toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Canicule : pour une vraie solidarité avec les femmes en voile intégral


Canicule : pour une vraie solidarité avec les femmes en voile intégral

Les femmes pieuses supportent-elles mieux les températures élevées que leurs homologues masculins

Figurez-vous que j’ai vu mes premiers « burkinis » hier au Frioul. Oh, j’en avais déjà vu en photo ou même à la télé, mais c’est autre chose d’observer, en vrai et depuis ma serviette éponge, des adultes à deux doigts de se noyer dans 60 centimètres d’eau parce qu’elles se prennent les pieds et les bras dans les plis de maillots de bain géants qui ne ressemblent pas du tout aux blouses presque sexys des catalogues.

Heureusement qu’elles ne vont pas loin et se contentent de sautiller sur place et de s’éclabousser en riant comme des gamines de quatre ans sous le regard bienveillant de leurs maris, pères et grands frères restés sur la plage près du parasol et de la glacière.

Personnellement, je trouve ça grotesque et infantilisant pour ces nanas quand, à moins de deux kilomètres de là, nos championnes de natation, toutes religions confondues, se préparent pour Rio sans se demander si leurs chances de médailles sont autant de risques de finir en enfer. Mais bon, c’est « leur choix » comme on dit. Et qui suis-je pour leur dire qu’elles ont surtout l’air de cruches qui vont à l’eau, pour paraphraser La Fontaine…

Là où je pense être un chouia plus légitime dans mon persiflage de mécréant, pour autant, c’est lorsque je croise ces couples théologiquement corrects qui déambulent le long de la plage par 40° à l’ombre : madame dirige généralement une poussette d’une main, tient un gamin de l’autre, et progresse péniblement sous un voile intégral sombre pendant que monsieur, torse nu et en claquettes, lui ouvre la marche les mains dans les poches de son bermuda.

Si le type se promène à moitié à poil, me dis-je en mon for intérieur, c’est qu’il a remarqué qu’il faisait chaud, non ? Et s’il a remarqué qu’il faisait chaud, il a dû en déduire qu’il faisait tout aussi chaud pour sa moitié, dans sa toile de tente et en chaussures fermées, non ? A nouveau, loin de moi l’idée de remettre en question les raisons des habitudes vestimentaires de madame ; après tout, il est toujours possible qu’elle soit dans le vrai et moi dans le faux, que son paris pascalien rapporte ultimement davantage que mon gamble voltairien.

Mais je suggère juste qu’il serait raisonnable d’attendre d’un vrai gentleman qu’il ne sorte qu’en pantalons longs et en gros pull de laine quel que soit le niveau de la canicule et qu’il s’inflige les mêmes souffrances climatiques que sa pudique et transpirante moitié. Il pourrait aussi pousser la poussette et s’occuper des gamins à l’occasion mais c’est une autre histoire. Une chose à la fois.

Hugues Serraf

Source

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Canicule : pour une vraie solidarité avec les femmes en voile intégral

    1. MisterClairvoyant

      @Myriam. Vu que monsieur s’occupe du parasol et de la glacière, le pauvre, il est à plaindre, car les nanas mécréantes lui font du tort, et s’il ne met pas un morceau de glace dans son bermuda de temps en temps, va avoir une montée de testostérone, qui va lui provoquer un infarctus. Et sa moitié mettra un bon moment venir le sécu-rire, surtout que foncer dans l’eau et dans le sable avec un burquini; (à moins de le jeter en route) arrivera juste pour ses obsèques.

    2. eiram

      La bonne question, c’est de savoir ce qu’ils font sur la plage ? Certainement pas pour prendre du bon temps au milieu de tous les mécréants impurs. Non, le but c’est d’occuper l’espace pour qu’on s’habitue à toutes ces belphégors d’un autre temps.
      Le puzzle se met en place et il ne faudra pas attendre bien longtemps avant qu’il soit terminé . Ce jour là, vous n’aurez plus envie de rire.

    3. Richard17300

      Mais en plus, leur vêtement est noir donc récepteur de chaleur ! putain ça doit sentir le phoque là dessous !
      Pas surprenant que les mecs regardent nos femmes avec envie !….

    4. LTC

      « des adultes à deux doigts de se noyer dans 60 centimètres d’eau parce qu’elles se prennent les pieds et les bras dans les plis de maillots de bain géants (…) » : très bien, je peux les y aider même !

    5. Frank Giroux

      Amusant vos réflexions sur ces timbrés…
      Ici à Québec (ville) nous avons un magnifique lac qui se nomme Saint-Joseph (ouais c’est très catho mais c’est tout nous!) Bref, à la Plage du lac Saint-Joseph (regarder sur google map) nous avons depuis 3 ans de ces zozotes qui s’y promènent avec leur tente sur la tête et elles nous divertissent grandement…
      Vous devriez voir nos compatriotes se moquer d’elles et leur dire de vive voix de s’en retourner dans leurs grottes. Nos jeunes canadiennes française en stringkinis les foufounnes à l’air se pavanent devant ces zozos de sexe masculin qui les regardent et se rincent l’œil d’un air dégoûtant comme s’ils n’appréciaient pas la vue, ces hypocrites s!
      Tellement mais tellement hypocrites ces salopards!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *