toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Photos] France: photos de dockers de la CGT jetant des Pavés ? (préfecture)


[Photos] France: photos de dockers de la CGT jetant des Pavés ? (préfecture)

Y a-t-il eu des militants syndicaux parmi les casseurs lors de la manifestation du mardi 14 juin ?

Des images issues d’une caméra de vidéo surveillance fournies aux médias par la préfecture de Police montrent des manifestants, vêtus de chasubles, ramassant des pavés place Vauban dans le VIIe arrondissement de Paris lors de la manifestation du mardi 14 juin, avant de les lancer en direction des forces de l’ordre.

Sur l’une de ces photos, on lit en effet le sigle des dockers CGT sur la chasuble du manifestant.

original

Sur d’autres photos fournies par la préfecture à notre demande, aucun sigle n’est clairement identifiable (voir ci-dessous).

original

« ATTITUDE AMBIGUË DE LA CGT « 

La diffusion de ces photos par la préfecture fait écho aux propos du Premier ministre tenus mercredi 15 juin : Manuel Valls a dénoncé sur France inter « l’attitude ambigüe de la CGT« . Plus tard dans la journée, le préfet de police de Paris a déclaré avoir « constaté sur les caméras qu’il y avait au moins une quarantaine de drapeaux CGT mélangés parmi des éléments parmi lesquels un nombre élevé de casseurs » et de poursuivre : « une petite partie des militants de la CGT ont participé à la fin de la manifestation à des actes de violence notamment des personnes venues de l’Ouest et du Havre. »

Captures d’une vidéo surveillance fournies par la Préfecture de Police

original

original

original.91078.demi

original

La CGT a déjà annoncé deux autres manifestations prévues pour les 23 et 28 juin.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “[Photos] France: photos de dockers de la CGT jetant des Pavés ? (préfecture)

    1. Aline1

      Désolée – Mais depuis le temps qu’ils manifestent.

      La responsabilité de la CGT est totalement engagée. Si ce n’est personne de ses troupes, cela fait un moment qu’elle aurait eu le temps de faire le ménage.

      Donc aucune excuse ! Mon humble avis.

    2. Armand Maruan

      La CGT en flagrant délit de collaboration avec l’ennemi .
       » L’ennemi  » est celui qui souhaite la perte de notre pays et qui agit contre ses intérêts .

      La CGT , ( la coco antisémite ) est l’alliée naturelle des nazislamistes , ces images le prouvent encore une fois .

      Tous les délégués syndicaux de la CGT sont payés pour ne rien foutre et ne pensent qu’à eux , ils s’en foutent des travailleurs .

    3. Alice

      Florian Philippot refuse d’interdire les manifestations
      Invité jeudi sur BFM TV, Florian Philippot a également adopté une position inverse à celle de Marion Maréchal-Le Pen sur la poursuite des manifestations. «Il ne faut pas les interdire, il faut surtout que le gouvernement se réveille. Cette réaction qui consiste à demander l’interdiction des manifestations est une réaction d’incapables et de tordus parce qu’il s’agit d’essayer de discréditer le mouvement social contre cette loi El Khomri voulue par l’Union européenne (UE) et qui est une mauvaise loi», a-t-il brocardé. Lui-même va plus loin que Marine Le Pen, qui estime que le gouvernement fait preuve «de mansuétude» à l’égard des casseurs. Pour son bras droit, au contraire, le gouvernement instrumentalise, voire provoque, les tensions pour discréditer la contestation: «Le gouvernement est faible et s’arrange de ces affaires-là. Comment mieux discréditer un mouvement qu’en suscitant le désordre et d’en faire porter le chapeau à un autre?», s’est-il interrogé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *