toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le dictateur islamiste Erdogan continue l’épuration: 1 043 écoles privées, cimetière pour les «traîtres» putschistes, humiliation, assassinats, dans le silence absolu de l’Europe complice !


Le dictateur islamiste Erdogan continue l’épuration: 1 043 écoles privées, cimetière pour les «traîtres» putschistes, humiliation, assassinats, dans le silence absolu de l’Europe complice !

La répression bat son plein après l’échec du putsch en Turquie, où la durée maximale de la garde à vue a été portée samedi à 30 jours et un millier d’écoles privées ont été fermées dans le cadre de l’état d’urgence. Dans un climat de chasse aux sorcières et d’épuration de l’appareil d’Etat, les partisans du président turc ne décolèrent pas. Et ils s’ingénient à trouver des façons d’humilier symboliquement les putschistes et leurs soutiens supposés. Et tout cela dans le silence absolu des dirigeants européens, tous complices, alors que dès qu’un palestinien se casse un ongle ces mêmes dirigeants hurlent et condamnent !

Le dictateur Recep Tayyip Erdogan a ainsi ordonné la fermeture de 1 043 écoles privées, 1 229 organismes de bienfaisance et fondations, 19 syndicats, 15 universités et 35 établissements médicaux, a annoncé samedi 23 juillet l’agence Anadolu.

Près de 300 militaires de la garde présidentielle, soit 10% de ce régiment, ont été mis aux arrêts au lendemain de l’instauration de l’état d’urgence. Des milliers de passeports de service, délivrés notamment à d’anciens députés, certains fonctionnaires ou des maires, ont été annulés.

Une série de mesures ont été publiées au journal officiel : extension de quatre à 30 jours de la durée de la garde à vue ; exclusion à vie de la fonction publique des fonctionnaires liés à Fethullah Gülen ; dissolution de milliers d’organisations privées, dont 1 043 établissements d’enseignement, 15 universités, 1 229 associations et fondations, 19 syndicats.

Alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan n’a toujours pas réussi à mettre la main sur son ennemi Fethullah Gülen, accusé d’être à l’origine du putsch et qui vit toujours en exil, en Pennsylvanie depuis 1999, malgré la demande d’extradition turque, les partisans d’Erdogan retournent leur colère contre des symboles. Et c’est à qui trouvera l’idée la plus humiliante et qui marquera le plus les esprits.

Transformer le lieu de naissance de Fethullah Gülen en toilettes publiques

Selon le journal turc Beyaz Gazete, la maison natale de Gülen serait destinée à être transformée en WC publics. Le bloc sanitaire sera construit avec les matériaux mêmes de la maison de l’opposant exilé. Toujours selon le Beyaz Gazete, les habitants eux-mêmes auraient réclamé le changement de destination

Autodafés des œuvres politiques de Gülen

Faute de pouvoir s’en prendre à sa personne physique, la vindicte populaire s’est donné pour cible les idées du grand ennemi de Reccep Erdogan, et s’en prend aux livres de Gülen, à la fois homme politique, écrivain, penseur religieux et idéologue. La police a ainsi découvert les cendres d’une centaine d’ouvrages de Gülen brûlés dans un terrain vague dans la partie turque de l’île de Chypre.

Un cimetière aménagé pour les «traîtres» et les putschistes

C’est dans un lieu unique et séparé que les autorités turques ont décidé de donner une sépulture aux 24 opposants à Erdogan morts dans la tentative de coup d’Etat.

Il faut dire que les autres cimetières du pays avaient refusé les dépouilles des putschistes. Mais pour le maire d’Istanbul Kadir Topbas, ce cimetière est plutôt une bonne idées car le regroupement des dépouilles des «traîtres» présente selon lui l’avantage, pour les passants et les visiteurs, de «pouvoir les maudire» à l’occasion.

Fethullah Gülen a non seulement nié toute implication dans la tentative de coup, mais il a également déclaré que ce dernier pourrait avoir été «mis en scène» par le président turc pour renforcer son pouvoir. Et la purge se poursuit en Turquie, alors que les autorités ont ordonné la fermeture de 130 organes de presse, dont des chaînes de télévision et des journaux. Le ministre de l’Intérieur turc a annoncé le chiffre de 15 000 gardes-à-vues, tandis que 8 113 personnes ont été emprisonnées dans l’attente de leur procès. 45 000 membres de l’armée, de la magistrature et de la police ont été limogés.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Le dictateur islamiste Erdogan continue l’épuration: 1 043 écoles privées, cimetière pour les «traîtres» putschistes, humiliation, assassinats, dans le silence absolu de l’Europe complice !

    1. Roland

      Erdogan applique simplement les « Droits de l’homme » à la façon islamique. Si nous continuons nous Européens à appliquer notre style de « Droits de l’homme bobos, laxistes » aux islamiques, nos allons à notre perte. Ouvrons les yeux et soyons réalistes…..

    2. HENRIETTE Irène

      Comment peut-on faire entrer la Turquie dans l’Europe (unie). C’est criminel
      de la part des fonctionnaires européens.. Il faudrait lire le livre d’une femme courageuse Ayaan Hirsi Ali qui écrit en faveur d’Israel . Erdogan s’est déjà fait remarquer au Parlement européen il y a quelques années avec ses menaces……

    3. alauda

      A ce propos, vous reprendrez bien une petite tranche d’Hillary Clinton à la sauce démocrate :

      « Certains changements intervenus sous le gouvernement Erdoğan se
      sont révélés positifs.[…] le pays a aboli les tribunaux de sécurité de l’État, réformé le code pénal, étendu le droit de tout citoyen à un avocat et assoupli les restrictions sur l’enseignement et la radiodiffusion en langue kurde. Sur le plan de la politique étrangère, son message était clair : « Pas de problèmes avec nos voisins. »
      Le Temps des décisions…

      Tant de candeur sur Erdogan qu’elle a rencontré « alors qu’il était maire d’Istanbul, dans les années 1990 » est stupéfiant.

    4. alauda

      Très grosse manifestation de drapeaux rouges étoilés à Köln. Scansion de bismillah et autres sonorités, prémices de lendemains qui ne chanteront plus la langue de Goethe.

    5. PJSC

      L’Europe n’interviendra pas d’autant que nous risquons d’avoir encore plus de problèmes avec nos islamistes à l’intérieur. Mais je ne me fais pas de souci, ce petit calife nazislamiste d’Istanbul va finir par se faire tirer les oreilles par Poutine et ce ne sera plus les pauvres turcs laïcs qu’il es entrain de massacrer qui vont subir mais lui avec la tête dans la cuvette des chiottes.
      Que D.ieu m’entende

    6. alauda

      Je n’ose imaginer dans quel état psychologique vont rentrer ceux qui sont partis en vacances là-bas pour l’été. Cela va être sportif !

    7. BOUVARD

      LA TURQUIE EST COUTUMI7RE DU FAIT DES EXP2DITIONS AD PATRES RAPIDES elle va encore généocider cette fois les siens mais elle entre dans l’UE ce sera l’europe entière les ottomans sont des barbares c’est dans leurs gènes ils ne pourront pas en guerir….a nous de faire ce que l’on doit

    8. rouffart

      Vous oubliez d’ajouter la photo de Staline (spécialiste des purges) cela fait un parfait trio, à mettre dans un goulag de toute urgence !

    9. ralph

      Menaces et chantage contre l’Allemagne et l’U.E. , bomardements contre les Kurdes , commerce avec DAESH , exécutions et arrestations arbitraires d’opposants ……
      Bel exemple de démocratie que ce M.Erdogan ! Et dire que certains politiciens sont favorables à l’entrée de la Turquie dans l’U.E!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap