toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rennes : Un gauchiste se brûle en mettant le feu à un drapeau français


Rennes : Un gauchiste se brûle en mettant le feu à un drapeau français

En marge de la manifestation contre la loi travail, mardi 28 juin, à Rennes, un gauchiste a embrasé un drapeau tricolore. Le feu s’est propagé sur l’une de ses mains, qui portait un gant.

Des policiers de la brigade anti-criminalité ont alors tenté d’interpeller l’individu – un étudiant – mais ont dû faire face à l’hostilité d’une foule de manifestants qui se trouvait autour de lui.

L’apprenti pyromane a finalement été conduit à l’hôpital, où il a été soigné… avant d’être placé en garde à vue au commissariat.

Au cours de cette manifestation rennaise, deux autres personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre. Celles-ci n’avaient pas outragé d’emblème de la République, mais transportaient des projectiles (et du cannabis).

Drapeau français brûlé : que risque le manifestant ?

Convoqué devant le tribunal correctionnel de Rennes le 27 janvier prochain, le jeune manifestant risque de regretter son geste provocateur : brûler en public un drapeau français est en effet considéré par la loi comme un outrage à un symbole de la nation, ce qui constitue au mieux une contravention, au pire un délit.

Si la justice estime que l’acte a eu lieu dans le cadre d’«une manifestation organisée ou réglementée par les autorités publiques» (ce qui n’est pas évident, l’homme ayant mis le feu au drapeau se trouvait en marge du cortège), il s’agira d’un délit. L’étudiant encourra alors une peine maximale de six mois de prison et 7 500 euros d’amende.

Autrement, son geste sera qualifié en tant que contravention pour destruction du drapeau «dans un lieu public ou ouvert au public», et sera passible d’une amende de 1 500 euros.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Rennes : Un gauchiste se brûle en mettant le feu à un drapeau français

    1. i

      Un jeune con qui manifeste, pas très intelligent. Mais en colère visiblement. Sa colère se respecte. Mais qui joue avec le feu se brûle toujours.

    2. Jacques B.

      @ i :

      Brûler un drapeau n’est pas anodin, et n’est dans la grande majorité des cas pas seulement l’expression d’une « colère » respectable.

      Ce n’est pas pour rien qu’Israël réfléchit à punir très sévèrement ceux qui brûleraient le drapeau israélien : ce geste signifie que l’auteur éprouve de la haine envers le pays en question et ce qu’il représente, et il précède presque toujours des actions violentes envers les personnes, qu’elles soient des représentantes de l’Etat (fonctionnaires, politiciens, policiers…) ou de simples citoyens.

      Ceux qui se livrent à de tels actes doivent être sanctionnés ; et s’ils n’aiment vraiment pas le pays en question, qu’ils le quittent. Un minimum de cohérence et de respect.

    3. c.i.a.

      Qu’ils allent en lran ou en russie,( les gauchistes adorent ces » pays merveilleux  »!), si ils haissent tellement la liberté!, commes tout bons lâches, les gauchistes n’ont aucuns courages de leur conviction, mais par contre ils profitent des larges gestes, du pays qu’ils méprisent et haissent, LES MINABLES!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *