toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quartier Pajol en émoi: affrontement entre réfugiés afghans et soudanais à la barre de fer


Quartier Pajol en émoi: affrontement entre réfugiés afghans et soudanais à la barre de fer

Arbres arrachés, traces de sang recouvertes de sable… Ce samedi, au lendemain d’une rixe particulièrement violente survenue dans la nuit, sur le camp qui réunit quelques 350 réfugiés sur l’esplanade Nathalie-Sarraute (XVIIIe), les riverains ont le tournis.

Il était un peu plus de 23 heures, vendredi, lorsque des dizaines d’hommes armés de branches et de barres de fer se sont affrontés. Un véritable déluge de coups, ponctué de hurlements, qui a mis en émoi le quartier Pajol, confronté depuis neuf jours à la nouvelle installation sauvage d’un campement où se sont regroupés Soudanais, Erythréens et Afghans.

A l’origine de la bagarre, dans laquelle plusieurs hommes ont été blessés, se trouve une suspicion d’agression sexuelle, sur une femme de l’une des communautés.

« C’était effrayant, confie un riverain. Les groupes se sont poursuivis jusqu’à l’un des restaurants de la halle Pajol dont la terrasse était bondée. Les gens ont dû se réfugier dans l’établissement. L’émeute n’a cessé qu’à l’arrivée de la police qui a dû user de lacrymogènes ».

Déjà théâtre de l’installation d’un camp l’été dernier, l’esplanade, avec ses commerce et sa médiathèque – fermée depuis une semaine -, vit de plus en plus mal la situation.

Et les tensions entre réfugiés afghans et soudanais pour le contrôle du campement seraient de plus en plus vives.

« Qu’attendent les pouvoirs publics pour mettre ces personnes à l’abri ? s’inquiète un couple de riverains de la rue Pajol. Qu’il y ait un mort ? »

Les installations promises par la maire de Paris, Anne Hidalgo, pour l’accueil des réfugiés ne verront finalement pas le jour avant l’automne prochain.






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Quartier Pajol en émoi: affrontement entre réfugiés afghans et soudanais à la barre de fer

    1. Aline1

      Je ne pense pas qu’Europe Israël diffuse des faux.

      Parce que sinon, cela fait vraiment beaucoup de faits, que je ne peux considérer simplement comme des « faits divers », tellement ils sont graves.

      C’est ce genre de vie qui est demandé d’être dorénavant accepté ?

      Moi aussi, j’ai mal pour les migrants si on ne les accueille pas – mais comment le faire à ce prix ?

    2. haBIBI

      La joie, la Paix, le bonheur partagé, le respect de l’autre,grâce à l’islam !
      Puisque nos politiciens véreux n’arrêtent pas de vous le dire !

    3. Jacques B.

      Haha, les joies du « multiculturalisme » gauchiste et de l’immigration-à-fond-les-ballons-parce-que-nous-on-n’est-pas-racistes-hein !

      Les Parisiens vont devoir apprendre à gérer les conséquences de leur vote politically correct, je ne vais pas pleurer sur eux.

    4. otis

      pour info il y a eu deux morts lors de ces affrontements ultra violent au milieu des riverains dont un mort malheureusement filmé dans cette vidéo
      https://www.youtube.com/watch?v=trOowEHCyRI&t=0s

      il y a eu les mêmes affrontements a 500 m de la en avril :
      https://www.youtube.com/watch?v=a0Hsqe6g_4U

      aucune solution n’ont été apportée par le maire et le prefet pour mettre en sécurité les riverains..
      En ce qui concerne la sécurité, le 18 ème est une quartier laissé à l’abandon c’est une honte

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap