toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Robert Ménard : « La novlangue gouvernementale est un crachat sur la tombe des victimes ! Elle est la complice des attentats de demain »


Robert Ménard : « La novlangue gouvernementale est un crachat sur la tombe des victimes ! Elle est la complice des attentats de demain »

OPINION

Robert Ménard, un attentat aux États-Unis, un autre dans la banlieue parisienne, des cibles différentes, des moyens différents, mais un point commun : l’islamisme. La condamnation institutionnelle est unanime mais elle sonne faux. Partagez-vous ce sentiment ?

C’est bien pire que cela. Si ces assassinats nous affligent profondément, s’ils nous emplissent de colère, la parole officielle, politique ou médiatique, elle, nous écœure. Écouter Hollande ou Valls, c’est avoir irrésistiblement envie de vomir de mépris et de dégoût. Comment une nation comme la France peut-elle être dirigée par de tels homoncules ? Leurs voix sont mornes, leurs mots sont vides, leurs faces sont froides. La démocratie nous contraint de les subir encore onze mois. Onze mois durant lesquels le pire du pire peut se passer. Dans n’importe quel pays où le mot « devoir » renvoie à une éthique personnelle, un Bernard Cazeneuve aurait démissionné. Il ne le fait pas. Cet homme n’a plus de ministre que le titre. Il est désormais le maître des cérémonies funéraires du régime. C’est l’homme qui enterre : les policiers comme la vérité.

La novlangue était insupportable lorsque l’on parlait du chômage ou de l’insécurité. Désormais, elle est un crachat sur la tombe des victimes. Elle est, d’une certaine manière, la complice des attentats de demain. Complice car lorsqu’on connaît le nom du coupable et qu’on ne le prononce pas, c’est qu’on le couvre.

J’étais au commissariat de Béziers aujourd’hui pour l’hommage officiel aux deux policiers tués à Magnanville. J’ai écouté le message officiel de l’État. Pas une fois les mots d’« islam radical » n’ont été prononcés. Cela fait écho à tous ces « experts » et autres journalistes qui, sur les chaînes d’info, après le carnage d’Orlando, s’interrogeaient doctement pour savoir s’il s’agissait d’un acte homophobe ou d’un acte lié à l’islam radical. Un peu comme si, en 1945, on s’était demandé si les morts de Treblinka étaient victimes de l’antisémitisme ou du nazisme…

On ne vaincra pas nos ennemis si nous ne les nommons pas. Ce sont des islamistes radicaux. Ils nous haïssent en tant que Français et Européens. Ils sont les enfants de l’immigration de masse. À 95 %, ils sont nés sur notre sol ou y ont grandi. Ils sont aussi les fils du laxisme judiciaire, car presque tous ont commencé leur carrière comme voyous de cités. Des cités où la France déverse, depuis trente ans, des milliards et des milliards d’euros. Désormais, et pour les années qui viennent, ce sera eux ou nous.

Quelle différence faites-vous entre islam et islam radical ?

Une différence très simple : le second tue, et tue en masse comme en détail. À Orlando, 49 homosexuels ont été assassinés par un fils d’immigrés afghans. Il existe, dans le monde, treize pays où les homosexuels risquent la mort. Aucun n’est chrétien. Aucun n’est bouddhiste. Aucun n’est animiste. Tous sont musulmans. Tous sont radicaux.

Ces attentats renforcent la communautarisation. Que faire ?

Je crois que c’est trop tard. C’est terrible à dire, mais c’est trop tard. Le vivre ensemble qu’on nous a promis est une cohabitation, dans le meilleur des cas dans l’indifférence, dans le pire dans la violence. Du reste, nous approchons désormais de la phase deux de la désintégration de la France. Quand on voit un ministre de l’Éducation décider d’imposer l’apprentissage de la langue arabe à l’école, de quoi parle-t-on ? D’une autre langue comme l’anglais ? Certainement pas. Il s’agit d’apprendre dans l’école de la République la langue d’origine d’un nombre grandissant d’enfants étrangers ou naturalisés grâce au droit du sol, mais aussi la langue du Coran. Et quand je vois que le ministre qui exige cet apprentissage a deux nationalités, qu’il est français mais aussi marocain, je pose la question : dans quel pays au monde un ministre peut-il avoir deux nationalités ? Mais aussi deux discours… Car Mme Najat Vallaud-Belkacem, qui prône en France les cours de gender, la promotion de l’homosexualité à l’école, aurait-elle la même position au Maroc ? Non, évidemment.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Robert Ménard : « La novlangue gouvernementale est un crachat sur la tombe des victimes ! Elle est la complice des attentats de demain »

    1. i

      Ils sont venus détruire la civilisation occidentale pour mieux imposer l’islam ensuite. Ils sont venus persécuter juifs et chrétiens. Ils sont la cinquième colonne et s’en donnent à coeur joie. Ils utilisent chaque jour des armes électromagnétiques contre vous et vous mourrez dans l’indifférence générale. Vous êtes en sursis, proche de l’agonie et vous êtes aveugles et sourds à la persécution. Vous ne valez rien, parce que vous ne vous battez pas pour votre civilisation judéo chrétienne basée sur les 10 commandements de Moise. LA LOI de Dieu jugera le monde à la fin des temps et seuls ceux qui auront étudié la THORA et ceux qui auront accepté le Salut seront sauvés. Les autres seront jugés selon leurs actes et l’état de leur coeur. Autant dire que leur ticket pour l’enfer est assuré.

    2. misterClairvoyant

      La destruction de la France et de l’Europe, a commencée par nos politiciens qui soutiennent et que sont soutenus par des gens qui sifflant l’hymne français ou que refusent la minute de silence, quand la France est agressée par les terroristes musulmans.

    3. Jacques B.

      Robert Ménard est un homme intelligent et pragmatique, dommage qu’il n’ait pas monté son propre parti politique ; bon en même temps, en tant qu’homme lucide il n’est pas tendre avec ce milieu de gens arrivistes et sans scrupules, je comprends que ça puisse le dégoûter.

      Franchement, c’est à se demander si la France va tenir encore onze mois à ce rythme, avec les guignols qui nous gouvernent et qui deviennent chaque mois plus consternants et plus pathétiques.
      Avec eux, on a l’impression que n’importe quel islamiste qui tenterait un coup de force pour prendre le pouvoir serait reçu au garde à vous, et probablement que Hollande se permettrait même un bon mot, tellement il est décalé par rapport aux réalités.

    4. María

      Un homme qui dit les choses, un homme qui défend notre pays et ses valeurs, un homme respectable. Ce sera peut-être le trait d’union entre les différents mouvements patriotes.

    5. sergeb

      Oh oui la destruction de la civilisation occidentale est en marche et elle n’a pas besoin d’être forcée cette marche. Il y a tous ces idiots utiles à la cause de l’islam et je nomme la GAUCHE, qui dit gauche dit communiste et socialiste, dire qu’il y a parmi cette faune des gens qui pensent qu’ils seront épargnés par les conquérants s’ils collaborent, quelle farce…
      Quand on en est rendu a vomir sur son hymne national, cela ne présage rien de bon. Ils sont là tels des hyènes attendant comme des charognards qu’ils sont la dépouille de L’Europe et la France en particulier. L’UE est la principale machine du drame qui se profile à l’horizon. Dormez bien bonne gens les événements changent très très vite. Rappelez-vous de votre reddition face à l’Allemagne NAZIE, le prochain système sera islamiste.

    6. Yéochoua

      Drôle de titre. Je rêve ou j’ai la nette impression que l’attentat de Tel-Aviv a été zapé? A moins que ce dernier attentat entre dans une autre catégorie : l’antisémitisme.

    7. Aline1

      @Yéochoua

      Le titre est bon – mais le sous-titre en effet semble oublier les victimes Israéliennes – Peut-être, parce que l’auteur aurait du parler d’attentats quotidiens pratiquement.

      En tout cas la proclamation de Mr Ménard exprime clairement un vérité malheureusement, flagrante et incontestable.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap