toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Corse : Le maire de Sisco prend un arrêté pour interdire le burkini après les violences


Corse : Le maire de Sisco prend un arrêté pour interdire le burkini après les violences

.

Le maire PS de Sisco (Haute-Corse), Ange-Pierre Vivoni, a pris un arrêté interdisant le burkini sur les plages de sa commune, en réaction aux violents incidents qui se sont déroulés le 13 août.

Ange-Pierre Vivoni avait réuni le dimanche 14 août un conseil municipal extraordinaire au lendemain d’une violente rixe entre jeunes Corses et familles d’origine maghrébine ayant fait cinq blessés.

Selon des témoins, la rixe aurait éclaté alors que plusieurs femmes qui se baignaient en burkini étaient prises en photo par des touristes.

Loading...

L’arrêté anti-burkini sera enregistré dès mardi en préfecture, a précisé Ange-Pierre Vivoni, qui a dit s’appuyer sur deux arrêtés similaires, dont celui de la mairie de Cannes, validé par la justice.

Le 28 juillet, le maire Les Républicains (LR) de Cannes, David Lisnard, avait pris un arrêté interdisant le port du burkini, une tenue de bain utilisée par les femmes musulmanes désireuses de recouvrir leur corps entièrement, à l’exception du visage et des mains. Le 5 août, le maire, lui aussi LR, de Villeneuve-Loubet, Lionnel Luca, avait pris à son tour un arrêté interdisant la baignade en burkini dans sa commune.

Une enquête a été ouverte «pour violence en réunion», afin d’«établir l’origine» des faits de samedi, selon le parquet de Bastia. Environ 500 personnes ont participé, dimanche à Bastia, à un rassemblement dans une atmosphère tendue. Criant «aux armes, on va monter parce qu’on est chez nous», la foule s’est dirigée vers le quartier Lupino, dont les gendarmes mobiles ont bloqué l’accès.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *