toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Aubervilliers, un rabbin trouble la réunion « Padamalgam »: « Je ne vois pas les musulmans prendre la parole à la télévision pour condamner les attaques barbares »


Aubervilliers, un rabbin trouble la réunion « Padamalgam »: « Je ne vois pas les musulmans prendre la parole à la télévision pour condamner les attaques barbares »

Un homme se lève après l’intervention du prêtre. « Je suis désolé, mais je suis gêné par le caractère religieux de ce rassemblement. Je voulais de la fraternité, pas des paroles religieuses », dit-il en quittant le gymnase, manifestement très ému.

Dimanche 31 juillet, les habitants d’Aubervilliers étaient invités à partager « un moment de fraternité » après l’assassinat du père Hamel, à Saint-Etienne-du-Rouvray, cinq jours plus tôt. Une centaine de personnes de confessions catholique, musulmane, juive, protestante ainsi que des athées se sont réunies au gymnase Manouchian à l’initiative d’Auberfraternité, un collectif interreligieux fondé après les attentats de janvier 2015. Dès la première prise de parole, la question de la désolidarisation prend le pas sur cet après-midi de recueillement.

Au milieu de son discours en forme d’hommage, le prêtre qui s’exprime au nom de la communauté catholique demande aux musulmans « d’abolir certains versets violents du Coran ».

Loading...

Le rabbin qui prend la parole après lui regrette que ces derniers ne condamnent pas davantage les attentats djihadistes. « Je voudrais une grande marche des musulmans entre la place de la Nation et la place de la République, réclame-t-il, mais elle n’a pas lieu. »

Et d’insister, alors que des voix s’élèvent en signe de protestation : « Je ne vois pas les musulmans prendre la parole à la télévision pour condamner les attaques barbares. » Les paroles se tendent, « on n’a pas besoin de ça », « on ne peut pas vous laisser dire ça », disent certains. D’autres quittent la salle.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Aubervilliers, un rabbin trouble la réunion « Padamalgam »: « Je ne vois pas les musulmans prendre la parole à la télévision pour condamner les attaques barbares »

    1. Pinhas

      Le grand silence des musulmans est un silence qui nous envoie un message très clair .

      Et comme le dit le proverbe  » Qui ne dit rien consent  »

      Ha ! c’est certain , s’il s’était agit d’un imam assassiné , cela n’aurait pas été pareil . La France aurait été noire de musulmans avec des émeutes , des agressions , des voitures incendiées et j’en passe .

      Messieurs les politichiottes vous ne réagissez pas et cela aussi est un silence coupable .

    2. yoniii

      hi

      bravoo bravoo

      mais c est trop tard
      les parole n arrette pas les balle
      nous ne sommes plus au temps des paroles

      ils faut des actes

      ils faut prendre les arme et en user contre nos ennemi muzz et dhimmis

      bu

    3. Jacques B.

      Le catho et le rabbin qui ont pris la parole montrent que celle-ci commence à se libérer, tant mieux.

      Hélas, la suite de l’article (sur le Monde, cliquer sur le lien) montre que les journaleux du torchon suscité, ainsi que les gauchistes d’Aubervilliers et leurs amis les islamistes adeptes de la taqqiya ne souhaitent pas se laisser faire…
      Saloperie de politiquement correct, saloperie de complicité de la gauche, y compris médiatique, avec les islamistes, cela se paiera.

    4. c.i.a.

      J’ai déjà posé une question du genre a un gauchiste,  » le jour ou l’on vera une manifestation de 1000 musulmans contre leur charia, seulement 1000 musulmans, ce jour l’à je commencerais à croire qu’ils sont honnêtes et contres les horreurs de l’islam!  », et évidemment le gauchiste et moi attendons toujours!, pourtant je ne demandais pas leur croisant de lune!

    5. Malcolm Ode

      Nous rendrions un tel service aux musulmans et à l’humanité entière en détruisant cette fausse religion : c’est UN DEVOIR CIVIQUE PLANÉTAIRE!

      Les responsables politiques qui se présentent aux élections pour servir leurs populations et qui laissent l’islam imposer sa shariah et ses dogmes iniques sont doublement coupables à l’égard du peuple en condamnant les uns à être supprimés par les autres… alors qu’il suffirait de supprimer ce qui ne peut exister dans un État de droit : l’islam.

      TOUS COMPLICES, TOUS COUPABLES.

      C’est du droit.

    6. Aaron

      Evidemment, seule la vérité blesse…..Fallait-il s’attendre à d’autre réactions dans cette commune socialaud-conmuniste, pourrie jusqu’à la moëlle …?

    7. Hervé

      Ce rabbin a entièrement raison, de même j’ai pu constaté que la minute de silence au travail (qui certes n’était pas imposée) n’a pas été suivie par des collègues musulmans et je n’ai entendu aucune réprobation de leur part sur les différents massacres qui ont eu lieu. En gros ils se taisent.

    8. Jacques B.

      Hervé 7.

      Et comme qui ne dit mot consent…

      Et après, ils se plaignent des « amalgames » !

      Mais les Français sont de moins en moins dupes.

    9. blum

      Ce qu’ a osé dire ce rabbin isolé et courageux doit être redit, HAUT ET FORT par le Grand Rabbin Korsia, qui se fantasme en Grand Rabbin Kaplan : un abîme sépare ces deux personnalités, le premier tenant plus de l’ectoplasme que du chef de la première communauté juive d’Europe.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *