toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Allemands terrifiés par les conséquences de la crise des migrants, de la montée de l’islamisme et du terrorisme


Les Allemands terrifiés par les conséquences de la crise des migrants, de la montée de l’islamisme et du terrorisme

D’après un récent sondage, les craintes des Allemands à l’égard des attaques terroristes, de la crise des migrants et de l’essor de forces politiques extrémistes ont fait un bond spectaculaire en 2016.

«Jamais, dans le cadre de nos enquêtes, les peurs exprimées par le gens n’avaient augmenté de manière aussi radicale en un an qu’au cours de l’année 2016», a déclaré la responsable d’une enquête d’opinion venant de paraître, qui a été menée auprès de 2 400 Allemands.

Selon le sondage, réalisé par l’assureur R+V, le nombre d’Allemands déclarant avoir «peur» des événements liés à l’actualité a grimpé de 10 points en l’espace d’un an, pour atteindre 49% de l’échantillon interrogé.

Loading...

Les Allemands terrifiés par les diverses conséquences de la crise des migrants

En cause, avant tout : le terrorisme, qui inquiète 73% des Allemands, contre 52% en 2015. L’extrémisme politique arrive en seconde place des sources de peur, affectant 68% des sondés, soit un peu plus du double de l’année précédente. L’idée selon laquelle les flux migratoires pourraient accroître les tensions entre Allemands et étrangers vivant dans le pays, enfin, est un motif de crainte pour 67% des personnes interrogées, soit 18 points de plus qu’en 2015.

Une montée des angoisses que ne devrait pas apaiser la dernière déclaration d’Angela Merkel, portant sur l’incapacité des frontières européennes à filtrer le passage de djihadistes : «Le flux de réfugiés [a] été utilisé pour faire entrer des terroristes [en Europe]», a-t-elle affirmé sans prendre de gants aux militants de sa formation politique, le 11 juillet 2016.

Les trois sources de peur mises en avant dans le sondage ne sont pas sans lien : au cours des deux dernières années, des mouvements contestataires radicaux ont pris leur essor en se positionnant contre la politique d’ouverture des frontières mise en place par Angela Merkel, tandis que les actes de violence à l’égard des étrangers se sont multipliés dans le pays. En 2015, environ un million de migrants sont arrivés en Allemagne, encouragés par l’annonce faite par la chancelière d’en accueillir 800 000.

Cette vague migratoire exceptionnelle a, par exemple, provoqué l’émergence du mouvement anti-islamisation Pegida. Celui-ci a organisé au cours de l’année 2015 de nombreuses manifestations contre la venue d’étrangers musulmans, réunissant parfois plus de 20 000 personnes.

Le jeune parti anti-immigration AfD (Alternative pour l’Allemagne), taxé d’extrême droite par les médias allemands, a également pris son essor, de récents sondages en faisant même la troisième force politique du pays.

Le nombre d’actes xénophobes est lui aussi monté en flèche depuis l’ouverture des frontières, passant de 114 en 2014 à 500 en 2015 (d’après l’Office fédéral de police criminelle allemand).

Learn Hebrew online

En ce qui concerne le terrorisme, enfin, son lien avec le phénomène migratoire a pu être apprécié par la population allemande lorsque le chef des renseignements a révélé, en juin, l’implication de 17 Syriens s’étant fait passer pour des réfugiés dans un attentat déjoué par les autorités.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Les Allemands terrifiés par les conséquences de la crise des migrants, de la montée de l’islamisme et du terrorisme

    1. Moka

      Refugees welcome.Sourires aux lèvres sans se douter que ceux la même si bien accueilli allaient les remercier plus tard en commettant des attentats.

    2. michel boissonneault

      ils ont voter pour la Merkel alors il est trop tard pour être terrifié..il faut vivre avec les concéquences

    3. Moka

      Fable de Jean De la La Fontaine .
      Le villageois et le serpent.
      Un jour d hiver se promenant
      A l entour de son héritage
      Aperçut un serpent sur la neige étendu transi
      gelé,perclus,immobile rendu,
      N ayant pas a vivre un quart d heure.
      Le villageois le prend,l emporte en sa demeure;
      Et ,sans considérer quel sera le loyer
      D une action de ce mérite,
      Il l étend le long du foyer,
      Le réchauffé,le ressuscite .
      L animal engourdi à peine le chaud,
      Que l âme lui revient avec la colère .
      Il lève un peu la tête et pui siffle aussitôt ,
      Puis fait un l’on repli,puis tâche à faire un saut
      Contre son bienfaiteur ,son sauveur et son père .
      Ingrat ,dit le Menant,voilà donc mon salaire?
      Tu mourras .A ces mots,plein d un juste courroux,
      Il vous prend sa cogné,il vous tranche la bête ?
      Il fait trois serpents de deux coups,
      Un tronçon ,la queu et la tête .
      L insecte sautillant ,cherche à se réunir ,
      Mais il ne pût y parvenir .Il est bon d être charitable,mais envers qui?

    4. Roland

      Le citoyen Occidental est vite un extrémiste, s’il ose constater que le « Vivre « ensemble » avec les musulmans est une vaste blague. Les musulmans refusent de vivre en respectant les coutumes et la culture du pays d’accueil, mais veulent au contraire imposer dans le pays d’accueil, leur manière de vivre et leur religion moyenâgeuse en faisant des attentats terroristes. Je suis prêt à défendre ma manière de vivre et mes traditions Occidentales contre ces musulmans. Impossible de cohabiter avec des fanatiques adeptes de la mort de plus…Allez,les pays de l’Europe ont toujours été une d’accueil entre Européen, cela ne fonctionne pas avec les musulmans? Retour au bled. Je refuse de vivre dans la peur, je demande le droit de me défendre dans mon pays.Je reviens de vacances à Varna en Bulgarie, là, ils ont déjà compris, pas un réfugié musulman là bas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *