toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une vedette pakistanaise de Facebook assassinée par son frère


Une vedette pakistanaise de Facebook assassinée par son frère

Parallèlement aux attentats terroristes, le meurtre « pour l’honneur familial » est également un « sport national » dans de nombreuses société musulmanes. Qandeel Baloch, jeune femme pakistanaise de vingt ans, a été retrouvée morte, étranglée par son propre frère « pour venger l’honneur familial ». Et afin de bien faire les choses, le meurtrier a commis son acte au jour de l’Aïd El-Fitr au domicile des parents.

Qandeel Baloch, de son vrai nom Fauzia Azeem, était devenue une véritable icône de la jeunesse pakistanaise pour ses interventions sur Facebook et ses selfies provoquants défiant les conservateurs religieux. Elle se savait menacée mais refuser de céder devant les menaces. Cet assassinat a enflammé les réseaux sociaux dans ce pays mais aussi à l’étranger.

Les réactions sont allées dans les deux sens. De nombreux messages posthumes de soutien et d’admiration pour la jeune femme ont suivi cet acte horrible mais aussi de très nombreuses justifications et des messages de satisfaction exprimés par des milieux islamiques qui ont loué l’acte du frère de Qandeel. « Il fallait bien que quelqu’un se décide enfin à le faire », écrit une femme.

Au Pakistan, ce sont des centaines de femmes qui sont assassinées chaque année par des proches pour « l’honneur familial ». Leurs assassins n’est généralement pas poursuivis par la justice car la loi permet à la famille de la victime de pardonner au meurtrier s’il verse des indemnités, afin de préserver la paix familiale!

La réalisatrice pakistanaise Sharmeen Obaid-Chinoy, lauréate d’un oscar pour un documentaire dénonçant ces crimes, s’est dit terrifiée par ce nouveau meurtre: « Combien de femmes devront mourir avant que le Pakistan n’adopte une loi anti-crime d’honneur? (…) Ce qui est effrayant, c’est que c’est une épidémie. Je crois vraiment qu’aucune femme ne sera en sécurité dans le pays tant que nous ne commencerons pas à envoyer en prison les hommes qui tuent des femmes ».

Le Premier ministre Nawaz Sharif s’était engagé au mois de février à éradiquer les crimes d’honneur, mais aucune  législation en ce sens n’a été mise en place depuis lors.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Une vedette pakistanaise de Facebook assassinée par son frère

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap