toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand Haaretz salit la mémoire de Yoni Netanyahou pour atteindre son frère


Quand Haaretz salit la mémoire de Yoni Netanyahou pour atteindre son frère

Le quotidien post-sioniste tente par tous les moyens d’attaquer le Premier ministre Binyamin Netanyahou, même les plus vils. Cette fois-il, c’est à l’occasion du 40e anniversaire de l’Opération Entebbe, avec un article du journaliste Ouri Misgav qui égratigne la mémoire de son frère Yoni Netanyahou, qui commanda la force qui libéra les otages des griffes des terroristes arabes palestiniens dans l’aéroport ougandais.

Le journaliste écrit notamment « que l’action du lieutenant-colonel Yoni Netanyahou lors de cette opération fut controversée »! De quoi jeter déjà une ombre sur ce héros cité en exemple depuis quatre décennies. Ouri Misgav « explique » que « le lieutenant-colonel Yoni Netanyahou s’est précipité avec ses hommes vers le terminal de l’aéroport où étaient les otages et a ouvert le feu trop tôt, entraînant la réaction des sentinelles ougandaise et une réaction en chaîne qui n’était pas prévue ainsi ». Peu importe que le journaliste ne fit pas lui-même partie de l’expédition. Peu importe non plus que des anciens militaires qui ont participé à l’opération de sauvetage démentent catégoriquement que l’officier ait commis la moindre erreur de jugement. Peu importe enfin que Yoni Netanyahou ait été le seul soldat tué lors de l’opération et que sa mémoire mérite tout le respect qui lui est due.

Le journaliste de centre-droit Arel Segal est convaincu que cet article, comme d’autres qui ont paru à l’approche de ce quarantième anniversaire dans ce même quotidien, est une nouvelle tentative d’atteindre le Premier ministre: « Il s’agit d’une haine pathologique, venimeuse et acide, une haine que ronge l’intelligence, qui altère la logique et corrompt l’honnêteté. Un sentiment qui se résume en ‘Je hais donc je suis' ».

Un autre article, également paru dans Haaretz confirme cela. L’éditorialiste critique le fait que Binyamin Netanyahou ait décidé de faire une cérémonie précisément à Entebbe en présence de nombreux soldats israéliens: « …Dans l’Histoire de Tsahal il y a eu de nombreuses opérations audacieuses et qui ont fait malheureusement beaucoup de victimes parmi les soldats. La raison de l’acharnement de Binyamin Netanyahou à vouloir célébrer une cérémonie militaire à Entebbe en présence de dizaines de soldats de Tsahal, dans le cadre d’une tournée en Afrique qui coûte des millions de shekels, est le fait qu’il est sentimentalement concerné par cette opération ».

Plus méchant que cela, tu meurs.

Arel Segal dénonce avec force cette obsession anti-Netanyahou qui transpire par toutes les pores de Haaretz au point de salir la mémoire d’un héros d’Israël dans le seul but d’assouvir sa haine envers son frère Premier ministre.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israël







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Quand Haaretz salit la mémoire de Yoni Netanyahou pour atteindre son frère

    1. michel boissonneault

      pourquoi simplement changer les rouleaux de papier de toilette dans les prisons en Israel par ce torchon d’insulte a la mémoire des héros donc voir des prisonniers jihadiste ce torcher le cul avec ce quotidien serait pour moi un plaisir

    2. alauda

      Le journaleux gratte-papier Ouri Misgav est vraiment mal embouché. Polémique minable qui concourt à décrédibiliser la profession.
      Le raid d’Entebbe est un modèle d’intervention antiterroriste aussi intelligent que rapide reconnu par tous ceux qui dans le monde luttent contre ce fléau international ou qui s’intéressent un tant soit peu à l’art militaire quand celui-ci sauve des civils.

    3. Yehuda

      Le frere a envoye son frere pour mourir pour devenir ministre d un pays auqel il pouvait faconne ason image c est la realite d un frere jalous pour son frere l aurait empeche de tyranise son pays.

    4. Armand Maruani

      Haaretz fidèle à lui même sans vergogne n’hésitant jamais à affaiblir la nation qu’il est sensé défendre .

      Il a choisi comme un traitre qu’il est le camp ennemi .

      Ce qui est dramatique c’est que des Juifs lisent ce torchon et alimentent la haine contre ceux qui défendent ce pays au risque de leur vie .

    5. michel boissonneault

      Yehuda …..pourquoi tu fait pas une application d’emploi pour ce torchon Haaretz car encore une fois tu frappe sur le 1ier Ministre Natanyahou

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *