toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’aide européenne pour les droits de l’Homme versée à la Turquie fait tiquer Berlin


L’aide européenne pour les droits de l’Homme versée à la Turquie fait tiquer Berlin

Le vice-président allemand a appelé à « geler d’urgence » les milliards d’euros versés par l’UE à la Turquie au titre de l' »instrument d’aide à la pré adhésion », censé soutenir le « renforcement des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ».

C’est un montant qui fait grincer les dents à la suite des 9 000 arrestations et gardes à vue liées au coup d’État manqué en Turquie. Pour soutenir, notamment, « le renforcement des institutions et l’État de droit, les droits de l’Homme, y compris les libertés fondamentales« , l’Union européenne (UE) a versé 4,8 milliards d’euros à Ankara depuis 2007 au titre de « l’instrument d’aide de préadhésion« , un véhicule financier destiné à accompagner les pays candidats à une adhésion à l’UE.

Des milliards d’euros versés par Bruxelles dont le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung a fait état, vendredi 21 juillet. La Commission européenne, contactée par France 24, a confirmé ce montant qui se double, en outre, d’une provision de 4,45 milliards d’euros supplémentaires à verser d’ici 2020 dans le cadre du même programme.

« Vaste blague »

Est-il opportun de continuer à verser ces subsides pour aider un régime accusé de dérive autoritaire à s’aligner – d’après la description officielle de ce programme – « sur les standards européens » (droits de l’Homme, institutions démocratiques, etc.) ?

La question commence à faire débat, en Allemagne, le vice-président Johannes Singhammer (droite conservatrice) estime que ce soutien financier à la Turquie est « une vaste blague » et qu’il faut « geler immédiatement » cette manne.

À Berlin, la question est d’autant plus sensible que l’Allemagne a contribué à hauteur de plus d’un milliard d’euros, soit plus d’un cinquième des sommes totales versées depuis 2007.

Pour Johannes Singhammer, cet argent versé depuis près de 10 ans a été en grande partie jeté par la fenêtre tant l’aide apparaît « après coup comme n’ayant eu aucun effet » sur le renforcement des valeurs démocratiques en Turquie.

De côté de Bruxelles, « La Commission va réévaluer en permanence la situation en Turquie et ajuster si nécessaire et en fonction des besoins l’allocation de ces fonds », a déclaré un porte-parole de la Commission européenne à France 24. Il a précisé que l’UE « s’assure que l’argent a un impact sur le terrain ».

L’Union ne semble, en tout cas, pas encore prête à déclencher la clause de suspension de l’aide qui est prévue par les textes européens lorsqu’un pays « ne réalise pas de progrès suffisants concernant le respect des critères d’adhésion ».

La promotion des droits de l’Homme et de l’État de droit n’est pas le seul but de cette aide à la pré adhésion, comme le rappelle un document européen de janvier 2016 consacré aux fonds qui vont être versés à la Turquie d’ici 2020. Ainsi 24,3 % de ces 4,45 milliards d’euros vont être alloués à des initiatives en faveur de l’environnement et de l’innovation, tandis que près de 900 millions d’euros serviront à développer et moderniser l’agriculture

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’aide européenne pour les droits de l’Homme versée à la Turquie fait tiquer Berlin

    1. michel boissonneault

      enfin l’Allemagne ce réveil contre la dérive islamique de Erdogan….. il y a un peu d’espoir venant de la Merkel … finalement un peu de logique

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *