toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Algérie: condamné à cinq ans de prison pour « outrage au prophète » sur Facebook


Algérie: condamné à cinq ans de prison pour « outrage au prophète » sur Facebook

Amnesty International a appelé samedi les autorités algériennes à « libérer immédiatement et sans condition » un militant récemment condamné à cinq ans de prison pour « outrage au prophète ».

Slimane Bouhafs a été condamné le 7 août par le tribunal de Beni-Ouartilane (300 km au sud-est d’Alger) pour « outrage au prophète » Mahomet et « dénigrement des préceptes de l’islam », à la suite d’articles publiés sur sa page Facebook, indique l’ONG dans un communiqué reçu par l’AFP. Son procès en appel est fixé au 31 août.

Grève de la faim en prison

Le militant avait été arrêté le 31 juillet par des gendarmes et son domicile perquisitionné dans le département de Sétif (est) où réside ce père de famille de 49 ans. Pendant plusieurs jours, il a observé une grève de la faim à la prison de Sétif où il est détenu, d’après Amnesty qui cite sa famille.

Selon des informations parues dans la presse algérienne, ce militant était converti au protestantisme depuis près de 20 ans. La Constitution algérienne, modifiée en février 2016, garantit la liberté de religion mais fait de l’islam la religion d’État.

Selon AI, « des dispositions vagues figurant dans le Code pénal et une ordonnance fixant les conditions et règles d’exercice des cultes autres que musulmans ont été utilisées pour persécuter des personnes pour l’exercice pacifique de leur droit à la liberté d’expression, de religion et de conviction ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Algérie: condamné à cinq ans de prison pour « outrage au prophète » sur Facebook

    1. sdaubi

      C’est vrai qu’en Algérie comme dans quasiment tous les pays Arabes, il n’est pas bon de critiquer le pédophile criminel qui leur sert de prophète et maintenant, en France aussi, comme nous sommes en train de devenir un pays arabe également, on nous menace également dorénavant et quasiment tous les jours, nous les Républicains laïques Patriotes issus directement de l’esprit de la révolution Française du XVIIIème siècle ainsi que tous ceux, héritiers de la France millénaire et de son histoire prestigieuse, qui entendent bien, comme moi, faire respecter notre histoire,nos lois républicaines, nos valeurs et nos traditions dans notre pays d’origine. Seuls les collabos de l’UMPS, par souci de clientélisme électoraliste, et qui ont fait entrer toute cette merde dans notre pays, en faisant aujourd’hui, courir les pires risques à nos enfants, à nos femmes et à nos familles, leur font allégeance au détriment du sentiment de la population générale.

    2. Isaïe

      Il faut bien dire qu’Allah n’a jamais été bien compétant pour faire justice à son prophète. Maintenant, il faut bien dire que le Allah des musulmans n’est pas le Dieu de la Bible.
      Ainsi le prophète Ezéchiel prédit bien que les armées soumises à Allah et à Mahomet ainsi que leurs alliés seront anéanties par YHWH. Maintenant, YHWH dans l’Ancien Testament est Jésus le Christ (Yéschouah Amaschiah) dans le Nouveau Testament. Le prophète Zacharie, ch.14, dit quelle sera la sanction qui toucher les troupes d’Allah et de Mahomet

    3. i

      Courage à cet homme digne. Le Seigneur veille sur lui. Les musulmans sont toujours égaux à leur idéologie mortifère. Terreur, prison, soumission, manque de liberté, de clémence. Religion dure et sans coeur, sans âme, Ceci depuis 1400 ans.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *