toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Yassine Belattar parodie le film d’Yvan Attal, «Ils sont partout», en «Ils sont nulle part» les musulmans


[Vidéo] Yassine Belattar parodie le film d’Yvan Attal, «Ils sont partout», en «Ils sont nulle part» les musulmans

Dans une vidéo publiée mercredi, l’humoriste Yassine Belattar parodie le dernier film d’Yvan Attal, «Ils sont partout», pour pointer le manque de musulmans dans les institutions françaises…

« Pas de Mamadou, pas de Souleymane… », énumère Yassine Belattar devant l’Opéra Garnier, à Paris. Dans sa courte vidéo Ils sont nulle part publiée mercredi sur YouTube, l’humoriste parodie le dernier film d’ Yvan Attal, Ils sont partout, qui met en scène les idées reçues sur les juifs. Même musique, même dialogue et même montage, mais autre problèmatique, dans cette parodie de bande-annonce Yassine Belattar s’interroge quant à lui : « Où trouve-t-on les musulmans ? ».

Contacté par 20 Minutes, Yassine Belattar explique : « Le thème du film d’Yvan Attal – l’antisémitisme – m’a interrogé. Car plus une chose est grave, plus il faut être capable d’en rire », avouant qu’il n’a pas encore vu le film. Avant d’ajouter : « Je place l’antisémitisme et l’islamophobie au même niveau. »

« On doit se mélanger »

Dans sa vidéo, le trentenaire fait le tour de la capitale, de l’Assemblée nationale à la Bourse, en passant par le siège de TF1. A chaque fois, même réponse : « Ils ne sont pas là », en parlant des musulmans. Le but ? Montrer que « notre élite devrait ressembler aux Français que l’on croise au quotidien : des Arabes, des Noirs, des Blancs, des Roms… Chaque Français, légitime à un poste, devrait pouvoir y accéder. On est face à un discours unilatéral. Mais on doit se mélanger, il devrait y avoir plus de diversité. »

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “[Vidéo] Yassine Belattar parodie le film d’Yvan Attal, «Ils sont partout», en «Ils sont nulle part» les musulmans

    1. Asher Cohen

      La France a toujours été un pays inégalitaire et les Juifs en savent quelque chose. Alors les musulmans, soumis pendant plus d’un siècle à l’inégalité de Droits par l’impérialisme colonial revendiqueraient maintenant une certaine parité avec leurs anciens colonisateurs, et sur le sol de la Métropole? Ne serait-ce pas tout simplement difficile, voire paradoxal?

    2. FILOU64THAI

      Toujours la même technique sous couvert ici d’une approche humoristique (la parodie) de bon aloi qui ne peut faire rire qu’un busard maghrébin : la diversité (comprendre les musulmans) n’est pas représentée.
      Mais oui, mon bon Monsieur, elle l’est dans notre démocratie française.
      Non seulement, les gens qui le méritent peuvent accéder à de hautes fonctions s’ils en ont la compétence.
      Mais par contre ans de nombreux pays étrangers (par exemple les pays maghrébins) il ne semble pas qu’il y ait des ministres (de l’Education, par exemple) ou de responsables ayant la nationalité française.
      Relisez Voltaire, relisez Rousseau avant d’avancer vos gros sabots.
      Et par exemple défendez le sélectionneur national quand il est attaqué sans raison par des personnes qui sont de votre communauté et le revendiquent.
      Ça amènerait de la sincérité à votre démarche.

    3. Sébastien Colin

      Il y a des élus musulmans aussi bien au Sénat qu’à l »Assemblée. Prétendre l’inverse, cela s’appelle du racisme anti france et de la manipulation d’opinion et tombe sous le coup de la loi. MONSIEUR SOPO VOUS ETES OU ?

    4. alauda

      15 secondes de copier-coller. Au delà je sature. Ce naze, écroulé dans son canapé, n’a même pas vu le film. Il se prend au sérieux, s’écoute parler.
      Différence majeure avec Attal, il n ‘est pas drôle, aucun humour, du premier degré au ras des pissenlits.

    5. Myle

      Sympa l’ami Yassine mais il a oublié la base de tout : Arabes, musulmans, blancs, jaunes, verts, catho, juifs, athées, tout le monde peut être partout en France et faire partie de l’élite. L’Assemblée nationale, l’ENA ou l’Opéra sont ouverts à toute personne sachant mettre en valeur ses qualités par son travail.
      1ère marche obligatoire : l’école ! (gratuite en plus)

      Et Yassine n’a pas compris le titre du film d’Y. Attal : « Ils sont partout » fait allusion aux antisémites, pas aux juifs.

      Cela dit, on ne peut que regretter les propos racistes qu’on peut lire ici. C’est indigne. Ils salissent mon écran.

      Yassine, on est avec toi ! (mais faut bosser un peu, mon ami, c’est ça le secret)

    6. Aline1

      Nul part ? Mais où vit-il ?

      Quand à son humour, nous dirons que nous ne partageons pas le même.

    7. Jacques B.

      La réponse est pourtant simple, Yassine Belattar : il y a peu de musulmans dans les institutions françaises parce qu’ils sont mauvais.

      Eh oui, malgré ses défauts la France est un pays où pour beaucoup, on doit sa place dans la société à ses qualités, à son travail, à son intelligence ; même si parfois cela prend plusieurs générations pour parvenir aux plus hautes responsabilités, on y arrive, dès lors que les valeurs travail, ouverture d’esprit, honnêteté sont enseignées au sein de la famille.

      Mais ça, quand on est musulman et fier de l’être, on ne le comprend pas ; on risque même peu de le comprendre. C’est tellement plus facile de se victimiser et de rejeter la faute sur les autres, sur le « racisme » des vilains Français, bouh !

      Pauvre type. Débarrassez-vous (et nous par la même occasion) de l’islam, cette idéologie rétrograde et mortifère, anti-progrès, anti-tout ce qui a fait la grandeur des sociétés occidentales, et alors vous aurez des perspectives.

    8. María

      C’est qui ce mec ? Il fait rire qui ? Sa mère et ses potes de quartier ? Il n’a plus qu’à se couper une jambe et il connaîtra le même succès que Jamel !…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap