israël auront désormais un prix lourd pour eux ». Il a rappelé que parallèlement à ce projet commun avec le ministère de l’Intérieur, un rapport doit également être présenté prochainement par une commission nommée par la ministre de la Justice Ayelet Shaked pour voir comment lutter contre ces ONG sur la plan juridique et judiciaire.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Israël: nouvelles mesures contre les activistes du boycott

    1. Aline1

      Ouf ! De telles mesures sont nécessaires. Depuis longtemps, d’ailleurs, elles auraient du êtres prises.

      Erdogan ne se gêne guère, avec les compliments et les acquiescements de l’Occident – qui peinent à dire combien les mesures prises contre les putschistes sont inadmissibles.

      Aucun rapport avec ces petites mesures préventives. D’ailleurs, il me semble qu’il est toujours mieux d’agir en amont – cela évite les dérives sécuritaires ensuite.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *