toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Comment Saint-Etienne-du-Rouvray est devenu un ghetto islamiste


Comment Saint-Etienne-du-Rouvray est devenu un ghetto islamiste

En exclusivité pour Causeur, Florence M., enseignante à quelques kilomètres du lieu de l’attentat, livre un témoignage édifiant sur l’évolution de Saint-Etienne-du-Rouvray, passé en quelques années de paisible banlieue ouvrière de Rouen à

ghetto islamisé

.

Daoud Boughezala. Jusqu’ici, les djihadistes visaient essentiellement des grandes villes (Paris, Nice). Avez-vous été étonnée de voir le terrorisme frapper un petit village a priori paisible comme Saint-Etienne-du-Rouvray ?

Florence M.1 Oui et non. On se croyait moins exposé qu’à Paris mais Saint-Etienne-du-Rouvray n’est pas une zone rurale ou pavillonnaire. C’est une ville ouvrière de la banlieue rouennaise de 30 000 habitants qui est peu à peu devenue un ghetto depuis la construction massive de logements sociaux dans les années 1970 et 1980. Le vendredi, j’y croise beaucoup d’hommes barbus et même des petites filles voilées. Dans certaines écoles, on compte 90% de maghrébins et des femmes voilées de pied en cap vont chercher leurs enfants à la sortie. Depuis quelques années, j’assiste à une recrudescence du nombre de musulmans barbus dans la région, y compris à Rouen.

Loading...

« Alors que je n’ai aucune animosité envers les populations arabo-musulmane, cela m’interpelle : ces personnes qui, à mon sens, affichent ostensiblement leur pratique excessive de la religion ne seraient-elles pas proches des milieux radicaux qui véhiculent des idées extrémistes ? »

De votre propre aveu, l’immigration arabo-musulmane n’a pas débarqué du jour au lendemain en Normandie. Avez-vous vu l’intégration progressivement reculer ?

Il y a vingt ans, j’enseignais à Saint-Etienne-du-Rouvray. C’était déjà une population très majoritairement maghrébine mais la religion n’y était pas présente comme aujourd’hui. D’année en années, les comportements ont évolué, et une partie de la population maghrébine a adopté une attitude beaucoup plus intransigeante dans la pratique de la religion. Au départ, les enfants se contentaient de ne pas manger de porc à la cantine, ce qui est normal. Puis, il y a une dizaine d’années, les parents les ont poussés à refuser les bonbons censés contenir de la gélatine de porc. Depuis trois ou quatre ans, ils ne mettent plus leurs enfants à la cantine certains jours parce que la viande servie n’est pas hallal ou bien demandent qu’on ne serve pas de viande à leurs enfants. Cela fait également cinq ou six ans qu’on nous propose des cours d’arabe sous le nom d’ « enseignements de langue et culture d’origine ». (…)

« Après ce dernier attentat, j’ai peur que les djihadistes s’en prennent à nos écoles. Il est inévitable qu’une psychose s’installe. »

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Comment Saint-Etienne-du-Rouvray est devenu un ghetto islamiste

    1. sergeb

      C’est OFFICIEL ils affichent ostensiblement leur pratique excessive de la religion et seraient très proches des milieux radicaux qui véhiculent des idées extrémistes, c’est a n’en pas douter un seul instant. Les femmes servent de paravent a cette engeance, on les met en première ligne afin de PROVOQUER et en ce qui me concerne cela n’enrage rien qu’a les voir, On a affaire a une VÉRITABLE SECTE, toutes les sectes dans le monde sont montées sur ce modèle et pour ceux qui en connaisse un brin ne peuvent contester ce fait. les politiques et les merdias journaleux en tête et GÖCHISTES en tout genre sont leur protecteur car très MILITANTS, si tu veux les faire sortir dans la rue et bien ils y sont. Je m’affirme en disant que oui c’est une SECTE devant laquelle tous se plient.

    2. Jacques B.

      Une remarque sur la forme : ce ne sont pas des GHETTOS islamiste, ce sont des NIDS DE VIPÈRES islamiques.

      Les ghettos, c’était tout autre chose, et c’est insulter les Juifs prisonniers, et victimes de ces ghettos que de comparer les nids de vipères islamiques à des ghettos.

      Sur le fond : merci pour le témoignage, un de plus : la France s’est islamisée, les vipères supportent de plus en plus mal la présence de non-musulmans dans ce qu’elles considèrent de plus en plus comme leur dar-al-islam, l’assassinat du prêtre n’était qu’un amuse-gueule.; préparez-vous à la suite, ça va tanguer.

    3. Roland

      Soyons réaliste, nous subissons la même chose en Belgique, c’est le système socialiste: Vos voix contre des allocations que vous n’avez pas chez vous. Mais voilà les musulmans refusent de vivre comme les mécréants, ils forment des ghettos ou ils vivent comme chez eux en 1437. Mais en plus, refusent l’enseignement pourtant gratuit, à Bruxelles, 40 % de la population qui est devenue majoritairement musulmane n’a pas de diplômes et les emplois sans diplômes, c’est fini. Résultat: Les allocations sans espoir d’en sortir et la religion mortifère musulmane pour se réfugier. Voilà ou sont les responsables, le clientélisme P.S grand pourvoyeur d’allocations. Molenbeek Belgique, une commune Bruxelloise de SIX Km2 d’ou partent les terroristes ou nous trouvons sur ces 6 Km2 24 mosquées autorisées par le P.S , un chômage de plus de 45%.St Etienne du Rouvray, même « Création » des socialistes.

    4. Chauchaud

      Qui a laisse ces gens s’installer. Les pouvoirs publics, et le laxisme desfrancais, qui crient au scandale, lorsque quelque chose, les touchent de pret. Dans le cas contraire, ils sont indifferents.
      N’est pas le prix a payer, vous francais.
      il se passe quelque chose de grave, c’est la faute d’Israel, mais des que cela vous touche alors scandale.
      Donc avant de voter, reflechissez a deux fois, et sans verre de rouge a la main.

    5. alauda

      1989 L’affaire du foulard islamique (collège ZEP de Creil)

      « Il y a vingt ans, j’enseignais à Saint-Etienne-du-Rouvray, écrit cette prof. On est en 1996, 7 ans après la première secousse.

      J’en ai rencontré une de ces gamines de 13 ou 14 ans qui voulait porter le voile et que suivait en soutien scolaire un ami CES (le contrat emploi solidarité créé en 1990) dans un quartier (déjà) sensible de la ville. A l’époque, le boulot ne courait déjà pas les rues.

      Tout était déjà là, en germe dans ces banlieues, dès qu’on eût donné les clefs du regroupement familial aux ouvriers qu’on avait fait venir. Et à mesure que les populations migrantes faisaient des enfants, on supprimait des milliers d’emplois dans l’industrie, en annonçant toujours pour demain des emplois nouveaux dans les services qui n’ont jamais résorbé le fléau du chômage.

      Le miroir aux alouettes… Les villes qui ont grossi, grossi… Et puis quoi ? Nous voilà à entendre parler d’Allah maintenant, sur tous les tons. Je n’ai rien contre ces populations, mais contre leurs prédicateurs, si. Et là où je bosse, on est loin des 90 %. Le prosélytisme islamique, ras-le-bol.

    6. Marie

      Merci pour cet article totalement lucide et vrai, merci à cette courageuse personne.
      J’ai habité Saint Etienne du Rouvray une cinquantaine d’année et j’ai vu le montée en puissance de cette violence et de cette islamisation, je pressentais depuis déjà de nombreuses années qu’il se passerait quelque chose avec les musulmans dans cette ville de St Etienne du Rouvray. Comme j’avais de plus en plus peur de tous ces enfants qui nous crachaient dessus et nous jetaient des cailloux nous avons décidé de fuir cette ville. J’avais peur d’être égorgée moi la française !!!! J’ai déménagé il y a un an et malheureusement mes présentiments se sont révélés exacts à mon grand regret, j’aurais préféré m’être trompée.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *