toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Italie lance la campagne «Aware migrants» afin de dissuader les migrants de venir en Europe


L’Italie lance la campagne «Aware migrants» afin de dissuader les migrants de venir en Europe

Avec la Grèce, l’Italie est au premier rang des pays de l’UE confrontés aux arrivées massives de réfugiés fuyant la guerre et le terrorisme, mais aussi de migrants économiques à la poursuite de l’eldorado européen. C’est pour endiguer ce dernier flux que les autorités de la botte ont lancé la campagne «Aware migrants» (migrants conscients). Destinataires: les pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord.

Le gouvernement italien s’est associé à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour diffuser des messages dissuasifs à l’intention de tous les candidats africains désireux d’une vie meilleure en Europe et inconscients des dangers qui les attendent. Ces personnes, mêlées aux réfugiés des zones de conflits, représentent une part croissante (60% en 2015) des nouveaux arrivants sur les rivages des pays du sud de l’Europe. Elles «partent à la poursuite d’un rêve et se retrouvent en plein cauchemar», justifie le ministre italien de l’Intérieur Angelino Alfano.

Ce sont les rescapés qui aujourd’hui s’expriment dans le cadre de la campagne «Aware migrants».

«Le savent-ils avant de partir ?»
Il cite le cas de femmes violées devant leur mari en Libye ou de migrants traumatisés d’avoir vu un proche mourir de soif dans le désert, sous les coups des passeurs ou noyé en mer. Depuis le début 2016, plus de 3.000 déplacés ont déjà péri en Méditerranée, selon l’OIM.

«Tout cela, le savent-ils avant de partir? Ce n’est absolument pas sûr (…). Tous ne savent pas tout, certains ne savent rien», insiste M. Alfano.

Une chose est sûre pour Federico Soda, responsable Méditerranée à l’OIM, les migrants racontent rarement ces souffrances au pays. La plupart viennent du Mali, de Guinée, du Nigéria et de Côte d’Ivoire. Leur voyage représente un investissement financier pour leurs proches et il leur est inconcevable de faire le récit de leur calvaire.

C’est donc une forme de prouesse que d’avoir pu enregistrer plus de 80 témoignages vidéo et audio dans lesquels hommes et femmes confient leur expérience dramatique et parfois leurs regrets d’avoir quitté leur pays.

Donner la parole aux migrants pour empêcher d’autres drames
Les vidéos brèves et poignantes sont disponibles sur YouTube, Facebook et sur le site dédié awaremigrants.org.
«Il est temps d’ouvrir les yeux » est l’un des slogans de cette campagne financée par le gouvernement italien à hauteur de 1,5 million d’euros, déclinée en trois langues – arabe, anglais, français -, et diffusée aussi à la télévision et à la radio des pays visés. Tous les messages se terminent par cet appel: «Be aware», «Soyez conscient».







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap