toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bayrou regrette que l’église, placée près d’une «communauté fanatisée salafiste» ait été «sans surveillance»


Bayrou regrette que l’église, placée près d’une «communauté fanatisée salafiste» ait été «sans surveillance»

Le président du MoDem François Bayrou a assuré qu’il y avait, à Saint-Etienne-de-Rouvray, une «mosquée salafiste» et regretté qu’un «édifice religieux» chrétien placé à proximité ait pu être «laissé sans surveillance».

«Nous sommes à Saint-Etienne-du-Rouvray et tout le monde savait ou devait savoir qu’il y avait dans cette ville une mosquée salafiste, une communauté fanatisée, à l’intérieur de laquelle figuraient des personnes parties en Syrie, dont l’assassin qui avait tenté d’y aller», a déclaré François Bayrou sur France Info.

«Laisser sans surveillance dans les alentours immédiats un édifice religieux, chrétien, n’aurait pas dû être possible», a-t-il ajouté. En fait, l’église où a eu lieu l’attentat est celle du centre-ville de Saint-Etienne-du-Rouvray et non pas celle située juste à côté de la mosquée en question, selon le correspondant de l’AFP sur place.

Loading...

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’un des deux assaillants de l’attaque menée mardi contre cette église était connu des services antiterroristes. Il avait tenté de rallier la Syrie en 2015 et avait été, à son retour, mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire, avant d’être libéré sous bracelet électronique.

«Nous pouvons […] envisager une assignation à résidence que l’on oblige à respecter. Avec un bracelet électronique, s’il y avait eu assignation à résidence, un signal d’alarme aurait été émis aussitôt et nous aurions pu, en tout cas, être alertés et alarmés dès sa sortie de résidence», a plaidé François Bayrou.

Réorganisation des services de renseignements

«Nous sommes devant un cas d’école qui touche à l’organisation même de notre Etat et l’organisation de l’Etat […] est directement héritée des deux gouvernements précédents», qui ont «tous deux choisi» la même «désorganisation des services de renseignement», a estimé le maire de Pau.

François Bayrou a ensuite plaidé pour la création d’une «direction unique de l’antiterrorisme en France» et «des services de renseignements unifiés». «Il y a en France plus d’une dizaine de services de renseignement […] et évidemment les informations passent mal», a-t-il déploré.

«Les déclarations purement verbales ne suffisent plus. Nous avons besoin d’entrer dans un nouveau chapitre de l’action et cette action doit être concrète, vérifiable», a poursuivi François Bayrou.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 22 thoughts on “Bayrou regrette que l’église, placée près d’une «communauté fanatisée salafiste» ait été «sans surveillance»

    1. sergeb

      Un autre qui n’a rien compris a ce qui se passe en France, Vous êtes en GUERRE Bayrou, ête-vous au courant!!! Au fait laquelle des deux lieu de culte
      était là avant l’autre … Combien de mosquées déjà en France. Ça n’a pas de bon sens vous prêt d’une guerre civile et vous vous posez encore des questions bande de nuls.

    2. yael

      « Bayrou regrette que l’église, placée près d’une «communauté fanatisée salafiste»  »

      « placée  » ?! Quel Kon ! L’église était la bien avant les salafistes !
      Il aurait été plus intelligent de ne pas autoriser a cette mosquée / communauté de s’installer prés d’une église !

    3. Nathan

      François, tu permets que je te tutoie, je tutoie toujours les kons, dis-moi François, tu veux mettre sous surveillance tous les lieux infestés d’islamistes fanatiques ou trafiquants avec des caves remplies de coupures de 500 euros ?

      Il t’en faudra des effectifs et il faudra les payer mieux que les bakchichs généreusement distribués par les réseaux de dealers sous les ordres de ceux auxquels ton gouvernement vient d’octroyer un permis de fabrication d’ogives nucléaires !

    4. Grégoire

      Commentaires de kon autosatisfait et donneur de leçons, Comment une église a coté d’une boucherie hallal? mais c’est de l’incitation au meurtre!

    5. Pinhas

      Pas question de surveiller .

      Il faut réagir tout de suite et les dégager de France .

      Remettre les frontières en place avec des militaires en arme ( pas chargées à blanc )

      Je me répète mais il faut remettre les bagnes en fonction et de suite .

      Ce seront les prisonniers criminels qui construiront les bâtiments .
      FINI LE CLUB MED .

      Ils sont bien logés , bien nourris avec de la bouf hallal , bien musclés pour mieux nous démolir quand leur temps de prison touchera à sa fin .

    6. Armand Maruani.

      La colère gronde de plus en plus en France , les armes se vendent comme jamais auparavant , l’affrontement est inéluctable .

      Attendons nous à une guerre civile que personne n’ose prononcer .

      Nous y sommes déjà , toutes ont commencé ainsi .

    7. alauda

      M. François Bayrou, vous avez été ministre de l’Éducation nationale sous trois gouvernements différents de droite (1993-1997), certes avant que ne se déchire l’omerta des « Territoires perdus de la République » (2002). Vous saviez.
      En 2002, un enfant de dix ans vous a fait les poches. Vous saviez.
      Vous avez écrit un livre sur Henri IV. Vous saviez.
      Comme la plupart des autres, vous n’avez rien dit.

      Vous osez écrire sur Twitter : « Cette population traumatisée cherche des boucs-émissaires ». De qui vous moquez-vous ?

      Je me suis prise de bec juste après Charlie sur le salafisme avec une collègue qui m’a répondu : « je n’ai pas demandé à travailler sur la shoah ». Véridique.

    8. Nathan

      Sauf erreur, Saint-Etienne-de-Rouvray n’a aucun lien avec le christianisme, c’est un haut-lieu de la culture musulmane, n’est-ce pas Monsieur le pape François Hollande qui avait voté pour la résolution de l’unesco 185 EX/15 du 19 novembre 2010, votée en octobre 2015 ?

    9. Nathan

      J’ai comme l’impression que Jérusalem sera encore (et toujours) la capitale éternelle d’état juif alors que d’ici très peut, la France qui a signé cette immonde saloperie de nazis sans comparaison après avoir envoyé 75’000 juifs dans les camps de la gestapo, va très bientôt voir sa capitale brûler dans les flammes des enfers islamistes !

    10. Mardoché

      François, je te savais ambitieux (comme les autres) . Mais là , c’est parler pour ne rien dire, surtout quand on se fait harceler( à proxi de la police municipale) et pister à Pau par des muz pas très catholiques( cqfd) qui n’ont que ça à foutre. Au fait, j’ai du intervenir devant une gare du département (celui de tes collègues) pour éviter à un papy handicapé de se faire agresser par 3 types de ce même public…
      N’y voit pas de préférence politique , car tes collègues droite/gauche et FrancMac sont de sacrés menteurs qui foutent des gens dans la M. avec leur copinage incompétent!Et il n’ont pas attendu les « terroristes » pour ça.Là ce triste événement c’est juste la cerise sur le gâteau, conséquence de vos choix mortifères et électoraliste en diable…Au fait, quand des personnes se font assassiner, c’est pour de vrai,c’est plus de la com!

    11. sergeb

      Attendez voir ce qui se prépare en France lorsque les édifices et voitures bruleront dans les rues de Paris et les égorgements a répétition. Ça va être l’enfer pour les Français, fini les pas d’amalgames, fini le vivre ensemble, la France aura le sort qu’elle mérite soit porter la guerre ailleurs alors que c’est son territoire qui est la proie des conquérants et encore une fois vous devrez vous plier a quémander l’assistance de l’OTAN que vous haïssez tant pour vous défendre. Soyons sérieux la France est au bord de l’implosion, reste a voir quel sera l’élément déclencheur de la boucherie.

    12. danielle

      lu sur un autre blog ;Il y a quelques années la paroisse aurait donné un terrain pour la construction de mosquée……

    13. Armand Maruani.

       » ne tomber pas dans le piège de Daesh qui souhaite la division des français  » .

      La nouvelle propagande de ceux qui nous gouvernent , c’est tout ce qu’ils ont à offrir à nos compatriotes pour notre sécurité .

      On dirait que les muzz ont attendu Daesh pour égorger  » nos fils et nos compagnes  » .

    14. Armand Maruani.

      Bonne nouvelle .

      Hollande a rassuré le Pape , qu’il allait veillé dorénavant à la sécurité des églises ( 50 000 en France )

      Aprés cette déclaration fous les français vont souhaiter vivre prés d’une église , ils se sentiront encore plus en sécurité .

      Prés d’une école Juive , il vaut mieux éviter .

      Ils nous prennent pour des cons vraiment . Ils ont sacrifié Juifs et Chrétiens pour ne pas froisser les criminels muzz qui leur apportent des voix aux élections .

    15. Nathan

      Le gouvernement ne cesse de clamer haut et fort qu’il ne faut pas faire « d’amalgame » !

      Les musulmans, eux, l’ont très bien compris, ils ne font aucune distinction lorsqu’ils assassinent des non-musulmans, jamais il ne leur viendrait à l’idée de faire des « amalgame », pour eux, tout ce qui est non-musulman mérite le même sort !!!!

    16. Jacques B.

      Primo, Bayrou prend le problème à l’envers (mais ce n’est pas nouveau) : il fallait commencer par FERMER la mosquée salafiste en question, expulser les indésirables de nationalité étrangère, et mettre au trou, ou en camp, les ressortissants français (de papier).

      Secundo, le type revenu de Syrie aurait dû être mis au trou, ou plutôt en camp ; en temps de guerre, on met les prisonniers de guerre en CAMPS, que ça plaise ou non aux bisounours et autres alliés gauchistes des islamistes, traîtres à leur pays.
      Le bracelet électronique, même avec une alarme, ne sert strictement à rien, la preuve. Un type a besoin de quelques secondes pour faire un carnage, qu’il soit armé d’une arme à feu, d’une bombe, ou même d’une arme blanche : on l’a vu maintes fois. Donc même s’il s’écartait de chez lui, en cas d’assignation à résidence, les policiers arriveraient très probablement trop tard. Cette histoire d’assignation à résidence est une fumisterie droit-de-lhommiste de plus.

    17. alauda

      Il est plus que temps de prendre le taureau par les cornes et d’en finir avec le discours de ces bouffons qui sucent le lait de la politique depuis 40 ans.

      Que Bayrou en prenne pour son grade en prenant sa retraite.
      Les plumes du paon qui font la roue… pfffff ! au centre ne sont pas le centre du monde.

      J’ai trouvé des choses sur Internet autour de cette mosquée.
      Résultats de l’enquête à venir bientôt.

    18. Jacques B.

      Voilà une personne à qui les médias devraient tendre le micro : https://www.youtube.com/watch?v=egRD5HkbDu0

      Aldo Sterone sait de quoi il parle quand il dénonce les textes de l’islam !
      D’ailleurs il ne serait pas étonnant qu’il finisse par quitter cette secte (si ce n’est déjà fait, au moins secrètement).

    19. Nathan

      Au fait, la deuxième personne trucidée dans ce carnage est bel et bien morte, mais interdiction émise par la place Beauvau de communiquer sur les blessés morts dans les hôpitaux !

      Comme à Nice où 115 personnes ont disparues dans l’attentat, seuls les 84 cadavres trouvés sur la promenade des Anglais et arrivés morts dans les hôpitaux sont comptabiliser, ceux qui sont décédés ultérieurement, ne sont pas considérés comme victimes de l’attentat !

      Avez-vous une seule fois, un ministre ou le président rendre visite aux blessés dans les hôpitaux, comme c’est le cas en Israël systématiquement lorsqu’il y a des blessés, non en France, le calcul est différent, ne surtout jamais faire allusions aux blessés, jamais une seule photo dans la presse, ordre du ministre fossoyeur !

    20. Nathan

      Pas une seule information sur les 250 blessés de Nice, (ni dans les autres cas) pas un mot sur l’état des blessés grave !!

      C’est une des disposition émanant de « l’état d’urgence », en fait, « l’état d’urgence » ne sert qu’à ça !!!

      Aucun communiqué de doit être publié sans le visa du ministère de l’intérieur !!

      Mais, bordel, français, réveillez-vous, n’attendez pas d’être dans une tombe pour bouger !!!

    21. MisterClairvoyant

      A mon avis, Bayirou n’a rien compris. Ce n’est pas l’église qui est un problème pour la mosquée, c’est la mosquée qui est un problème pour l’église. C’est la mosquée et ses imams salafistes qui doivent dégager de chez-nous. Car autrement l’islam s’installe partout et les non-musulmans les font dégager, car ils risquent leur vie tous les jours, jusqu’à laisser le champ libre à l’islam extrémiste etc.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *