toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bayonne: Un homme veut « égorger 2000 à 3000 Français », on le remet en liberté « Il n’est pas dangereux »


Bayonne: Un homme veut « égorger 2000 à 3000 Français », on le remet en liberté « Il n’est pas dangereux »

Un homme de 44 ans a été condamné à seulement un mois de sursis et 70 heures de travail d’intérêt général, à Bayonne, après avoir regretté le maigre bilan de l’attentat de Nice et annoncé son intention de l’alourdir lui-même. Son avocate a salué la décision de laisser en liberté son client, « qui n’est pas quelqu’un de dangereux ».

Les leçons de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray n’ont pas encore été apprises. Après l’assassinat du père Jacques Hamel, de nombreuses voix se sont demandées comment Adel Kermiche, fiché S et deux fois candidat au djihad en Syrie, pouvait être en liberté au moment de commettre son meurtre. A Bayonne, un homme a été remis en liberté après avoir écopé d’un mois de prison avec sursis et de 70 heures de travaux d’intérêt général. Pas de bracelet électronique non plus pour ce sans-domicile fixe. Le 27 juillet, dans le bus, il avait lancé, parfaitement sobre : « À Nice, ce n’est pas 200 à 300 morts qu’il fallait, mais 2000 à 3000 Français qu’il fallait égorger. Je vais les égorger moi-même ».

Des propos de « déséquilibré » mais des propos « extrêmement graves » selon le parquet, qui demandait 18 mois de prison dont 10 avec sursis. Au lieu de cela, l’homme d’origine guadeloupéenne est donc remis en liberté, malgré son casier judiciaire bien rempli : cinq condamnations pour des faits de violence et port d’arme notamment.


« Pas quelqu’un de dangereux »


Invité à s’expliquer, il a nié ce que trois passagers du bus avaient raconté : « J’étais énervé car ces personnes me gênaient pour passer (…) j’ai voulu faire référence à l’actualité (…) je n’ai pas manifesté de tels propos ». Et de tenter de rassurer la juge : il n’est « pas d’accord avec les terroristes ». « J’ai aussi peur que tout le monde… ». Son avocate s’est félicitée de cette peine « symbolique » pour un homme qui « n’est pas quelqu’un de dangereux ».

Loading...

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Bayonne: Un homme veut « égorger 2000 à 3000 Français », on le remet en liberté « Il n’est pas dangereux »

    1. Pinhas

      Pour le moment les Français ont la tête dans leur maillot de bain .

      La révolution enfle de plus en plus .

      Un rien fera exploser le peuple .

      Marre des fleurs , des bougies , des peluches .

      On voit bien que nos messages de paix sont rejetés avec violences .

      L’exemple de ce barbare menaçant nous le démontre encore une fois .

      RIEN N’Y FERA .

      Ils ont relâché un dangereux personnage et les habitants de Bayonne sont désormais à sa merci .

      Un jour , il faudra bien que la légion et les paras se joignent pour nettoyer la zone hexagonale de cette peste barbue et voilée .

    2. Claire

      Pendant ce temps-là, un homme paraît en comparution immédiate et prend six mois de prison avec sursis ( six mois ferme requis) pour… avoir mis des lardons dans la boîte aux lettres d’une mosquée. Dangereux terroriste!
      On voit où se situe la « justice » de notre pays. Idem pour l’évacuation musclée de l’église Sainte Rita, avec prêtre et élus traînés à terre. Auraient-ils osé faire de même avec des imams dans une mosquée???

    3. Armand Maruani.

      C’est un quinziste ou un treiziste ?

      En effet ,

      Un ami bayonnais m’avait raconté l’anecdote suivante :

      Quand un flic vous arrête à Bayonne pour vous dresser une contravention il vous pose avant tout la question suivante : treiziste ou quinziste ?

      Naturellement on parle de rugby et on voit à quel point la ville de Bayonne est divisée .

      A moins que notre malade mental en veuille tout simplement aux consommateurs du jambon de Bayonne .

    4. Lourec

      Bonjour
      Un homme avec des idées racistes contre nous .est dangereux on verra si l’avocate dira la même chose quand il descendra dans la rue pour nous assassiner
      Assassiner nos enfants
      On devrait porter plainte contre elle pour tenir de tels propos

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *