toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Burkini, burqa, hijab, niqab : un bal masqué qui cache bien pire


Burkini, burqa, hijab, niqab : un bal masqué qui cache bien pire

OPINION

A première vue, tout cela est grotesque, futile et ridicule. Des flics, municipaux ou autres, déambulent sur nos plages à la recherche de musulmanes à verbaliser. Burqa, burkini, hijab, niqab : rien n’échappe à nos pandores. La France se déchire… Des ministres s’en prennent au chef du gouvernement…

Et le parti des médias claironne que nous sommes la risée du monde entier tout en félicitant Najat Vallaud-Belkacem, Axelle Lemaire, Marisol Touraine et Anne Hidalgo pour leur courage. Vous avez remarqué, rien que des femmes ?

Elles sont certainement plus qualifiées qu’un Valls quelconque pour dire ce qu’il convient ou non de porter à la plage…

Et de partout s’élève le cri de la liberté outragée : « les femmes ont bien le droit de porter ce qu’elles veulent ». Cette phrase est un mensonge. Un mensonge d’autant plus insupportable qu’il est proféré, et répété, avec la bonne conscience obtuse de ceux qui détiennent – et eux seuls – le monopole du bien. Oui, cette phrase est un mensonge ! Elle doit se lire autrement : « des femmes ont l’obligation de porter ce que des hommes ont décidé qu’elles porteraient ».

C’est de cela bien sûr qu’il s’agit, que la soumission soit volontaire ou subie. Mais, diront les nombreux compagnons de route de l’islamisme en marche, il est quand même question de quelques centimètres de tissu ! Tout est là et tout est voulu : il faut par tous les moyens isoler les burkinis et autres fringues islamiques du reste. Or, ces tenues sont disponibles dans le même supermarché – « Halal Market » – et au même rayon que d’autres produits garantis pieux qui leur font cortège. On y trouve des Corans par centaines, des fichés S (c’est-à-dire des assassins potentiels) par milliers, des « radicalisés » en quantité industrielle, des djihadistes à la pelle… Oui, il s’agit bien d’un tout.

Il n’y a que le Conseil français du culte musulman, le Comité contre l’islamophobie, et tant de petits roquets de l’islamo-gauchisme pour refuser de le voir.

Ils crient fort, très fort pour empêcher par ce vacarme envahissant que des voix discordantes se fassent entendre. Fascistes, racistes, islamophobes, disent-ils de la même façon que les inquisiteurs proclamaient « hérétiques et relaps » ceux qu’ils envoyaient au bûcher.


Mais personne n’est dupe. Le bal masqué n’est masqué que pour les aveugles. Nous savons tous – c’est une question de bon sens – que burkini rime avec djihad et que niqab veut dire islamisme. Mais nous sommes compréhensifs.

On veut bien que des femmes en burkini se voient réserver des portions de plage. La laideur doit être confinée. On veut bien aussi que la burqa, le niqab et le hijab puissent s’afficher dans toute leur splendeur dans certains coins de France. Des quartiers réservés… Et on mettra quelle lanterne à l’entrée de ces quartiers ?
PS : Cet article ne serait pas complet sans une déclaration intéressante de Najat Vallaud-Belkacem. La ministre de l’Éducation nationale a reconnu qu’il y avait des fichés S parmi les enseignants. Peu nombreux, s’est empressé de préciser le ministère. Un seul, c’est déjà trop ! Et, en passant, Najat Vallaud-Belkacem a indiqué que 600 élèves avaient été signalés pour « radicalisation ». 600 enfants ! Et on ne parle que de ceux qui ont été dépistés et détectés… Leur place est-elle vraiment à l’école ?

Benoit Rayski

null





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Burkini, burqa, hijab, niqab : un bal masqué qui cache bien pire

    1. Malcolm Ode

      Il ne faut pas lutter n’importe comment contre l’islamisation de l’Occident, car les « coups d’épée dans l’eau » font des vagues reprises par la communauté musulmanes internationales pour démobiliser le reste du monde par la risée générale, laissant les opposants sans argument : toujours prendre des dispositions incontestables constitutionnellement : sécurité/santé…

      Ex : le burkini déséquilibre l’utérus et occasionne des bébés débiles (Ibn Mahoud Bar Amine)! 😉

    2. alauda

      Burkini, dérivé de burka (ou niqa, vêtement de femme initialement conçu pour permettre aux Mésopotamiennes d’honorer Astarté ou Ashtart, en se prostituant dans les bois sacrés une fois l’an.

      D’ailleurs une injonction de Mustapha Kamel Atatürk, rappelant cette origine, eut l’effet escompté : «Toutes les femmes turques ont le droit de se vêtir comme elles le désirent. Toutefois, les prostitués doivent porter la burqa.»

      D’ailleurs le leader turc ne mâchait pas ses mots en 1925 :
      “Je vois parfois des femmes, un foulard sur la tête, qui se cachent la face avec une écharpe ou une pièce de tissu ressemblante… Que signifie ce bizarre accoutrement, cette sauvage tenue pour une mère civilisée, une fille de notre patrie ? Il ne fait que rendre comique notre nation et doit être changé sur-le-champ.”

    3. rachel

      Quelle est la position des psy, quand un enfant ne voit jamais sa mere a part dans un linceul, quel regard va t il porter sur les femmes dans son avenir et bien il n aura aucun regard, aucun repere,aucun respect pour lui, ses parents, sa famille, ses voisins, puisque sa mere est invisible mais le + horrible, c est que cela se passe en France,que ce soit partout ailleurs, dans les pays musulmans, ce n est pas notre probleme, charite bien ordonne commence par soi meme, mais en France, pays des droits de le l homme et du citoyen, mais surtout pas de la femme, en fait la France est un pays ultra conservateur qui preferera elire un president musulman qu une femme. Ou sont toutes ces associations de gauchistes, d antiracisme pour aider ces femmes,ou sont ces feministes, ces femmes pour aider ces femmes, c est de la non assistance a personne en danger. La France, decidement, file un mauvais coton….Comme vous dirait De Gaulle, je vous parle de Londres, non je vous parle d ISRAEL

    4. Zayith

      Ce que je vois sur la photo : 2 spectres noirs, comme des fantômes. De quel film d’horreur s’agit-il ? Anges de la mort ? Rien de gai en tous cas, plutôt profondément mortifère. Non vraiment, ce genre de noir m’a l’air passé de mode…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *