toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

El Khatmi élu socialiste: «L’islamophobie, un concept créé pour étouffer toute critique de la religion»


El Khatmi élu socialiste: «L’islamophobie, un concept créé pour étouffer toute critique de la religion»

L’élu socialiste d’Avignon défend ardemment la laïcité et n’hésite pas à dénoncer ceux, qui dans sa famille politique, «restent perchés dans des idéaux soixante-huitards».

Amine El Khatmi a une voix singulière à gauche. Musulman, l’adjoint socialiste au maire d’Avignon défend haut et fort une laïcité intransigeante, quitte à agacer dans son propre camp. Les derniers attentats ne font qu’accentuer sa colère. «J’ai confiance en ce que font Manuel Valls et Bernard Cazeneuve. Mais on peut aller plus loin», explique-t-il mercredi à La Provence. «Il faut expulser les imams étrangers qui tiennent des propos anti-républicains», insiste l’élu, qui invite les musulmans «à se prendre en main» et à «faire le ménage chez eux». «Qu’ils commencent par ça. Parce qu’il y a trop de complaisances, de choses qu’on laisse passer», insiste-t-il. Celui qui officie dans le quartier Nord de la cité des papes se désole que «des élus ont assuré leur élection et leur réélection en achetant la paix sociale, en se fourvoyant pour quelques paquets de voix». «Il y a des gens qui expliquaient en tribune qu’ils étaient des républicains et des laïcs et qui, sitôt descendus, allaient s’enfermer dans des caves avec imams salafistes», lance Amine El Khatmi.

«En guerre contre l’islam politique»

En janvier dernier, le socialiste âgé de 28 ans avait été menacé et insulté sur les réseaux sociaux pour avoir dénoncé l’interview sur France 2 d’une proche du Parti des indigènes, un mouvement communautariste. «Désormais, dès que vous dites un mot sur l’islam, on vous traite d’islamophobe. L’islamophobie, c’est un concept politique crée pour étouffer toute critique de la religion», avance Amine El Khatmi qui assure qu’il «ne faut pas avoir peur de dénoncer» les dérives observées malgré «cette espèce d’épée de Damoclès».

L’élu n’hésite pas à se dire «en guerre contre l’islam politique, «celui des salafistes» avec qui il faut «être plus ferme». Il se dit aussi opposé au droit de vote des étrangers et réclame qu’on soit «plus vigilant vis-à-vis des personnes qu’on accueille dans la communauté nationale». Il fait aussi l’éloge d’un «service civique, obligatoire et universel encadré par des militaires». Des propositions qui ne sont pas partagées par tous rue de Solférino… «Il y a un réel problème à gauche où des gens ne veulent pas accepter la situation telle qu’elle est, qui restent perchés dans des idéaux un peu soixante-huitards», observe-t-il. Il en veut pour preuve le vote à l’Assemblée nationale de la prorogation de l’état d’urgence: «J’entends des gens, comme Cécile Duflot, qui ont voté contre (…) Je me dis “Qu’est-ce-que j’ai encore de commun avec ces camarades là?”» «Quand la gauche est en responsabilité, elle doit assumer ce discours sécuritaire», dit-il, dans la même veine que Malek Boutih qui se désolait vendredi que le Parti socialiste a «beaucoup plus débattu de Macron que de la sécurité nationale».

Loading...

Amine El Khatmi, lui, refuse d’être dans «le déni de réalité» avec ceux «qui ne veulent pas “stigmatiser”». Il somme son camp de prendre conscience de l’attente de fermeté des citoyens: «Même des gens raisonnables, ni extrêmistes, ni violents, pas des fachos, commencent à dire “Ça suffit”. Il faut l’entendre».

source

 





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “El Khatmi élu socialiste: «L’islamophobie, un concept créé pour étouffer toute critique de la religion»

    1. alauda

      Les blocages dans son camp sont nommés : »des propositions qui ne sont pas partagées par tous rue de Solférino… « . On perçoit que sa sensibilité, sa critique interne serait plutôt minoritaire au sein du PS. D’ailleurs, les députés salafisto-compatibles ont voté récemment un amendement en faveur du statut quo actuel.

      Donc acte pffffffffffffff !

    2. anna

      Le problème avec les muzz c’est qu’ils ne manifestent pas suite aux attentats générés par des terroristes muzz,ils ne manifestent pas pour la Syrie,l’Afghanistan,l’Irak,le Mali,la Lybie…mais pour les palestiniens ils manifestent violemment,et tiennent des propos judéophobes.

      Il y en a même qui se réjouissent..

      Les imams sont responsables du terrorisme car ils ne bougent pas le petit doigt dès qu’il y a un attentat.

      Alors les gens s’attaquent en conséquence aux muzz,mais les muzz en un bloc ne se désolidarisent pas des terroristes dhihadistes…

      C’est aux muzz de se manifester et de combattre le terrorisme.

    3. Jacques B.

      Discours de bon sens, comme en tiennent régulièrement les musulmans démocrates, ou les ex-musulmans ; lesquels sont en réalité des musulmans par défaut, ce qu’Aldo Sterone appelle des musulmans « de culture », des gens qui n’ont pas choisi cette religion mortifère, mais à qui se la sont vu imposer par leurs parents à la naissance ; des gens que j’ai envie d’appeler des « malgré-nous ».

      Par contraste, on voit à quel point la gauche française est dégénérée, pour camper comme elle le fait sur ses dogmes soixante-huitards.
      La gauche française est en voie de putréfaction avancée, vivement qu’elle s’autodétruise. A moins que les Français excédés ne lui règlent son compte, et ce ne sera pas joli joli si ça arrive… l’épuration de 44 à côté, hum hum…

    4. Haziza ruth

      Ce gouvernement doit être jugé pour crimes contre l humanité . Ils passent toutes les victimes par pertes et profits mais pas d amalgame .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *