toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Belgique : Attaque à la machette, la policière grièvement blessée a pu tirer sur le terroriste et l’atteindre à deux reprises


Belgique : Attaque à la machette, la policière grièvement blessée a pu tirer sur le terroriste et l’atteindre à deux reprises

Les deux policières agressées à la machette samedi devant l’hôtel de police de Charleroi sont actuellement plongées dans un coma artificiel. On apprend que la plus grièvement touchée a eu le temps de tirer à deux reprises sur l’auteur. Sa collègue, également atteinte au visage, sera réopérée ce dimanche.

De source proche de l’enquête, on sait à présent que l’auteur de l’agression à la machette survenue samedi sur le parvis de l’hôtel de police de Charleroi a été blessé par balle à deux reprises par Hakima, la première policière qu’il a sévèrement blessée au visage.

L’homme était entré dans le checkpoint et a immédiatement sorti une machette de son sac à dos pour agresser les inspectrices en faction. Il a crié « Allahu Akbar » avant de frapper la première policière au visage. Il a également blessé sa collègue Corinne à la mâchoire et au cou avant d’être abattu par une troisième inspectrice. L’assaillant est décédé à l’hôpital.

Loading...

Les deux policières ont été transférées à l’hôpital Notre-Dame de Charleroi où elles ont été opérées immédiatement. Elles sont actuellement plongées dans un coma artificiel. Plus grièvement atteinte, Hakima devra subir d’importantes interventions de chirurgie faciale réparatrice. Corinne sera quant à elle réopérée durant les prochaines heures. Il semble en effet que des nerfs ont été touchés lors de l’agression et que sa mâchoire soit toujours immobilisée.

Le premier ministre Charles Michel et le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette se rendront au chevet des victimes à 16h30 avant de regagner l’hôtel de police à 17h00 pour un point presse.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Belgique : Attaque à la machette, la policière grièvement blessée a pu tirer sur le terroriste et l’atteindre à deux reprises

    1. alauda

      C’est dur pour ces policières.

      Sont-elles formées à ce type d’attaques par surprise ? Ont-elles appris à se méfier d’un type qui ouvre son sac à dos ? Qu’est ce que c’est qu’un checkpoint à Charleroi ? On y croise des patrouilles armées, dans cette ville.

      Comment se fait-il que ce type y séjournait illégalement depuis 2012, alors qu’il n’avait « pas respecté deux ordres de quitter le territoire » ? (La nouvelle gazette .be) « Il n’aurait pas été enfermé dans un centre de détention à cause du manque de places. » (le soir .be)

      Pourquoi ne les prend-on pas par la peau pour dos pour renvoyer les illégaux d’où ils viennent ? C’est quoi ce baratin qu’on nous sert après chaque attentat ? Pas de place dans les bus, dans les trains, dans les bateaux, dans les avions ? Pas assez de moyens de transport en Europe ?

      C’est quand même dingue ! Quand est-ce que l’Europe va changer son logiciel ? On veut bien être gentil, sympa, pédagogue et faire tous les efforts qu’on nous demande quotidiennement dans les quartiers. Mais supporter des illégaux qui commettent ne serait-ce que « des infractions de droit commun », c’est invraisemblable.

      Enfin, quand on apprend que « son pays d’origine, l’Algérie, n’a pas accepté son retour », on comprend que l’UE devient littéralement la POUBELLE, terre d’accueil, des indésirables. Comment recycler tous ces cinglés ?

    2. Aline1

      J’ai infiniment de peine pour ces deux femmes qui sont dans des souffrances épouvantables.

      Bien sur, elles ont échappé à la mort – mais maintenant j’ai très mal de penser à tout le parcours médical qu’elle vont avoir à traverser, et pour quel résultat ?

      Déjà, pourra t-on empêcher, celle, soit-disant plus légèrement blessée – que des cicatrices sur son visage lui gâchent la vie à jamais. L’autre survivra t’elle vraiment ? Dans quelles conditions ?

      Je pense aussi à leurs famille, de tout cœur.

    3. Aline1

      J’ai oublié de dire un mot sur le sang froid de celle qui a réussi à tirer.

      Bravo Madame, j’espère que tout ira au mieux pour vous.

    4. Jacques B.

      C’est terrible pour ces policières ; mais d’un autre côté, ce sont des POLICIÈRES, donc normalement, exercées à ce genre de situations ; ou du moins, qui devraient l’être ; et qui le seront, à l’avenir, comme… en Israël, puisque de plus en plus, et à raison, nos responsables de la sécurité se tournent vers l’Etat hébreu pour apprendre comment gérer la chienlit que leur ont léguée les politiciens irresponsables et leurs valets, les journalistes véreux.

      Que faire de ces cinglés, alauda ? puisque leur pays d’origine n’en veut pas ?
      Une solution serait le camp de travail, genre bagne : du moins, un endroit où l’on oblige ces gens à bosser – ça remet souvent un certain nombre d’idées en place – ainsi que l’autorité. Et bien sûr, pas de cellule 4 étoiles avec téléphone portable, TV, salle de jeux ou de muscu etc.. RÉGIME STRICT.
      (et encore, je suis sympa, d’autres préconiseraient une balle dans la tête direct, ça coûte moins cher en surveillant et cie)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *