toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] L’Etat islamique diffuse une vidéo avec les deux égorgeurs du curé prêtant allégeance à Al-Baghdadi. L’un des égorgeurs était déjà condamné pour terrorisme


[Vidéo] L’Etat islamique diffuse une vidéo avec les deux égorgeurs du curé prêtant allégeance à Al-Baghdadi. L’un des égorgeurs était déjà condamné pour terrorisme

Vendredi 22 juillet, 4 jours avant l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, les services de renseignement français reçoivent une information très sérieuse. Un renseignement qui émane d’un service étranger, selon lequel un homme « serait prêt a participer à un attentat sur le territoire national ».

D’après eux, « il serait déjà en France et pourrait agir seul ou avec d’autres individus ». Le problème c’est que les enquêteurs n’ont qu’une photo pour identifier cet homme. Ils ne disposent ni d’un nom, ni d’une adresse. L’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (UCLAT) diffuse alors largement cette photo à différents services de police.

L’homme sur la photo serait le second terroriste

Loading...

Cette note précise que « la date, la cible et le modus operandi de ces actions sont pour l’heure inconnus ». Les enquêteurs, et notamment la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), vont alors se lancer dans une course contre la montre, à la recherche de ce terroriste anonyme. Munis de cette simple photo, ils vont procéder à une série de fouilles chez plusieurs personnes suspectés d’être en lien avec les milieux terroristes. En vain. Malheureusement, l’homme aurait eu le temps de passer à l’acte mardi 26 juillet à Saint-Étienne-du-Rouvray. Après une série de recoupements – dont certains, comme l’ADN, sont toujours en cours – il s’avère que l’homme dont la photo a été largement diffusée vendredi dernier au sein des services de police, est bien Abdel Malik P., le terroriste d’une vingtaine d’années qui est soupçonné d’avoir égorgé le père Jacques Hamel en compagnie d’Adel Kermiche.

Source

Une perquisition est en cours en France dans une entreprise proche de l’église où un prêtre a été tué ce mardi. De nouvelles informations ont par ailleurs été révélées sur l’identité des deux assaillants. Abdel Malik P. selon les sources de l’AFP, Abdelkrime Petitjean selon celles de France 3. Si le nom du 2ème terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray n’est pas encore certain, les deux sources le décrivent comme un jeune homme de 19 ans originaire de Savoie inconnu des services de police.

(…) Source

L’un des égorgeurs était condamné pour terrorisme et sous bracelet électronique

L’un des deux individus abattu avec son complice par les policiers, était fiché “S”, rapporte M6 Info sur son site internet. L’homme n’a pas encore été formellement identifié par des tests ADN mais a été reconnu par plusieurs témoins comme étant Adel K. La police du secteur qui a été mobilisée en premier sur les lieux aurait identifié visuellement ce suspect connu de leurs services.

Abattu ce matin par la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Rouen à l’issue d’une prise d’otage dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, l’un des deux hommes était visé par des enquêtes judiciaires. Adel K. était notamment connu pour avoir tenté de rejoindre à plusieurs reprises la Syrie. Au début de l’année 2015, cet homme de 29 ans jusqu’ici connu pour des délits mineurs, avait quitté la Seine-Maritime en direction de la Suisse. De là, il avait gagné la Turquie où il avait été refoulé par les autorités qui l’avait renvoyé aux policiers suisses, ces derniers l’expulsant par la suite vers la France.

Learn Hebrew online

Interpellé à son retour sur le territoire national, il avait été mis en examen le 22 mai 2015 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Mais après plus d’une année en détention préventive, il est remis en liberté le 22 mars 2016. Le parquet qui fait appel de cette décision n’avait pas été suivi par le juge des libertés et de la détention. Remis en liberté sous contrôle judiciaire, il était porteur d’un bracelet électronique, et habitait au domicile de ses parents qui habitent dans la commune où s’est déroulée l’attaque de cette église.

Une personne placée en garde-à-vue 

Le second individu n’a pas encore été identifié. Vers 15H30, la police nationale a assuré que l’opération de déminage et de sécurisation de l’église est terminée. Depuis l’assaut des forces spéciales données ce mardi matin, les corps des victimes et des deux terroristes étaient restées sur le parvis du lieu de culte et à l’intérieur.

Toujours selon M6, un proche mineur âgé de 17 ans qui serait lié au terroriste partiellement identifié a été interpellé et placé en garde-à-vue. Dans le même temps, une perquisition se déroule dans une maison de Saint-Etienne-du-Rouvray, sans connaître l’objet de ces opérations de police.

Loading...

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “[Vidéo] L’Etat islamique diffuse une vidéo avec les deux égorgeurs du curé prêtant allégeance à Al-Baghdadi. L’un des égorgeurs était déjà condamné pour terrorisme

    1. Claude

      est ce si difficile à comprendre !!!!

      Mais bon sang !! Laissez les donc partir en Syrie à la fin ! savez vous ce que c’est d’avoir une idée fixe pour un fanatique religieux ! il n’en démordra pas, il tourne et retourne ça dans sa tête, il se sent frustré, il enrage, cela devient une idée fixe une véritable obsession !! Ce qui fait qu’avec ces types que l’on s’obstine à vouloir garder sur le sol français , il y a une véritable réserve de charges explosives qui finiront par péter un jour ou l’autre !!!

      Il me semble que les 2 assassins de ce malheureux prêtres avaient bien essayé de partir en Syrie , mais avaient été refoulé ! l’un surtout avait fait 2 essais infructueux !

      De même qu’il ne faut pas laisser revenir un seul de ces assassins islamistes partis en Syrie ! pas un seul ne doit remettre les pieds sur ce sol ! ceux là reviendront chargés à bloc de leur idéologie plus puissante que jamais , forts d’un super entrainement d’égorgeurs en puissance !

      Et cela ira grossir le lot des véritables bombes prêtes à exploser en France !

      Il ne faut pas oublier les appels de l’EI aux frères dormants ici !! (et il y en a )

      Inutile de venir ici, frappez, les mécréants, là où vous êtes, avec ce que vous avez sous la main !!

    2. capucine

      surtout laisser tous les partir en Syrie , mais ne pas les laisser revenir !! ils doivent rester là-bas et aller jusqu’au bout de leur idéologie …ils sont lâches et minables ! c’est monstrueux pour les parents d’avoir engendrés des enfants comme çà !! qu’ils finissent en martyre point barre ! les centres de déradicalisations ça ne sert à rien .c’est l’argent des contribuables français jeté par la fenêtre !!!..

    3. michel boissonneault

      condamner pour terrorisme et il était en liberté ……son bracelet électronique est bon uniquement pour les pédophiles … pas pour les satanistes islamique

    4. Jacques B.

      Quand la guerre civile battra son plein, des gens comme ça ne seront pas laissés partir en Syrie (pour qu’ils puissent revenir formés militairement à la guérilla ?), ils ne seront pas emprisonnés non plus ; je ne suis même pas sûr qu’ils seront parqués dans des camps. M’est avis qu’ils seront directement passés par les armes.

    5. farid

      je comdamne monsieur hollande pour tous ces crimes commis en france je comdanme monsieur hollande pour sa politique douverture a legard des refugiers je condamne hollande pour son laxisme le peuple francais doit prendre les choses en main

    6. alauda

      Les deux étaient fichés S. Le problème de l’identification de second, ceci a été dit depuis sur une chaîne de télé, c’est que ni la photo d’Abdel Malik Nabil Petitjean, ni ses empreintes digitales ne figuraient sur la fiche, établie depuis un mois (selon l’Express).

      On apprend donc à cette occasion que la fameuse fiche S peut être incomplète, même pour un individu qui, le 29 juin dernier, a vraisemblablement été intercepté « pour avoir tenté de rejoindre la Syrie via la Turquie ».

      Et là, franchement, à l’époque des photocopieurs qui scannent, des photographies numériques ultra-précises, des documents que l’on peut transmettre en quelques secondes à l’autre bout du monde, je ne comprends pas cette histoire de fiche mal renseignée qui a fait perdre un temps considérable aux enquêteurs.

      Un type louche à la frontière, on le prend en photo, on scanne sa carte et on transmet. L’espace Shengen n’est pas même une passoire, mais c’est un entonnoir, alors qu’il faudrait un chinois à petites mailles bien serrées.

    7. pactole

      On devrait faire une quête pour que ces promus djihadistes soient envoyés en Syrie, et surtout sans retour sauf en prison pour 30 ans.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *