toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rapport choc : Les fonds de l’Union Européenne payent les salaires des terroristes palestiniens, financent la violence et la radicalisation, l’enseignement de la haine et du djihad


Rapport choc : Les fonds de l’Union Européenne payent les salaires des terroristes palestiniens, financent la violence et la radicalisation, l’enseignement de la haine et du djihad

RAPPORT

Un rapport choc vient de mettre en évidence que l’Union Européenne paye sans le savoir (ou en fermant les yeux) les salaires des terroristes palestiniens, finance l’incitation à la violence et  à la radicalisation islamiste ainsi que l’enseignement de la haine antisémite et le djihad à travers les fond versés sans aucun contrôle à l’Autorité palestinienne.

Trois associations non gouvernementales: l’International Legal Forum, All With Us-Tous Avec Nous et la Coalition Européenne pour Israël, se sont unies avec des juristes et des professeurs d’Université afin de dénoncer l’emploi des fonds européens par l’Autorité Palestinienne pour promouvoir la violence et l’incitation à la haine.

L’Union Européenne demeure le plus grand donateur de l’Autorité Palestinienne dans le but officiel de construire des institutions d’un futur Etat Palestinien démocratique, indépendant et viable vivant en paix aux côtés d’Israël. » 1 .

Ce rapport démontre que la politique officielle de l’Autorité Palestinienne et qu’un important pourcentage de son budget, sont utilisés pour promouvoir des valeurs opposées à celles de l’UE.

Cette réalité traduit non seulement un gaspillage de l’argent public des contribuables européens mais contribue à détruire les objectifs de l’Union Européenne dans la région.

La politique d’incitation à la haine de l’Autorité Palestinienne et la mauvaise utilisation des fonds européens sont analysés à travers trois points :

1. Le paiement de salaires aux terroristes palestiniens et à leurs familles
2. L’institutionnalisation de l’incitation à la violence et de la radicalisation
3. Le système éducatif palestinien

Le paiement de salaires aux terroristes palestiniens et à leurs familles

En aout 2014, afin de calmer les donateurs occidentaux et de répondre à la pression internationale 2 , l’Autorité Palestinienne a annoncé avoir fermé le Ministère des Affaires des Détenus et qu’elle ne serait désormais plus responsable du paiement des salaires des terroristes condamnés à purger leurs peines dans les prisons Israéliennes, des prisonniers relâchés et des familles des « Martyrs ».

A la place de cette institution, l’Autorité Palestinienne a annoncé que ce portefeuille serait transféré à une nouvelle commission des Affaires des Détenus sous l’autorité de l’Organisation pour la Libération de la Palestine (OLP) dont les fonds ne proviennent pas des donateurs occidentaux 3 .

L’Autorité Palestinienne a assuré la Communauté Internationale que les fonds reçus seraient uniquement utilisés à des fins humanitaires et de développement et que les salaires des prisonniers proviendraient d’un budget différent. Cependant, des investigations approfondies révèlent que l’Autorité Palestinienne a déçu les attentes de la Communauté Internationale et que les fonds occidentaux continuent d’être utilisés pour soutenir et financer des actes de terrorismes.

o L’Autorité Palestinienne et l’OLP sont toutes deux contrôlées par le président Mahmoud Abbas. Le Fatah, le parti majoritaire au sein de l’Autorité Palestinienne, est également le parti dominant au sein de l’OLP. Une somme importante du budget de l’OLP provient de l’Autorité Palestinienne, dont le budget annuel inclut des transferts d’argent au Fonds National Palestinien (PNF), le corpus qui finance l’OLP. Ce sont les mêmes officiels au sein de ces entités qui sont les décideurs de la distribution des fonds. Par conséquent, toute tentative pour différencier le budget de l’OLP et de l’Autorité Palestinienne est artificielle et erronée.

Learn Hebrew online

o En 2015, l’année suivant le transfert de la responsabilité du paiement des salaires des prisonniers à l’OLP, l’Autorité Palestinienne a levé 481 Millions de shekels supplémentaires qu’elle a transféré à l’OLP via le PNF 4 . La raison de cette soudaine augmentation (150%) de transfert de fonds à l’OLP est clair: les 481 millions correspondent au montant nécessité par la nouvelle Commission des Affaires des Détenus afin de payer les salaires des terroristes palestiniens détenus prisonniers. (Le budget du Ministère des Affaires des Détenus était de 442 millions de NIS, ce budget a dû être étendu compte tenu de l’accroissement de prisonniers.)

o Isa Karake, le directeur de la Commission des Affaires des Détenus, est l’ancien Ministre des Affaires des Détenus de l’Autorité Palestinienne. Le site internet de la commission des affaires des détenus est le même que l’ancien site du ministère des affaires des prisonniers de l’Autorité Palestinienne, il s’agit de la même url : www.freedom.ps. Les seuls changements que l’on peut observer sont la bannière et le nom écrits en haut.

o Quand l’Autorité Palestinienne effectue des coupes budgétaires, les salaires des prisonniers sont directement affectés (malgré les déclarations affirmant que les salaires viennent d’un fond totalement différent). En 2015, quand Israël a retenu l’argent des taxes de l’AP, Cette dernière a fait des coupes budgétaires et a annoncé que les salaires des prisonniers touchant plus de 2000 Nis par mois seraient réduits de 60%, la même réduction fut appliquée sur les salaires des fonctionnaires civils de l’AP. Cela démontre bien que les salaires des prisonniers sont toujours payés avec les fonds de l’AP et que l’AP contrôle l’allocation de ces fonds.

o La décision5 déterminant quel prisonnier a le droit à un salaire est prise par l’AP. Quand une dispute interne a éclaté en décembre 215 après que l’AP ait décidée d’arrêter de payer les salaires de certains prisonniers (notamment pour les prisonniers qui auraient été arrêtés pour des affaires criminelles et non terroristes), le chef de LA commission des affaires des détenus s’est plaint en personne au ministère des finances6 de l’AP. Cela indique que le Ministère des finances et non pas la commission des affaires des détenus, est bien la structure responsable du paiement des salaires des détenus.

o Des déclarations faites par des officiels de l’AP et des données publiées dans les journaux officiels de l’AP, Al-hayat al jadida, apportent des preuves supplémentaires que l’AP finance toujours les salaires des détenus 7 .

o Le Président Mahmoud ABBAS lui-même n’a pas nié que l’argent servant à payer les prisonniers, provenait toujours des fonds de l’AP. Lors d’un récent « meeting », le ministre des Affaires Etrangères Norvégien Borge Brende, a mis l’accent sur le fait que l’aide financière donnée aux détenus est inacceptable et devrait être abolie. Abbas n’a pas nié que l’AP finançait ces salaires 8 . Récemment, la Norvège a annoncé qu’elle allait cesser de transférer une aide financière à l’AP qui sert à payer des terroristes 9 .

Le centre de Recherche Israélien « Palestinian Media Watch » a publié un rapport détaillé sur les pratiques de financement du terrorisme par l’AP. Le rapport complet est joint « Annexe A »

Le soutien du terrorisme est fondamentalement contraire aux valeurs européennes. Ainsi, L’UE ne peut pas accepter une telle pratique. Même si les fonds versés par l’UE ne sont pas spécifiquement alloués pour soutenir le terrorisme, ils y contribuent à travers le budget de l’AP en libérant d’autres fonds pour cet objet. L’UE a exprimé son désaccord sur cette pratique par le passé et doit continuer à agir ainsi tout en s’assurant que cette pratique cesse immédiatement.

L’institutionnalisation de l’incitation à la violence et de la radicalisation

L’Autorité Palestinienne a une politique méthodique ayant pour but la glorification du terrorisme, pour élever des terroristes et pour les transformer en héros et en objets d’admiration ; ainsi, elle contribue à la radicalisation. L’AP utilise de nombreuses méthodes pour arriver à ses fins, incluant la commémoration et la mise à l’honneur des terroristes qui ont tué des citoyens Israéliens en nommant des rues 10, des jardins publics, des évènements sportifs, des installations, des colonies de vacances ou encore des écoles 11, à leur nom et en les honorant dans des guides officiels.

Les études montrent que ces méthodes encouragent la jeunesse à voir le terroriste comme un « grand leader dont il faut s’inspirer » et un « modèle ». Les étudiants ou élèves apprenant dans des écoles nommées d’après un terroriste ont exprimé leur souhait de marcher dans ses pas et d’atteindre le niveau du combattant « martyr ».12

o Le Président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a proclamé sur la Télé Palestinienne le 16 septembre 2015 : « Nous accueillons toutes les gouttes de sang versés à Jérusalem. C’est du sang pur, du sang propre, du sang sur le chemin d’Allah. Avec l’aide d’Allah, chaque Shahid (Martyr) sera au paradis, et chaque blessé sera récompensé. » 13 Cette déclaration a été effectuée au début de la récente vague d’attaques terroristes en Israël, cela démontre comment sont encouragés les attaques terroristes à venir et les actes de violences.

o L’AP a nommé 25 écoles d’après les noms de terroristes, de même que des douzaines d’évènements sportifs et colonies de vacances. Ainsi de nombreuses institutions sont nommées Dalal Mughrabi, un terroriste qui a réalisé l’attentat de Coastal Road de 1978, le pire attentat terroriste connu de l’histoire d’Israël. L’attaque a conduit à la mort de 37 civils, dont 12 enfants et plus de 70 blessés.

o L’Ordre des Avocats de l’Autorité Palestinienne a honoré de multiples terroristes, en allouant notamment à titre posthume un diplôme de droit à Muhammad Halabi. Halabi a poignardé et tué 2 israéliens et blessé 2 autres (dont un enfant de 2 ans) le 3 octobre 2014.14

Les messages d’incitation à la violence et à la haine sont aussi délivrés par des officiels et des partis politiques au sein de l’AP.

o Un communiqué de presse de Ministre de la Santé de l’AP du 9 janvier 2016 indique que Nashat Melhem, un Israélien musulman qui a tué 3 civils israéliens à Tel Aviv est un martyr.15

o Le FATAH (le plus grand parti politique de l’AP dirigé par Mahmoud Abbas) a publié sur son site Web officiel un dessin animé dépeignant une scène identique aux exécutions figurant sur les vidéos de l’Etat Islamique, avec un soldat israélien exécutant des enfants palestiniens qui sont ligotés et les yeux bandés tandis qu’un américain se tient près de lui en lisant un document.16

Les médias officiels de l’AP délivrent des messages similaires

o Le journal officiel de l’AP, Al-Hayat Al-Jadida,17 publie régulièrement des articles et des bandes dessinées, diabolisant les juifs et encourageant la violence. Par exemple, Al-Hayat Al-Jadida a publié des bandes dessinées dépeignant une femme masquée munie d’un lance pierre et une personne tenant une pierre avec en légende « meilleur ami à jamais », encourageant ainsi le jet de pierres.18

o La chaine de Télé officielle de l’AP diffuse régulièrement des programmes raciste et haineux décrivant le protocole de Sion comme un document authentique 19, ou organisant des récitations de poèmes, qui clament que « les juifs sont des singes » et « les créatures les plus maléfiques »,20 par des enfants. Ces messages sont promus dans les différents programmes diffusés, dont les journaux télévisés, les programmes religieux et les émissions enfantines.

L’International Legal Forum a publié un rapport détaillé sur ce sujet de l’incitation et la radicalisation au sein de l’Autorité Palestinienne. Ce rapport est joint « Annexe B »

Le système Educatif Palestinien

Un rapport produit par l’International Legal Forum, en collaboration avec le Center Near East Policy Resarch, a révélé que les livres scolaires servant à l’enseignement scolaire au sein de l’Autorité Palestinienne éduquaient les enfants à la délégitimisation et diabolisation d’Israel et des juifs, plaidant ainsi contre une solution apaisée du conflit mais en mettant l’accent sur la violence pour la libération de la Palestine (sans limiter cette violence aux territoires disputées de ci-Jordanie ou à Gaza), sur le Jihad et la position de martyr.

Les livres scolaires palestiniens délégitiment l’existence d’Israël (quelque soient les frontières) 21et les israéliens sont décrits comme « des serpents envahisseurs ». 22

o Les contenus racistes et violents sont également inclus dans les programmes scolaires. On enseigne aux élèves que tuer des juifs est une condition nécessaire pour passer dans l’au-delà « le prophète dit : « nous n’atteindrons pas l’au-delà tant que les musulmans n’auront pas combattus les juifs et les musulmans tueront les juifs jusqu’à ce qu’un juif se cache derrière une prière ou un arbre et que l’arbre ou la pierre dise : O musulman O serviteur de Dieu, il y a un juif caché derrière moi, alors vient et tue-le » 23

o Le Jihad et la position de Martyr sont également glorifiés dans les livres scolaires officiels. Le Martyr est un poème enseigné aux enfants de cinquième, il comprend les versets suivants : «Entendre le claquement (d’une arme) est agréable à mes oreilles/ et l’écoulement du sang réjouit mon âme… Par votre vie ! c’est la mort d’un homme/ et quiconque demande une mort noble, cela en est une ! » 24 . Un livre destiné à des collégiens de 4èmes enseigne que le « JIHAD et le Sacrifice sont nécessaires.25

Au cours des dernières années, et particulièrement lors des dernières vagues de violences, il y a eu un pic dans le nombre d’attaques effectuées par les jeunes palestiniens. Le système éducatif joue un rôle crucial dans la prévention du racisme, de la haine et de la violence.

Ainsi, il est indispensable de faire cesser cet endoctrinement qui empoisonne les jeunes esprits et de le remplacer par des messages de tolérances et coexistence. L’entier rapport constitue l’ « annexe C »

CONCLUSION

Les exemples ci-dessus illustrent le fait que l’Autorité Palestinienne exploite les fonds de l’UE afin de promouvoir la violence, le terrorisme et le racisme. Cette exploitation entraine une situation absurde dans laquelle l’UE distribue des fonds de ses propres citoyens pour la promotion de valeurs opposées à celles qu’elle défend et au détriment de l’accomplissement ses objectifs dans la région. Cela nuit également aux intérêts des deux peuples Israéliens et Palestiniens.

Comme cela est mentionné plus haut, l’expérience passée nous a montré que la pression exercée par les donateurs avait un effet sur la politique de l’Autorité Palestinienne. Cependant, les pays donateurs doivent s’assurer que leurs sollicitations soient entendues et accomplies et que leur fonds ne soient pas employés à mauvais escient.

L’UE a la possibilité de faire cesser ces pratiques nauséabondes par l’AP qui promeuvent des valeurs négatives et de s’assurer que l’AP propage un message encourageant la paix, la tolérance religieuse et l’acceptation d’autrui.

En outre, l’UE doit demander à l’AP de se conformer au droit international en condamnant la violence religieuse et raciale et en effectuant de la prévention en renforçant les textes condamnant ces comportements au lieu de les glorifier et de les récompenser.

Les associations demandent à l’Union Européenne de conditionner le versement de toutes les aides financières adressées à l’Autorité Palestinienne à la cessation de tout acte de violence de radicalisation ou de terreur et au respect des lois internationales afin d’apaiser la situation et de parvenir à une paix durable.

Téléchargez et diffusez le rapport complet ici

1 UE : site Web, EU Assistance to Palestinian

2 Par exemple : un porte parole de l’AP, dans une interview sur la chaine tv officiel de l’AP le 5 juin 2014, a déclaré : « La transformation du Ministère des affaires des détenus en une Commission pour les Affaires des détenus élimine tous les arguments formées par de nombreux intervenants qui indiquent que l’aide financière (étrangère) (à l’autorité palestinienne) va aux prisonniers » Article

3 PNN Palestine News Network, 29 Aout., 2014

4 Palestinian Media Watch Rapport spécial:Les milliards de dollars de fraude de l’AP, 27 Avril, 2016 ( le milliard de $ de fraude l’AP)

5 Ma’an News Agency, 17 Dec. 2015.

6 Ma’an News Agency, 8 Dec. 2015. : PMW Special Report: The PA’s billion dollar fraud

7 Par exemple: AlHayat AlJadida, 8 octobre 2014: « Le nombre [d’employés public] enregistré actuellement au sein du registre central des travailleurs est approximativement de 175 000. Aujourd’hui, le nombre de destinataires des salaires du gouvernement dépassent les 200 000- si on inclut les famille des Martyrs( Shahid) et des blessés ainsi que les salaires des prisonniers et des prisonniers libérés-Cela constitue environ 65% de la dépense mensuel du gouvernement. » http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=1005&doc_id=13484 AlHayat AlJadida, 6 Jan 2015: “ Nous, au sein du Ministère des Finances de l’AP croyons qu’il est necessaire de clarifier cette pratique, nous transférons pas moins de 47% de notre budget au benefice de nos frères du district du Sud (c.a.d.Bande de GAZA). Ces dépenses incluent les salaires de 10 000 sur 63 000 civils et employés militaires, mais également les salaires des prisonniers, des prisonniers relachés et des familles des martyrs. (Shahids). »: http://www.palwatch.org/site/modules/print/news/preview.aspx?fi=1005&page=2

8 The Algemeiner , 5 Mai,2016

9 http://mfa.gov.il/MFA/PressRoom/2016/Pages/DGDoreGoldthanksNorwayforprotestingpayments toterrorists15May2016.

10 Donia AlWatan News Agency, 14 oct 2015

11 Palestinian Media Watch Special Report: From Terrorists to Role Models: The Palestinian Authority’s Institutionalization of Incitement ,6 Mai 2010.

12 Palestinian Media Watch Special Report: Palestinian Authority Education A Recipe for Hate and Terror , 12 Juil 2015.

13 The Wall Street Journal: Abbas: ‘We Welcome Every Drop of Blood Spilled in Jerusalem’, 18 Oct 2015

14 Ordre des Avocats Palestiniens soutenant les vagues de terrorisme

15 Il [Melhem] est l’un de nos plus chers martyrs, et son nom est grave de sang pur, qui arrose le sol de notre terre libre http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16864

16 http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16634 .

17 Le journal a été créé par l’AP et financé par l’AP et est la propriété de l’AP

18 http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16038 , http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16123 .

19 Par exemple: Un official de l’AP dépeignant le protocole des sages de sion comme authentique: http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=1101&fld_id=1101&doc_id=16870 ; 20 http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=1101&fld_id=1101&doc_id=14953&sort=d .

21 National Education , Classe de cm2(2014) p. 30

22 Langue Arabe : manuel linguistique , Terminale [Humanité & Sciences] (2015) p. 63.

23 Foi , Première [Courant Shar’i ] (2013) p. 94

24 Notre magnifique langue, Cinquième, 1ère partie (2014) p. 75 25Lecture et texte, Quatrième, 1ère partie (2015) p. 44.

signatures







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Rapport choc : Les fonds de l’Union Européenne payent les salaires des terroristes palestiniens, financent la violence et la radicalisation, l’enseignement de la haine et du djihad

    1. Elia

      Pour reveiller les endormis et aveugles ou ceux qu’ils font semblant de ne pas savoir, en effet il fallait attendre 20 ans le rapport de ces grosses têtes, et encore je ne sais pas encore s’ils voudront le croire ou l’admettre !
      Et si c’était volontaire ?

    2. trender

      A part les gogos, tiers-mondistes de gauche, ou altermondialistes israéliens ou européens, intellectuellement et stupidement pro-palestiniens, viscérales qui croit encore que Mahmoud ABBAS, l’AP ou le fatah soient des interlocuteurs sérieux ?… De nombreux politiciens Européens ou Français descendants directs des antisémites descendants de Pétain ou Laval, renommés pour la circonstances, « anti-sionistes » politiquement plus « corrects », connaissent ces rapports par cœur, d’ailleurs ils reçoivent régulièrement ces leaders, tous anciens terroristes devenus généraux occultes, d’armées sanguinaires à qui ils enseignent le venin de la haine de tout ce qui n’est pas islamiste !

      Que ce soit, à l’Élisée, à la mairie de paris, ou par les gauchos suédois au pouvoir, quand ce n’est pas à l’ONU, l’UNICEF ou l’UNESCO, qui feint d’ignorer cet état de fait tant l’argent des monarchies pétrolières qui les corrompt, et les abreuvent.
      Aussi, cet article , ira rejoindre les placards de l’oubli comme ces prédécesseurs, lol
      Il ne fera même pas l’objet de remarque, des journalistes mondiaux dont les directions sont souvent financés par ces mêmes manes pétrolières, triste mais fatalistes, on ne créera pas de « Buz » ou de polémiques, tant l »infomation est connue.
      En fait, depuis la création de l’état des « clochards squatteurs palestiniens », c’est même la charte officielle, de l’AP qui ne changera rien ..Car il faut bien maintenir coûte que coûte, les avantages considérables de la génération suivante, de ces terroristes corrompus et ensuite de leurs descendants qui prendront demain le pouvoir.
      D’ailleurs, rien n’est plus exaltant que de parler et d’enseigner à ce peuple de « clochards », dans les rues palestiniennes, qu’un rappel incessant à la lutte, contre les « juifs » et les « infidèles », pendant ce temps la ils ne pensent pas à demander des comptes à leurs leaders corrompus…

      Je vivais déjà en Israël en 1956 à Haïfa, et je me rappel les discours mensongers de Nasser, même langage, même méthodologie, le créateur de l’imaginaire « Palestine », inexistante dans le monde arabe avant lui, créée sans doute avec la complicité de tous les Nazis qui l’entouraient après leurs conversion à l’islam, et conseillaient le Raïs, pour faire oublier ces défaites….

    3. gisèle Marçu

      Ce rapport apporte un élément supplémentaire à la nécessité de reprendre en
      mains l’ensemble de la politique étrangère de l’U.E ( orientation idéologique
      comme gestion économique)
      Notre candidat à l’alternance en 2017, Nicolas Sarkozy en a pleinement pris
      conscience et veut intervenir dans cette logique.
      Les auteurs soussignés des rapports relatés ci-dessus devraient se rapprocher
      de l’équipe de Nicolas Sarkozy pour en faire un thème de bataille électorale
      au nom de la dignité de la France et des comptes qui doivent lui être rendus
      par les technocrates de l’U.E. Bon succès!…

    4. paul

      Rien de neuf. Et la France y participe activement. La même France qui vote les résolutions antiisraéliennes antisémites et révisionnistes. Et pour @gisèle Marçu, la France Hollandaise applique la même politique que celle qu’appliquait la France sarkoziste!

    5. C.Fernandez

      Nouvelle loi des europeens blancs chretiens…soumission des fonctionnaires de l’union europeenne, ignorants, vendus aux vendus, qui vendent nos valeurs… decapitacion sur le champs… dents pour dents… au 21eme siècle… l’ignorance,, la violence, satan… combattu a mort…pour etre si naifs

    6. pierre

      L’Union Europeenne étaitvcomplice depuis bien longtemps !

      François Zimeray n’est pas nommé représentant pour les droits de l’homme de l’UE.
      juillet 30th, 2012 Laurent – Europe-Israël.org

      François Zimeray n’est pas nommé représentant pour les droits de l’homme de l’UE
      Catherine Ashton, haute représentante pour la diplomatie européenne, a désigné Stavros Lambrinidis, ex-ministre des affaires étrangères grec et ancien vice-président socialiste du Parlement européen, comme représentant spécial pour les droits de l’homme.
      Le Monde: M. Lambrinidis était notamment soutenu par Martin Schulz, le président du Parlement européen. […] « Le choix de Mme Ashton est d’abord celui de la peur du Parlement », commentait mardi une source proche du dossier. D’autres experts soulignent déjà la difficulté d’une véritable action de ce représentant spécial s’il entend ne pas se limiter à des déclarations de principe ou l’affirmation de bonnes intentions.
      M. Lambrinidis figurait dans le dernier trio des favoris avec Astrid Thors, une libérale finlandaise, ex-ministre des affaires européennes, et François Zimeray, avocat et ancien eurodéputé, ambassadeur pour les droits de l’homme, nommé en 2008 et confirmé par Laurent Fabius. Ce vrai spécialiste du sujet [François Zimeray] a été actif sur de nombreux terrains depuis 1980 et paraissait posséder le profil requis. Il bénéficiait, en outre, du soutien officieux de divers Etats membres ainsi que de celui d’une série de personnalités, dont l’écrivain américain Elie Wiesel, l’ex-président portugais Mario Soares et l’ex-ministre espagnole des affaires étrangères Ana Palacio. Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, Bureau européen)
      ______________
      Pour rappel: François Zimeray dénonçait obstinément la corruption d’Arafat et de ses proches
      (Guysen, 2006) Il fut un temps, pas si lointain et pas totalement révolu, où la simple mention du nom de François Zimeray suscitait une gêne palpable dans les salles de rédaction. Sa dénonciation obstinée de la corruption des chefs de l’Autorité Palestinienne tombait, en effet, au plus mauvais moment. Alors que la seconde Intifada envahissait les écrans nationaux, François Zimeray agitait sous le nez des députés européens les preuves des détournements de fonds massifs dont se rendaient coupables Yasser Arafat et ses proches. On ne pouvait nier l’authenticité de ces preuves mais les bonnes manières diplomatiques allongées d’une bonne dose d’hypocrisie exigeaient de les considérer comme une obscénité.
      On en a beaucoup voulu à François Zimeray de son entêtement à vouloir ouvrir, chaque fois que l’occasion s’en présentait, un dossier d’où s’échappaient de bien désagréables effluves. Les députés européens, le personnel politique français, tous gens pétris d’idéal démocratique et de vertu républicaine, supportaient mal qu’on leur serine que les fonds dont ils votaient généreusement l’octroi à l’Autorité Palestinienne servaient pour une large part à payer les salaires de terroristes ou les émoluments des prêcheurs de haine. Le reste disparaissant dans la poche de voleurs et de voleuses qui le transformaient en placements discrets ou en notes de palaces parisiens. Mais de tout cela il ne fallait pas parler.
      Rappelons que Chris Patten, «patron» de l’Europe pendant la période de plus grande activité dénonciatrice de François Zimeray, déclarait alors qu’il avait besoin de ce genre d’histoire comme d’une balle dans la tête.
      Zimeray a payé le prix de son obstination. Il était devenu l’homme à abattre. Il y a quatre ou cinq ans de cela, critiquer Arafat était une pure folie politique. L’homme de la Moukata – qui se comparait lui même volontiers à Mandela – ne devait être considéré que comme le chef vertueux et infaillible d’un peuple plus digne qu’aucun autre de la compassion universelle.
      Quand François Zimeray a perdu son mandat européen, ses adversaires ont cru être débarrassés de cet
      infatigable réveilleur de mauvaise conscience. Mais on ne renonce pas aussi facilement à vouloir soigner la
      cécité politique quand on a cette vocation dans le sang. Zimeray a continué son combat.
      Le jeu en valait-il la chandelle? La réponse nous a été donnée à l’occasion du récent voyage «pré-Présidentielles» de Laurent Fabius en Israël et dans les territoires palestiniens. Le soir même de son arrivée, après avoir déposé une gerbe sur les lieux de l’assassinat de Rabin, Fabius a fait un discours remarqué devant un large public rassemblé dans le cadre de la Sixième Conférence d’Herzlyia. Discours remarqué parce que pour la première fois – mais sans toutefois nommer les Palestiniens – un homme politique français de premier plan a dit que l’éducation dispensée aujourd’hui créait la violence que nous subirons demain au Proche-Orient.
      L’allusion aux incitations à la haine raciale diffusées quotidiennement dans les territoires palestiniens était claire. Puis Laurent Fabius a parlé du manque de compassion dont l’Europe s’est rendue coupable à l’égard de la société israélienne torturée par les attentats suicide. L’ancien Premier Ministre de François Mitterrand, que l’on avait connu beaucoup plus réservé à l’égard d’Israël, a ensuite dénoncé le terrorisme qui est aussi un mur dressé entre les Palestiniens et les Israéliens. Enfin, on a entendu Fabius exiger un contrôle plus sévère de l’utilisation des fonds que l’Union Européenne verse aux Palestiniens et plaider pour une reconnaissance d’Israël par les pays arabes.
      Pour les initiés, l’influence des idées de François Zimeray sur le discours de Laurent Fabius était évidente. On pouvait y retrouver presque mot pour mot des passages des plaidoyers que Zimeray a faits devant le Parlement Européen pour qu’Israël soit traité avec plus de justice et les Palestiniens avec moins d’aveuglement.
      Source : Philosémitisme

    7. robert davis

      Tant que merkel sera au pouvoir l’ue sera à gauche, elle auidera les arabes, elle soutiendra l’immigration massive des musulmans en europe et fera tout pour détruire non seulement Israel mais aussi l’Europe. C’est pourquoi le brexit est necessaire, il faut affaiblir l’ue et même la détruire.

    8. robert davis

      Fabius n’est pas devenu subitement …pro-Israel son attitude est dictée seulement parce que saq conférence de paris a échoué. Une fois de plus on voit que céder à la francde est contre productif et s’y opposer apporte une modification favboirable àIsrael>. De toutes manières la position dla France n’a aucune ,importance

    9. MisterClairevoyant

      Le coté subversif des aides européennes contre l’existence d’Israël, on les connaît, la AFP est pour quelque chose, et affaiblir Israël pour imposer son diktat à Israël n’est pas nouveau. Donc, Bibi et Israël doivent résister la politique de la France, l’UE et américaine. Très prochainement l’Amérique sera plus favorable à Israël qu’actuellement. Est inamissible que le monde démocratique occidentale soit coalisé contre le seul pays démocratique du Proche et Moyen-Orient en subventionnant la haine le terrorisme et les dictatures de Gaza-Ramallah et d’autres pays musulmans.

    10. constantine

      Il faut sortir de cette europe, et VITE. C’est un nid de vipères malfaisantes qui encourage les voyous, les fainéants, les criminels, c’est ça l’Europe, je n’en veux pas, j’ai toujours voté contre, mais le non au référendum a été transformé par l’ancien président de la république française, monsieur Sarkozy, donc, le référendum a été caduque ! ils prennent les gens pour des imbéciles. Quand je pense que ces politiques utilisent notre argent pour financer ces criminels ! J’espère que l’on va copier l’Angleterre, et que les opposants à l’Europe vont devenir de plus en plus importants. Churchill, n’avait pas cette vision actuelle de l’Europe, c’était simplement pour que les pays européens se serrent les coudes en cas d’agression, mais l’actuelle politique européenne se mêle trop de nos affaires, elle décide à notre place, nous n’avons pas notre mot à dire, donc, c’est une dictature.

    11. Jg

      Al francia du califat eurabia ne changera jamais sa politique anti Israelienne .Impossible de changer cette politique ;de plus le grand remplacement est bien avance et annonce le pire pour les Juifs .

    12. C. Hamon

      Ne faites pas semblant de ne pas le savoir !

      Le PRINCIPAL problème d’Israël, de son existence et de sa survie c’est l’EUROPE toute entière.

      SANS l’Europe, cela ferait bien longtemps qu’il y aurait la PAIX dans cette région du Monde.

      Croyez-vous qu’après 2000 ans d’exil forcé sur le sol Européen, l’Europe est prête à lâcher la GRAPPE aux juifs ?

      Des Pogroms, des Ghettos, des massacres de juifs, il y en a eu de tous temps, partout en Europe, du Portugal jusqu’à la Grande Russie. Les Nazis n’ont rien inventés. Au Moyen-Âge on marquait déjà les juifs « Rouelle ». En Espagne on les chassait. Le premier Ghetto se trouve à Venise, 1516. Pogrom de Bâle – Suisse en 1349. Dans les Balkans, on interdisait aux juifs de marcher sur les trottoirs. A coups de cravache, ils devaient marcher sur la chaussée. Les camps de concentration, les voyages en trains à bestiaux, la solution finale, les fours crématoires, les meurtres, les assassinats, les spoliations, la barbarie, … Etc, tout ça c’est l’Europe !

      Encore actuellement, l’Europe poursuit son macabre combat contre les juifs. Sous couvert d’angélisme et de (fausse) bonté, ils votent pour la reconnaissance d’un nouvel Etat Arabe, pour la partition d’Israël et la division de Jérusalem………. Et surtout, ils entretiennent la haine des arabes contre Israël. Le texte ci-dessus ne fait que conforter mes propos.

      La HONTE EXTRÊME pour les juifs se trouve dans cet appel des 800 personnalités et hommes politiques israéliens. Le 7 Décembre 2014….. « C’est un signal fort que viennent d’envoyer plusieurs centaines de personnalités israéliennes, dont des auteurs de renom, tels que Amos Oz, David Grossman et A. B. Yehoshua, en appelant dans une lettre les parlements de plusieurs pays européens à reconnaître l’Etat palestinien. D’après le quotidien israélien Haaretz, près de 800 personnalités de tous horizons se sont associées dans un appel qui a déjà été envoyé aux Parlements belge, danois et irlandais, qui doivent tous trois voter dans les semaines à venir sur le sujet. »

      Le Prix Nobel d’économie 2002, Daniel Kahneman, l’ancien président de la Knesset – le Parlement israélien – Avraham Burg et l’ancien ministre de l’éducation Yossi Sarid figurent notamment parmi les signataires. Ils affirment ensemble : « Votre initiative de reconnaissance de l’Etat de Palestine va faire avancer les perspectives de paix et encourager Israéliens et Palestiniens à résoudre le conflit. »

      DES VOTES NON-CONTRAIGNANTS EN EUROPE

      Cet appel intervient quelques jours après que l’Assemblée nationale a adopté une résolution invitant la France à reconnaître l’Etat palestinien. Une initiative qui ne lie pas le gouvernement et n’a pas de valeur contraignante. Réagissant au vote, l’ambassade d’Israël en France avait accusé les députés d’« éloigner les possibilités d’arriver à un accord » de paix.

      800 Personnalités Israéliennes, lobotomisées et inconscientes, qui me dégouttent profondément. Surtout pour le mal absurde qu’ils peuvent faire aux juifs et aux générations futures. C’est 800 Personnalités n’ont ABSOLUMENT rien compris.

      Si vous ne comprenez pas que l’Europe est le principal obstacle à une PAIX durable en Israël, ….. Pas la peine d’essayer de comprendre quoi que ce soit.

      Pas la peine de croire en une PAIX durable pour le peuple juif.

    13. nque

      Les bla bla , on en assez soupé………….tout un chacun s’en va de son petit refrain,,,,,,,,,,,,,,,,mais au bout qui y a t-il, rien de rien, si ce n’est jeter de l’huile sur le Feu.
      La seule chose à faire, à dire , mais pour cela il faudrait que le Gouvernement Israelien mette des bretelles à ses pantalons, c’est d’envoyer Dos à Dos tous ces merdeux, et de crier Haut et Fort, qu’Israel appartient dans sa totalité (il manque encore des terres) au peuple Hébreu, que les palestiniens n’ont rien à y faire la dessus,
      Jésus est bel et bien né à Nazareth , et de ce temps là, la Religion Musulmane n’existait pas encore , encore moins ce peuple palestinien inventé de toutes pièces, alors de deux choses l’une, ou le Catholicisme est bien une Religion de Chrétiens ou alors se serait, de, Crétins pour ignorer la Bible aussi bien l’Ancien Testament que le Nouveau……………..ou alors , et là c’est bien trop gros,,, ,les Pétros Dollars agissent sur les Nations comme une Fermeture Eclair………..
      Mais la Haine du Juif étant tenace, que l’on oublie jusqu’à sa propre conscience.
      Mais les Hébreux survivent depuis 5776 années , malgré tous les obstacles, les méchancetés, etc,,,, ce qui nous à rendu plus coriace et plus Fort dans notre FOI.
      Bien des Civilisations ont disparues, bien des dirigeants voulant du bien à Israel ne sont plus de ce Monde , d’autres encore en prennnent le chemin sans atteindre leur But , car Seul le Seigneur décidera le moment venu de la Mort ou de la Vie des Hébreux………….lui seul le PEUT.
      Moralité…………..merde à tous ceux qui portent en eux la Haine de l’Hébreu.

    14. borie

      les europeens sont des naifs inconscients ,car l ue est envahie par des muz ,et leur seul but est de conquerir l occident et les dominer ou les exterminer

    15. MOLIERE

      Comme disait COLUCHE : Ne rigolez pas c’est avec votre pognon qu’ils font les cons . Toujours d’actualité

    16. Hervé

      Je rigole de savoir que Sarkozy est pro Israël, durant son mandat il n’a jamais manqué une occasion de dénigrer Israël et Netanyahou, c’est d’ailleurs le premier président français qui a fait voté une résolution anti Israélienne à l’onu.
      Quant à fabius, il vaut mieux que je ne dévoile pas mon sentiment sur ce slip.
      Quant à savoir si les politiques et journalistes savent que l’argent des contribuables européens octroyé à abbas savent qu’il sert en grande partie au terrorisme, c’est un secret de polichinelles, ils le savent parfaitement et il est certain que ça les conforte en pensant que du moment que les attentats se déroulent la bas, ils sont épargnés ici. Mais l’histoire nous a appris le contraire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *