toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sarkozy veut interner les islamistes et déclare: « Pour vaincre l’ennemi, il faut le nommer »


Sarkozy veut interner les islamistes et déclare: « Pour vaincre l’ennemi, il faut le nommer »

Après le ballon d’essai lâché par Laurent Waulquiez hier matin chez BFM, Nicolas Sarkozy a confié au réseau de journaux  «Lena», les mesures concrètes qu’il propose pour contrer le risque terroriste en France. Extraits :

Die Welt : Quels effets les attentats d’Orlando et de Magnanville ont-ils eu sur vous ?

Sarkozy : Les deux évènements montrent que nous nous trouvons en guerre. Il s’agit d’une guerre extérieure que nous menons contre l’Etat Islamique et Al Qaida, mais aussi d’une guerre intérieure contre des compatriotes adeptes de l’Islam radical. Si l’on veut vaincre l’ennemi, il faut le nommer par son nom: Nos ennemis sont le djihadisme et l’Islam radical, qui s’entre-nourrissent. Nous ne pouvons pas accepter la manière dont l’Islam radical traite les femmes ou persécute les homosexuels. Tout ceci est une honte!

Die Welt : Qu’est-ce que cela veut dire, concrètement, faire la guerre ?

Loading...

Sarkozy : La menace n’a plus le même caractère, plus la même dimension et plus la même signification. Les deux années passées, les derniers tabous sont tombés : En France, un chef d’entreprise a été décapité, la rédaction d’un journal a été anéanti, les spectateurs d’un concert et des personnes fréquentant les terrasses de cafés ont été massacrés à la mitraillette. Maintenant, un policier a été assassiné chez lui, à son domicile. Mais nous, les démocraties occidentales, n’avons toujours pas pris la mesure de cette nouvelle menace.

Die Welt : Que proposez-vous ?

Sarkozy : Quatre mesures, qui pourraient être mises en place immédiatement :

D’abord, tous les islamistes doivent être placé en isolement.

Deuxièmement, nous devons développer un service secret dans les prisons. Non seulement les cellules doivent-elles être mises sur écoute, mais il faut également qu’il y ait des agents infiltrés dans les prisons de même que dans les mosquées et au sein des groupes radicaux.

Troisièmement, chaque étranger et chaque français qui dispose d’une double-nationalité et qui est lié à un groupe terroriste, doit être immédiatement expulsé. Pourquoi avons-nous donc l’état d’urgence ? Nous n’avons pas les moyens de surveiller 24/24 heures les 11.500 personnes qui ont été identifiées comme étant dangereuses. Tous ceux qui l’année écoulée sont passés à l’acte étaient connu des services secrets, sans exceptions. C’est pourquoi, j’exige que le même principe de prudence que j’ai fait appliquer concernant les délits sexuels, doit valoir également pour la sécurité.

Learn Hebrew online

Die Welt : Et que voulez-vous faire avec ceux que vous ne pouvez pas expulser, ceux qui sont français ?

Sarkozy : Je demande qu’ils soient assignés à résidence et qu’on leur mette un bracelet électronique afin qu’on sache où ils se trouvent.

Die Welt : Il manque encore la quatrième et dernière mesure…

Loading...

Sarkozy : Pour ceux qui ont été condamné pour terrorisme, je réclame depuis un an et demi la mise en place de centres de dé-radicalisation. La prison est la punition pour les horreurs qu’ils ont commis. Mais on ne peut pas les lâcher dans la nature après cela sans que ces individus n’aient apporté la preuve qu’ils ne sont plus une menace.

. . . .

Dans la suite de l’interview, Nicolas Sarkozy déclare que Angela Merkel n’aurait jamais dû négocier seule avec le président turc. Il a également confirmé son opposition à une entrée de la Turquie dans l’Union Européenne.

Traduit de l’allemand par Christoph Wittmann







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Sarkozy veut interner les islamistes et déclare: « Pour vaincre l’ennemi, il faut le nommer »

    1. Alice

      NS n’a pas attendu Laurent Vauquier, les mesures qu’il annonce font partie du programme des Républicains !

      Nicolas Sarkozy Président !

    2. Patrick

      Quel pauvre type! Il a eu 5 ans pour faire ce qu’il dit et a fait tout le contraire
      Il est où son karcher?
      il a plongé la France dans le chaos, les dettes ont bondi prodigieusement, l’immigration s’est multiplié à grande vitesse.
      Ca suffit, on passe à autre chose

    3. Alice

      PENDANT QUE HOLLANDE PROFITE DE L’EURO SARKO TRAVAILLE AVEC POUTINE ETC…..
      Terrorisme, économie: Poutine en partenaire incontournable à Saint-Pétersbourg

      Saint-Pétersbourg (AFP) – Lutte antiterroriste, échanges commerciaux: le président russe Vladimir Poutine devrait se poser jeudi en partenaire incontournable des Occidentaux en dépit des sanctions qu’ils lui imposent, devant des investisseurs étrangers réunis à Saint-Pétersbourg dont la Russie a besoin pour sortir de la crise.

      Avec pour invités le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le Premier ministre italien Matteo Renzi et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon, le Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), voulu par le Kremlin comme un « Davos russe », constitue cette année pour la Russie un moyen de s’afficher moins isolée au moment où la récession la frappant semble toucher à sa fin.

      « D’année en année, le Forum devient de plus en plus influent », s’est félicité Vladimir Poutine, appelant à une « action concertée » entre les principaux acteurs de l’économie mondiale.

      L’essentiel de ce rendez-vous des investisseurs s’annonce dominé par les relations commerciales avec l’Union européenne (UE), mises à mal par plus de deux ans de sanctions réciproques entre Bruxelles et Moscou, déclenchées par l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie puis la rébellion prorusse dans l’Est ukrainien.

      Peu avant l’ouverture du Forum, l’ancien président français Nicolas Sarkozy, qui s’est entretenu avec M. Poutine mercredi soir, a appelé la Russie à faire le premier pas pour sortir de l’engrenage des sanctions que se sont décrétées Moscou et Bruxelles.

      « Levez les sanctions et nous, vos amis, on fera tout pour vous aider », a demandé le chef de file du parti de droite Les Républicains. « La dynamique actuelle est extrêmement négative, il faut casser ce processus en prenant une initiative. »

      – Pas de ‘changement d’attitude’ de l’UE –

      M. Juncker, dont c’est la première venue au SPIEF, a déjà prévenu que sa visite ne marquera pas de « changement d’attitude » de l’UE, Bruxelles liant toute levée des sanctions à l’application des accords de paix de Minsk pour l’est de l’Ukraine.

      Une prorogation pour six mois de l’ensemble des mesures punitives en vigueur est à prévoir, ont fait savoir des responsables européens tandis que Moscou a de son côté déjà menacé de prolonger jusqu’à fin 2017 son embargo alimentaire.

      La visite de M. Juncker vise cependant à établir « des ponts » avec Moscou, a expliqué sur Twitter une porte-parole de la Commission européenne, Mina Andreeva.

      Le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov a jugé cette rencontre « très importante », assurant que les difficultés actuelles seraient discutées « franchement ».

      Les sanctions, qui visent aussi bien la finance que la production d’hydrocarbures ou la défense, constituent un frein considérable pour l’économie russe au moment où elle semble approcher de la fin de la récession actuelle, la plus longue depuis l’arrivée au Kremlin de Vladimir Poutine en 2000.

      Affaiblie par la chute des prix du pétrole, la Russie craint désormais de s’engluer dans une stagnation et multiplie les promesses de réformes structurelles pour attirer les investisseurs et dynamiser son économie.

      Les chefs d’entreprises européens, très critiques des sanctions contre une Russie où ils ont considérablement investi, ne cachent pas leur volonté de reprendre les affaires de manière plus active.

      Le Premier ministre Matteo Renzi, à la tête d’une importante délégation, devrait lui aussi émettre des réserves contre les sanctions lors de son intervention vendredi.

      – Contrat gazier –

      Malgré deux ans de crise entre Moscou et les Occidentaux, un certain dialogue a été renoué avec les pays européens et les Etats-Unis dans le domaine de la lutte anti-terroriste.

      Moins d’une semaine après le carnage dans un club gay d’Orlando (49 morts), Vladimir Poutine doit ainsi s’entretenir jeudi de la lutte contre les jihadistes de l’Etat islamique et du conflit syrien avec Ban Ki Moon, accompagné de l’émissaire des Nations Unies en Syrie Staffan de Mistura.

      Si les Américains restent peu nombreux au SPIEF, les patrons de plusieurs groupes de premier plan sont attendus, comme les français Total, Société Générale, JCDecaux et Schneider Electric.

      Avant de recevoir M. Juncker, M. Poutine doit signer un important contrat pour la construction d’une usine de liquéfaction du gaz en Russie avec le directeur général de la compagnie énergétique anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell, Ben van Beurden.

      Et en filigrane du SPIEF, une ombre sportive, inhabituelle pour cet événement, plane sur les discussions, quelques jours après les violences des hooligans russes à l’Euro de foot et la possible suspension vendredi des athlètes russes des JO de Rio.

    4. Aline1

      Sarkozy nous prends pour des pommes.

      Il est le premier à dénoncer pour cette politique désastreuse. Ce ne sont pas ses déclarations enflammées et impétueuses qui comptent, ce sont ses actes.

      Il sait se fâcher, mais n’a jamais rien fait pour gêner les demandes excessives d’accommodements islamiques au dépens de la laïcité. Bien au contraire.

      Nous devons nous méfier des beaux parleurs, et lui, c’en est un spécialiste.

      Je pense qu’il fait partie de ceux qui voient avec les yeux de Chimène, le remplacement démographique de l’Europe. C’est dans son optique depuis longtemps.

      Évidement, dans le néant des propositions politiques que nous avons pour remplacer l’actuel gouvernement, il serait peut-être moins grave que Juppé, Il a des propositions sociétales moins folles que la gauche, il est sincère quand à sa politique pour les personne âgées et malades, la famille, etc…

      mais sinon, il est tellement opportuniste, que l’on peut s’attendre à beaucoup de sa part. Il a déjà trahi tant de monde.

    5. Malcolm Ode

      En tous cas, sa prochaine campagne ne pourra pas être financée par Kadafi!

      Probablement par d’aech ou al qaida : le pouvoir À TOUS PRIX.

    6. Alice

      Aline 1 rien ne t’oblige à te prendre pour une pomme allons courage ait un peu confiance en toi !
      Malcolm Ode et celle du FN « c’esquiquivalapayer » ? ?
      dernières élections désastreuses pour le parti à tel point que Mme Le Pen décide de se taire , les échecs ont du bon, et laisse son parolier nous interpréter sa litanie quotidienne zzzzzzzzzzzz, aux dernières nouvelles personne ne veut la recevoir, ni l’Angleterre, ni le Canada, ni Trump, ni Israel…….
      comment elle essaie de rouler son monde pas vrai ?

    7. C.Fernandez

      Quel con! je l’aimais… je le deteste! a cause de son ignorance…. et sa stupitite… interner plus d’un millard d’assassins! il continue a se moquer de nous… il est dans l’emprise du diable… il est fini pour avoir ete si stupide et aveugle envers le danger des musulmans… avec leurs mosques a gogo a force d’argent….danger des musuilmans passifs ou actifs… ils sont marques a vie…. est-ce que vous comprenez cela… Sarkozy… lisez le coran…leur dieu est le diable pour notre Dieu… et ce faux dieu va etre elimine par nos lumieres et non pas leur magie noire…

    8. Malcolm Ode

      @Alice :

      C’est vrai qu’on accueille mieux les qataris et les saoudiens partout où ils foutent la merde en souriant… On a les invités qu’on veut, mais ça n’enlève aucunement aux autres d’être recevables.

      Votre façon de penser me parait bien proche de l’islamisme qui ne distingue le bien du mal qu’à travers des vues de l’esprit propres aux perceptions de chacun, sans universalité.

      Votre réflexion est décevante en autant que tout le monde sait très bien qu’elle a l’ensemble des média de gauche comme de droite contre elle… et que même Guy Bedos est prêt à se faire enc… par Thierry Ardisson pour lui barrer la route.

      « Même si vous êtes le seul contre toute l’humanité à dire la vérité, cela reste la vérité » Gandhi.

      Se taire, c’est souvent signe de sagesse.

      Enfin, de tous les maux il faut choisir le moindre et MLP semble bien être celui-là avec une clarté de vue au-dessus de la moyenne. Ne vous en déplaise, à vous et à tous ceux qui n’ont d’autre solution que de scier la branche sur laquelle ils sont assis.

      Je me tais.

    9. Malcolm Ode

      J’oubliais votre idole : Sarkozy

      Sarkozy? Acoquiné avec tous les establishments de la planète, sans distinction d’obédience, il n’a pas tellement fait honneur à la France. Il faut autre chose que des talonnettes pour être un grand homme d’État.

      Avec des amis comme lui, personne n’a pas besoin d’ennemis.

    10. JEAN PN

      SARKOZY = blablabla.
      Il ne faut pas oublier que c’est lui qui a ouvert les portes de la France aux islamistes !
      Et c’est aussi lui qui avait dit en 2012 que s’il était battu il se retirait de la politique.
      Alors, vous allez encore croire en ce menteur-tricheur ???

    11. trump

      Ce sera jupette: la gauche le veut, le centre droit le veut,la commission eurpeenne et soros l’imposeront
      Cet article ne sert donc a rien:sarko,c’est fini ………………………….

    12. alauda

      La seule qui parle de géopolitique, c’est Alice.

      Qu’il n’existe de chef d’état idéal, c’est une évidence. Après, on peut être plus ou moins ulcéré par telle ou telle décision ou telle prise de position à un moment T. Ceci dit, je n’ose imaginer, en 2008, la bravitude répondre à la crise des subprimes…

      Quant à la candidate anti-système, qui se pose en s’opposant, elle ne m’inspire pas grand chose avec ses slogans et son programme économique inexistant.

    13. Alice

      JEAN PN
      17 juin 2016 at 8 h 00 min
      SARKOZY = blablabla.
      Il ne faut pas oublier que c’est lui qui a ouvert les portes de la France aux islamistes !
      Et c’est aussi lui qui avait dit en 2012 que s’il était battu il se retirait de la politique.
      Alors, vous allez encore croire en ce menteur-tricheur ???

      Et les club FN et ses ramifications c’est pas blabla , quel programme, vous êtes surement content de l’était dans lequel est la France ? grâce aux consignes de mamy nova et des 18 millions d’électeurs qui ont soutenu hollande la nullité. mme le pen n’ira nulle part à force de nous dire qu’elle n’est ni de droite , ni de gauche et compte tenu des derniers développements, régionales, Béziers et les 51 propositions de qui vous savez,on a compris qu’elle n’est nulle part, « Votre façon de penser me parait bien proche de l’islamisme », donc ceux qui pleurnichent qu’on leur balance extrème droite à tous propos ont trouvé leur parade, si , comme c’est le cas je pense que le fn est une escroquerie, je suis proche de l’islamisme , les insultes et les grossièretés dès lors qu’on ne croit pas aux vertus fn nous démontrent la faiblesse tragique des arguments de soutiens du FNFG nouveau !

    14. Alice

      Alauda , c’est vrai qu’il n’est pas question d’économie dans les commentaires du fan club, pourtant la patronne est à la peine , personne pour la financer, beaucoup de ses comptes de campagne rejetés , qui va payer la note ,le parti ou les candidats FN ? ?

    15. Alice

      Alauda merci, j’ai vu ça , une plaisanterie, à ceux qui disent si l’ex président UMP a perdu c’est à cause de NS , dans ces conditions , le PS la France et nous tous , grands veinards que nous sommes,avons hérité de la gauche « grâce » à hollande ? ? On sait que l’économie n’intéresse ni le FN ni ses électeurs , ce doit-être pourquoi W.St Just, le trésorier, appelle à poursuivre la grève , tant pis pour l’économie, le tourisme, l’image de la France …les français doivent souffrir pour enfin voir venir l’avènement de super …? ? qui déjà ?
      Maintenant la patronne et un de ses vice présidents, sais pas combien elle en a , après l’échec cuisant des régionales et malgré les slogans percutants tels : « le changement c’est florian »…..la patronne donc a compris que la stratégie, je suis la seule contre tous, l’exclut du jeu politique de sommet , s’est mise en veille et ne communique que via sa radio bocal internet !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *