toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Opération Entebbe


Opération Entebbe

Le 27 juin 1976, des terroristes du « Front Populaire de Libération de la Palestine » et de la Fraction Armée Rouge prirent en otages les passagers d’un avion Airbus d’Air France qui effectuait un vol Israël-Paris. L’avion fut détourné peu de temps après avoir décollé d’Athènes en Grèce où il faisait escale.

L’équipage fut ensuite contraint par les terroristes de faire atterrir l’avion à Entebbe en Ouganda où les passagers et les membres de l’équipage furent retenus en otage : 228 passagers et 12 membres d’équipage, dont une centaine de Juifs qui étaient en partie israéliens.

A Entebbe, les quatre preneurs d’otages reçurent le soutien de trois autres pirates et des forces du président ougandais Idi Amin Dada. Les terroristes demandaient une rançon et la libération de 53 terroristes palestiniens dont 39 étaient prisonniers en Israël en échange de la libération des otages.

Dans la nuit du 3 au 4 juillet 1976, quatre avions de transport militaire Hercules C-130 de l’armée israélienne décollèrent secrètement d’Israël, avec à leur bord des véhicules, des armes et des soldats de l’unité d’élite des forces spéciales israéliennes (« Sayeret Matkal »), de l’unité d’élite de la Brigade Parachutiste et de l’unité d’élite de la Brigade Golani. Deux appareils Boeing 707 se posèrent sur le site, l’un ramenant des équipements médicaux, et l’autre le poste de commandement de l’opération.

Les soldats de la Sayeret Matkal s’étaient déguisés en membres du cortège du président Ougandais Idi Amin Dada afin de confondre les responsables ougandais de la tour de contrôle. Ils réussirent ainsi à s’infiltrer avec succès dans le terminal où les otages étaient détenus. Ils parvinrent à libérer les otages après plusieurs échanges de tirs avec les terroristes et les soldats ougandais.

Trois otages ainsi que le commandant de la Sayeret Matkal, le Lieutenant-colonel Yonathan Netanyahu, trouvèrent la mort dans l’opération. L’opération a été renommée rétroactivement Opération Yonathan (hébreu : מבצע יונתן, ‘Mivtsa Yonathan’) en sa mémoire.

Trois otages ainsi que le commandant de la Sayeret Matkal, le Lieutenant-colonel Yonathan Netanyahu, trouvèrent la mort dans l’opération

Trois otages ainsi que le commandant de la Sayeret Matkal, le Lieutenant-colonel Yonathan Netanyahu, trouvèrent la mort dans l’opération

Source 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Opération Entebbe

    1. Asher Cohen

      Quelle différence avec tous ces traîtres à la Nation Juive qui pullulent dans la Communauté Juive de France et tous ces Franco-Juifs qui n’ont pas d’estime d’eux-mêmes et une identité Juive fort refoulée par l’assimilation! Ils se laisseront mener à Auschwitz comme des moutons à l’abattoir, sans combattre. Max Nordeau s’était-il trompé quand il voyait ces Franco-Juifs dans la « misère spirituelle »? Ben Gourion qui est intervenu en 1962 pour la sécurité du Judaïsme Algérien,Golda Meir, qui avait fait venger l’assassinat en 1972 de nos athlètes à Munich, devraient revenir. Eux, avaient le sens de la Nation Juive! Peut-être qu’après avoir vécu l’époque de la Shoah ils se sont dit: plus jamais ça! Ben Gourion ne considérait-il pas que nous sommes tellement peu nombreux que le moindre Juif compte? Trois ans après l’ébranlement d’Octobre 1973, les Juifs, attaqués pour la énième fois, n’ont rien voulu céder. A bon entendeur, salut! Am Yisrael haï!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap