toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Binyamin Netanyahou: « Le noeud du conflit n’est pas la présence de localités juives »


Binyamin Netanyahou: « Le noeud du conflit n’est pas la présence de localités juives »

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a accordé une interview à des journalistes militaires et a fait un tour d’horizon de la situation sécuritaire et géopolitique. Il a d’abord évoqué la situation à Gaza. Binyamin Netanyahou a commencé par reconnaître qu’il est impossible d’empêcher à 1oo% un réarmement du Hamas et du Jihad Islamique dans la Bande de Gaza. Mais il a prévenu que s’il venait à l’idée aux organisations terroristes de provoquer un nouvel affrontement, les prix serait extrêmement élevé pour elles et elles subiraient des pertes et des dégâts considérable. Le Premier ministre a souligné la difficulté de savoir quand et comment débuter une opération mais surtout quand et comment la finir.

Concernant le processus de « paix » et l’Initiative arabe Binyamin Netanyahou a bien résumé les choses: « Abou Mazen exige tout ce que nous ne pouvons pas donner ». Il a insisté sur le fait que tout dirigeant arabe palestinien qui sera prêt à signer un accord de paix avec Israël devra renoncer au droit du « retour » et impérativement s’engager à la fin de toute revendication supplémentaire à l’avenir. Là-dessus, il a noté que l’Autorité Palestinienne va dans le sens inverse de la paix: elle glorifie les terroristes, encourage sa jeunesse à devenir shahid et enseigne la haine d’Israël et des juifs dans les écoles. Il a aussi confié que le gouvernement travaille beaucoup sur le scénario de l’après-Abou Mazen.

Interrogé par l’un des journalistes sur la question des localités juives de Judée-Samarie, le Premier ministre a été très clair: « La question centrale n’est pas là. La racine du conflit a été et reste la même. Depuis avant la création de l’Etat d’Israël et jusqu’à aujourd’hui, c’est un refus catégorique et systématique de reconnaître le droit à l’existence d’un Etat juif ici ainsi que l’exigence absolue du droit du ‘retour’ qui signifie en fait la fin de l’Etat d’Israël comme Etat juif ». Binyamin Netanyahou a rappelé qu’il y a eu plusieurs Premier ministres avant lui qui ont accepté de renoncer aux localités juives sans pour autant qu’Abou Mazen ne fasse le moindre pas vers eux.

Les questions des journalistes ont aussi porté sur l’Iran, alors que l’accord de Vienne « célèbre » bientôt son premier anniversaire. « Le programme nucléaire iranien n’a pas disparu et tous les pays savent très bien que le jour venu ils pourront aller très rapidement vers l’arme nucléaire », a indiqué Binyamin Netanyahou. Il a noté qu’il avait eu parfaitement raison face à Barack Obama sur le fait que les Iraniens ne modifieront pas d’un iota leur attitude agressive et hégémonique dans la région après la signature de l’accord.

Puis il a réitéré son engagement: « Je le dis une fois de plus de la manière la plus claire qui soit: Israël empêchera l’Iran, par n’importe quel moyen, de se doter de l’arme atomique. Si l’Iran n’a pas réussi à le faire jusqu’à présent, c’est en grande partie grâce à nos interventions. Tant que ce pays ne modifiera pas sa politique de manière radicale, il représentera un danger ».

Enfin, le Premier ministre a évoqué le terrorisme international et notamment l’organisation de l’Etat Islamique. Là-aussi il a souligné que son analyse avait été juste, et que ce problème local et régional était devenu planétaire. Il a rappelé que beaucoup de pays demandent aujpurd’hui l’aide d’Israël car ils savent qu’Israël a les moyens en matière de Renseignements de faire échouer de nombreux attentats d’envergure. « Il n’y a aucun isolement ni boycott qui compte sur ces questions », a-t-il indiqué avec une pointe de sourire.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Binyamin Netanyahou: « Le noeud du conflit n’est pas la présence de localités juives »

    1. MisterClairvoyant

      Bibi a raison, car il est logique et pragmatique, (pour Israël c’est Fort de tenir Bon) que de tenir à distance des milliers de terroristes (pour un petit pays), entouré de milliers de vautours qui voudraient le bouffer et le détruire, rien que par jalousie et une par une haine millénaire.
      Là, en France, en Allemagne, les USA et tout le monde comprend, comme sont les terroristes qui assassinent en Israël des gens innocents au couteau, avec des bombes et à la voiture bélier, Et maintenant dans des pays qui ont soutenu les terroristes palestiniens et bien d’autres les traitant en héros.
      J’ai beaucoup de peine pour tous les innocents morts ou blessés et leurs familles de ces conflits attisés par les uns et les autres, pays et ONGs.

    2. Gérardsion

      Tout ce qu ‘ il dit on le le sait depuis longtemps, qu’est ce qu’il lui prend, il fait comme Olmert quand la police s’intéresse un peu trop à ses affaires personnelles il multiplie les interventions télévisées pour noyer le poisson. Cette fois ci les israéliens ne sont pas dupe de Bibi. On lui demande simplement d’être courageux et responsable pour assurer la sécurité d’Israël., notamment contre le Hamas.

    3. .robert davis

      En effet le nœud du conflit est le REFUS DE PROCLAMER LA SOUVERAINETE D ISRAEL SUR SES PROVINCESE ce qui laisse la porte ouverte à toutes les ré&clamations des aravbes et leurs amis de l’ue.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap