toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Grandiose: Hanin Zoabi porte plainte pour incitation contre elle!


Grandiose: Hanin Zoabi porte plainte pour incitation contre elle!

Décidément, lorsque l’on croit avoir tout vu, on se rend compte qu’il y a encore de la marge de manoeuvre dans le toupet des députés arabes israéliens. La députée Hanin Zoabi, (Liste arabe unifié) « reine » de l’incitation à la haine anti-israélienne a déposé une plainte jeudi devant la commission parlementaire de l’Ethique contre les députés Nava Boker et Oren Hazan, tous deux du Likoud, pour…incitation à la haine!

Hanin Zoabi estime que les propos de ces deux députés sont susceptibles « d’entraîner une atmosphère de menaces réelles pour sa propre vie ». Dans un communiqué qu’elle a publié, elle dénonce « les paroles extrêmes, graves et grossiers de ces députés ».

De quoi parle-t-on? Après la signature de l’accord de normalisation entre Israël et la Turquie, et notamment le versement d’indemnités par Israël à un fonds en faveur des familles des terroristes tués sur le Marara en 2010, Hanin Zoabi avait prononcé un discours d’une rare virulence à la Knesset. Depuis la tribune, elle avait crié victoire avec arrogance et considéré ces indemnités comme étant « la preuve de l’aveu de culpabilité d’Israël ». Elle avait une fois de plus accusé une nouvelle fois les soldats de Tsahal « d’assassins » et avait également demandé des excuses à tous les députés pour « le préjudice qui lui avait été fait » après sa présence sur le bateau aux côtés des activistes islamiques. Son discours avait été interrompu à de nombreuses reprises et avait provoqué un véritable tumulte dans l’hémicycle, réunissant la droite, le centre et la gauche sioniste contre elle.

Parmi les très nombreuses réactions dans la classe politique israélienne, celles de Nava Boker et Oron Hazan n’ont pas beaucoup différé de celles de beaucoup d’autres: ils ont annoncé vouloir tout faire pour exclure une fois pour tout cette députée de la Knesset, suite à ses innombrables provocations et propos scandaleux contre l’Etat d’Israël et en faveur des terroristes. Hanin Zoabi avait déjà par le passé été invalidée par la commission électorale, mais avait été repêchée par la Cour suprême au nom de liberté d’expression et du droit à l’éligibilité.

Loading...

Nava Boker avait toutefois rajouté cette accusation pertinente sur sa page Facebook: « Celui qui poignarde et égorge une jeune fille de treize ans à Arba le fait aussi à cause de l’incitation permanente que Hanin Zoabi et ses amis diffusent ». Nava Boker a également défini Hanin Zoabi comme l’héritière de Yasser Arafat mais à l’intérieur de la Knesset, ce qui est tout à fait vrai. La députée du Likoud a conclu son communiqué en prévenant Hanin Zoabi qu’elle prenait désromais sur elle comme mission personnelle de la faire chasser de la Knesset dans l’opprobre, ce qui serait une juste sanction bien que très tardive pour cette alliée des terroristes, installée au coeur de la démocratie israélienne et en profitant avec un art machiavélique.

La commission parlementaire de l’Ethique ne pourra pas éviter de traiter la plainte déposée par Hanin Zoabi mais elle doit d’abord traiter les plus de cent plaintes déposées contre la députée arabe après ses derniers propos à la Knesset et ses calomnies à l’encontre des soldats israéliens. Hanin Zoabi a indiqué qu’elle répondra à ces plaintes par l’intermédiaire de ses avocats, membres de l’association Adallah, ONG généreusement financée par des Etats européens.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

ב







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Grandiose: Hanin Zoabi porte plainte pour incitation contre elle!

    1. Asher Cohen

      Sauf erreur, notre République Hébraïque de l’Antiquité n’admettait aucun goy dans ses assemblées. l’Etat était parfaitement Juif, et les membres des Sanhédrins et Beth Din étaient exclusivement Juifs.Si quelqu’un voit dans le Talmud des goyim dans nos assemblées, qu’il n’hésite pas à le citer. Nous avons ensuite vécu pendant des siècles, tant en Europe qu’au Maghreb et dans les pays dits « arabes », dans des communautés fermées et étanches, gérées par les Tribunaux Rabbiniques selon Thora et Talmud. Les Sionistes du 19ième siècle, Pinsker, Herzl, etc.. n’ont, sauf erreur, jamais prévu d’admettre des goyim dans les assemblées du nouvel Etat Juif. La Déclaration d’Indépendance d’Israël n’a pas été rédigée à l’époque des premiers Congrès Sionistes, mais probablement en 1948 et un peu trop rapidement. Après 1949, Israel a accepté les 150.000 arabes restés sur son sol et leur a donné plus de droits et de privilèges qu’aux Juifs piégés dans de nombreuses diasporas. On retrouve ici l’influence européenne de Juifs dits Ashkénazim, qui n’ont pas vécu dans la dimmhitude, et ont donné la citoyenneté et l’égalité de droits quasi-totale aux « arabes israëliens », ce que même les puissances européennes n’avaient pas réalisé dans leurs empires coloniaux. En tant que Juif portant en mémoire des siècles d’infériorisation en Diaspora, j’ai des difficultés à concevoir un Etat Juif qui admet à siéger dans ses assemblées et Tribunaux des représentants de minorités goyim. Si quelqu’un a une explication, qu’il n’hésite pas à la donner.

      Bien entendu, un certain nombre de ces gens issus de minorités n’avaient aucun ancëtre déjà présent sur cette terre au 19ième siècle, et sont plutôt des immigrants de fraîche date.

    2. FONTES

      Oui, selon moi, le parlement israelien ne doit pas accepter les arabes come membres de la Knesset. Selon moi, cette faute doit etre corrige le plus tot possible.

      Que Dieu benisse Israel et son peuple. Amen!

    3. Armand Maruani.

      Elle est protégée ce n’est pas possible .

      Voilà des années qu’elle exprime sa haine et sa trahison en toute impunité .

      Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond .

      Qu’attend la Juistice ?

      Qu’un citoyen la fasse à sa place ?

    4. michel boissonneault

      pourquoi simplement pas lui donner un coup de pied au cul et l’expulser du Parlement car il y a une limite a de l’obstruction constant contre l’état d’Israel par cette folle de traître

    5. Asher Cohen

      @FONTES
      Le concept de Juif ne désigne pas une religion comme le christianisme ou l’islam, mais une nationalité: la Diaspora de l’Etat Judéen détruit par les Romains en l’an 70 de l’ère commune. Pendant des siècles, les pouvoirs chrétiens, islamiques, ottomans, Clermont Tonnerre en 1790 comme Pétain en 1940,etc.. ont toujours considéré les Juifs comme faisant partie du Peuple Juif, et les ont ostracisés comme tels.. La majorité des fêtes Juives dites « religieuses » (Hanoucca, Pourim, Pessah, 9 Av, etc..) sont en Réalité des commémorations de notre Histoire Juive Nationale. Les Sionistes n’ont rien inventé à ce sujet. Il est donc très difficile de concevoir qu’au Parlement de l’Etat Juif puissent sièger des goyim votant des décisions concernant les Juifs. A quel titre des arabes ou des chrétiens voteraient-ils, par exemple, des décisions concernant les rescapés de la Shoah? Comment admettre que, dans leur propre Etat, des Juifs puissent être jugés et condamnés par des arabes?

      Dans la Déclaration d’Indépendance qui proclame Israël le 14 mai 1948, Ben Gourion reprend tous ces concepts et mentionne clairement le caractère National du Peuple Juif, la Liberté Nationale, l’Indépendance Nationale, le Foyer National; il précise agir en vertu des Droits Naturels et Historiques du Peuple Juif, et respecte même les religieux en avançant la proclamation au Vendredi à 16heures pour ne pas profaner le Shabbat. Mais là où il y a un problème c’est quand il ajoute qu’Israël assure une complète égalité de Droits sociaux, et surtout politiques, à tous ses citoyens, sans distinction de croyance, race, etc.. et qu' »il invite les habitants arabes du pays à jouer leur rôle dans le développement de l’Etat sur la base d’une citoyenneté égale et complète et d’une juste représentation dans tous les organismes et institutions de l’Etat ».

      Et il ajoute ensuite, « Nous lançons un appel au Peuple Juif de par le Monde à se rallier à nous dans le grand combat que nous livrons pour réaliser le rêve …: la rédemption d’Israël. » Quelle contradiction!

      Il est manifeste que cette déclaration a été rédigée trop rapidement et on en arrive à une situation où Netanyahou mendie aux arabes la reconnaissance du caractère Juif de l’Etat Juif.

      Pourrait-on imaginer que des non-Russes siègent à la Douma, des non-Allemands au Bundestag, des non-Anglais à la Chambre des Communes ou des Lords, des non-Américains au Congrès des E.U., des Non-Français au Sénat ou à l’Assemblée Nationale? Alors, pourquoi des non-Juifs à la Knesset? La résurrection du Peuple Juif sur la Terre de ses ancêtres n’est manifestement toujours pas réalisée! Rahem!

    6. Slam

      Zoabi est une guenon à qui l’on doit retirer la nationalité israélienne et qui doit être définitivement expulsée vers le zoo de Gaza. Comment comprendre la logique israélienne qui consiste ici à payer avec les impôts des israéliens une criminelle qui si elle le pouvait tuerait tous les juifs. Expulsion ou peloton d’exécution pour haute trahison.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *