toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéos] Rennes : les casseurs d’extrême gauche vandalisent le centre ville à l’occasion de la manif anti-Loi Travail


[Vidéos] Rennes : les casseurs d’extrême gauche vandalisent le centre ville à l’occasion de la manif anti-Loi Travail

A Rennes, la manifestation anti-loi Travail organisée ce jeudi a été perturbée par des casseurs. Six vitrines de commerces ont été dégradées et des tags recouvrent environ 300 m2 de façade. Un véhicule d’une société privée a également été endommagée.

Les casseurs ont aussi mis le feu à des poubelles devant un commissariat. Au début de la manifestation, 1.500 personnes composaient le cortège.

casseurs 2 casseurs 3 casseurs





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “[Vidéos] Rennes : les casseurs d’extrême gauche vandalisent le centre ville à l’occasion de la manif anti-Loi Travail

    1. MisterClairvoyant

      Des jeunes casseurs « mal encadrés par le CGT, Cassent le bureau de le CFDT et des vitrines et des commerces. Il y a des malades à faire soigner qui courent dans les rues..

    2. sergeb

      Des événements comme ceux-là et se serait la Garde nationale aux USA avec tout ce que cela implique de répressions et tant pis pour leurs gueules de sales gauchistes socialistes et communistes.

    3. Aline1

      Au final quel sera le gain ?

      Cette manifestation appauvri la France, tous les jours un peu plus. Sans parler de toutes les casses de magasins, de matériels publics, et autres qui ne seront pas gratuits à remplacer.

      Et tous les commerçants qui ne peuvent travailler.

      Leur céder, pour qu’il gagne, EUX, un peu plus, alors qu’ils sont déjà tellement avantagés en rapport de certains autres…Et comme leurs actions auront coutés cher, d’autres, plus pauvres, plus démunis, plus vieux ou malades, vont voir leurs allocations revues à la baisse.

      C’est toujours ainsi, que les gouvernements trouvent l’argent, non ?

      Merci aux deux parties, qui jouent un jeu d’échec, et les seuls pions, c’est le peuple autour.

    4. Jacques B.

      Le but de ces casseurs est de déstabiliser la France ; c’est une tactique bien connue, depuis des décennies.

      On casse à l’aveugle, cela fait monter l’exaspération des citoyens, et génère un climat de grande tension dans le pays.
      Leur objectif est sans doute la guerre civile, ou la prise du pouvoir par un coup d’Etat, directement.

      Mais le pire dans tout ça est la passivité des pouvoirs publics.

      Trouille devant les conséquences d’une intervention musclée (ce qui devrait évidemment être) ?
      Complaisance envers les extrémistes et leurs revendications ?
      Ou pire : le gouvernement se sert-il de ces bandits à des fins politiques, les laisse-t-il agir et tout détruire pour semer le chaos dans le pays ; peut-être pour pouvoir instaurer l’état de siège (l’état d’urgence ne servant strictement à rien) ? Et reporter les élections de 2017 sine die ? Une dictature peut très bien commencer comme cela, avec par exemple un « gouvernement d’union nationale » composé de politiciens de gauche et de droite, tous très pro-européens, très pro-palos, très pro-immigration, pro-islam… et résolus à empêcher les citoyens de s’exprimer démocratiquement, et à mettre hors-jeu les rares personnalités à même de redresser le pays et d’écouter ses habitants.
      Personnellement, je m’attends à tout, y compris à une guerre civile, vu l’état du pays et les tensions alimentées sans vergogne par ceux actuellement aux manettes.

    5. Jacques B.

      Je connais un peu Rennes et franchement, tout ce que l’on entend et voit depuis un moment ne colle pas avec l’image de la ville : ville calme, laborieuse, étudiante (très), pas beaucoup d’étrangers ni de délinquance, un peu « vieille France » quoi ; parfois un peu agitée de manifs d’étudiants, mais bon enfant.

      Or depuis un moment, quelques années – cela correspond-il avec l’élection de Hollande, je ne sais pas, à vérifier – Rennes se fait connaître pour des violences inconnues jusqu’alors.
      Il est clair que les pouvoirs publics ne font rien pour empêcher ces violences d’avoir lieu, voire les favorisent.
      Si à cela j’ajoute que des Sarthois m’ont dit récemment que la ville du Mans était désormais habitée par 70% d’étrangers (70% !), ça laisse songeur… c’est même très préoccupant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *