toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Election US: érosion du soutien de l’électorat juif au Parti démocrate


Election US: érosion du soutien de l’électorat juif au Parti démocrate

Le « vote juif » pour autant qu’il ait été aussi décisif qu’on veut bien le dire a toujours penché vers le Parti démocrate. La sensibilité juive aux questions sociales, aux droits civiques et au sort des minorités, l’antisémitisme qui caractérisait le Parti Républicain il y a un siècle furent des éléments qui firent largement pencher l’électorat juif vers les candidats démocrates considérés comme plus progressistes. Cette loi d’airain a joué peu ou prou dans toutes les élections mais a commencé s’éroder après l’élection du président Barack Obama qui a franchi les lignes traditionnelles du Parti démocrate pour glisser vers son aile gauche.

De nombreux juifs américains, démocrates dans l’âme n’ont pas du tout apprécié le changement de cap de la politique de la Maison Blanche et du Département d’Etat face à Israël. On se souvient des « coups de gueule » de l’ancien maire de New York Ed Koch ou de l’avocat Alan Dershowitz, peu suspects de sympathie pour les Républicains mais qui accusaient le président américain ni plus ni  moins d’avoir lâché Israël.

Et si les juifs américains ont encore massivement voté démocrate en 2008, afin de porter au pouvoir pour la première fois un président afro-américain ils étaient déjà moins nombreux à le faire après l’expérience des quatre premières années et les images d’un Obama s’acharnant contre Israël et son Premier ministre Binyamin Netanyahou. Entre temps il y a eu l’accord avec l’Iran qui a asséné un nouveau coup à ce soutien traditionnel.

Dans cette lente évolution, il ne faut pas négliger non plus le rôle de la Republican Jewish Coalition qui a pris de plus en plus de poids et qui déploie un travail de fourmi parmi la communauté juive pour tenter de démontrer que le Parti républicain d’aujourd’hui n’est plus comme celui d’autrefois et qu’il est aujourd’hui le plus solide soutien à Israël ce qui n’est pas faux.

Loading...

Il était donc intéressant de voir où en est la « communauté juive » à deux mois et demi d’une élection cruciale. Des sondages internes auprès d’èlecteurs juifs indiquent une nette dégradation du soutien au Parti démocrate. Ils indiquent en moyenne 54% d’opinions favorables à Hillary Clinton contre 45% qui ne l’aiment pas. Un écart largement en-deçà de ceux auxquels on était habitués. Ces chiffres en ont surpris plus d’un qui pensaient que la présence de Donald Trump face à Clinton allait jeter de nombreux électeurs juifs dans les bras de la candidate démocrate.

Ces résultats sont en partie dues à la déception ou la colère de nombreux juifs démocrates vis-à-vis de l’Administration actuelle mais aussi à l’image relativement négative dont jouit Hillary Clinton quant à son « palmarès » politique face à Israël. Il faut rajouter à cela les déclarations du candidat Bernie Sanders, très populaire au sein du parti, qui achèvent de donner du Parti démocrate une image de plus en plus gauchisante et tiermondiste, courant autrefois très minoritaires dans cette formation.

Presque tous les sondages internes indiquent que beaucoup de juifs américains font davantage confiance à Donald Trump qu’à Hillary Clinton pour ce qui est des relations avec Israël ou de la politique face à l’Iran.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Election US: érosion du soutien de l’électorat juif au Parti démocrate

    1. Aline1

      Eh bien, ils ne sont pas encore suffisants les appuis juifs américains pour les conservateurs !

      Sont-ils aveugles ? Non, puisque dans l’article, ils semblent avoir réagi aux trahisons d’Obama et d’Hillary Clinton –
      Mais comment peuvent-ils encore être 54% à rester démocrates, non pas en tant que juifs, mais en tant qu’américains ?

      Obama est en train d’achever les USA -Madame Clinton a trahi et vendu le Pays – laissé mourir des diplomates américains à Benghazi, les mails, etc.etc.

      Que leur faut-ils donc à ces américains, même blacks, même latinos, si seulement ils tiennent à ce pays dans lequel ils habitent, tout de même !

      Bien sur encore la faute des médias, et par la grande faute de Soros et d’autres milliardaire juifs….

      Si cela tourne mal…Que Dieu protège les juifs américains, car ils ne sont pas complètement innocents pour la protection qu’ils ont offert à ces deux fléaux pour l’Amérique, sans parler d’Israël.

      Je ne comprends pas que lorsqu’on a une idéologie, on soit incapable d’en changer, parce que l’on se veut aveugle sur les dérives de cette idéologie.

      Et les dérives il y en a un paquet venant des gauchises du Monde entier, et il n’est plus là Mc Carthy pour en faire la chasse – Je le regretterais presque !

      En tout cas, si sa méthode n’était pas démocratique, du moins il semblait avoir compris les grands dangers du gauchisme. J’ai mis longtemps à le comprendre moi-même – C’est vrai, leur propagande d’être pour le peuple a tellement été efficace bien que mensongère – Pourtant il suffisait de regarder l’histoire en arrière, pour s’en apercevoir….

    2. Salmon

      Il n’y a pas qu’aux USA que les Juifs sont avec le muzz en France la situation est la meme !!!!!!!!!!!

      Morton Klein m’a expliqué qu’il affrontait une situation invraisemblable où il a à se battre contre des juifs qui défendent les musulmans, parce que des organisations jadis de droite et très pro-israéliennes comme AIPAC sont passées à gauche, et pour AIPAC, a vendu son âme à Obama et qu’elle ne soutient même plus la présence juive en Judée Samarie, et que l’ADL (Anti Defamation League, dirigée maintenant par des juifs de gauche, vaguement équivalent à SOS Racisme) défend l’islam, attaque les islamophobes, et même ZOA (Zionism Organisation of America), une des plus puissantes et plus respectables organisations sionistes mondiales. J’aurai l’occasion d’approfondir cette question avec Morton Klein.

      Article de JP Grumberg DREUZ

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *