toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Charles-Antoine Casanova, maire corse, recommande au maire de Sisco d’expulser tous les Maghrébins de sa commune


Charles-Antoine Casanova, maire corse, recommande au maire de Sisco d’expulser tous les Maghrébins de sa commune

.

Après les incidents de Sisco, Charles-Antoine Casanova, maire de la commune de Guarguale en Corse, a écrit sur sa page Facebook un message de recommandation à l’attention de son collègue. Dans ce message, il lui conseille d’expulser les Maghrébins.

«En tant qu’élu, je demande à mon collègue, le maire de Sisco, dans un premier temps, de prendre toutes les mesures nécessaires afin d’exclure définitivement de sa commune tous les maghrébins et leurs familles, qu’ils soient impliqués ou non dans ces incidents».

Ces propos, rédigés le 14 août sur la page Facebook de Charles-Antoine Casanova, ont depuis été effacés. Mais la polémique est vivace concernant celui accusé «d’appeler à bastonner les Maghrébins» : sur Change.org, deux pétitions ont vu le jour, l’une pour le soutenir (618 signataires), l’autre demandant sa condamnation en justice (19 214 signataires).

Assurer la paix sociale ?

Dans une interview accordée au site d’information identitaire breton Breizh-Info, le maire de Guarguale assume ses propos, précise qu’ils ont été sortis de leur contexte, et justifie sa missive par une volonté d’assurer la paix sociale : «On nous a annoncé dans un premier temps que les Maghrébins ayant attaqué les gosses étaient des habitants de Sisco. C’est pour cela que par mesure de sécurité et pour apaiser les esprits, sachant que les parents des jeunes partaient en découdre avec ceux qui avaient tabassé leurs enfants, accompagnés d’une grande partie de la population du village, j’ai donc conseillé à Monsieur le maire de Sisco de faire partir ces familles de son village pour éviter le pire.»

Se défendant d’être raciste ou islamophobe, Charles-Antoine Casanova dénonce les attaques, insultes et menaces dont lui et sa famille font l’objet, arguant que ce sont ses détracteurs qui sont les vrais racistes. Il rappelle par ailleurs que sur l’île de Beauté, la cohabitation avec les Maghrébins «se déroule très bien», dans le «respect mutuel et fraternel», et estime «qu’il y a rarement d’incidents liés au racisme».

Selon lui, ce que certains qualifient de racisme est de la légitime défense. «Ce gouvernement ne nous protège pas, alors nous sommes obligés de nous protéger nous-mêmes et de nous défendre contre toute attaque d’où qu’elle vienne», plaide-t-il sur le site de Breizh-Info.

En 2012, Charles-Antoine Casanova avait été élu meilleur maire de France au titre du civisme, et avait reçu à cet effet la Marianne d’Or pour les excellents taux de participation enregistrés dans sa commune.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Charles-Antoine Casanova, maire corse, recommande au maire de Sisco d’expulser tous les Maghrébins de sa commune

    1. Jean-François Duhamel

      Il a parfaitement raison ce monsieur, et ça ne devrait pas seulement s’appliquer à Sisco, mais être étendu à TOUTE la surface du territoire national.

    2. Aline1

      C’est courageux, mais je ne suis pas tout à fait d’accord.

      Les personnes d’où qu’elles soient, si elles sont intégrées, qu’elles ne font pas de demandes d’aménagement exceptionnels pour elles, etc…Sont des citoyens comme les autres.

      Mais il faut repérer les dangereux, même seulement les potentiels – même ceux qui ne font que des déclarations extrémistes et anti-corse, française, etc…Ceux là, oui, pas de raison de les garder.

      Moi j’adore les loups – mais jamais je n’irais les mettre dans une bergerie.

      Ce n’est pas du racisme, c’est du bon sens. De toute façon le racisme vient de façon flagrante de ces extrémistes et non pas des corses, ou autres. Ceux qui dénient cette vérité, sont les dangereux bisounours, qui ne savent pas se projeter dans un futur très proche.

      Et ces gens là, seront les premiers, ensuite à dire : y avait qu’à…

    3. olivier

      oui mais c’est dommage tous ces gens qui vont s’installer là-bas, ça dénature la Corse je trouve, ça envahis tout partout, pourquoi ils restent pas chez eux pour construire leur pays?

    4. Armand Maruani.

      Que les muzz donnent l’exemple chez eux aprés ils pourront l’ouvrir .

      Ce maire a 1000 fois raison , j’espère qu’il sera suivi par tous les maires de l’Ile .

    5. Ixiane

      Bravo les CORSES !! mais il y a une chose que je regrette : se sentir obligé constamment de se justifier  » je ne suis pas islamophobe » …! eh bien si, on a le droit d’être islamophobe ; je n’accepte pas l’islam, cette religion barbare et personne ne pourra m’obliger à l’aimer ; les muzzz sont bien christianophobes , le Coran les oblige à l’être, et nous, nous devons accepter la barbarie ????

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *