toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahou : l’accord avec la Turquie aura des conséquences «immenses» pour l’économie israélienne


Netanyahou : l’accord avec la Turquie aura des conséquences «immenses» pour l’économie israélienne

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a confirmé à Rome un accord avec la Turquie pour normaliser les relations des deux pays après six ans de brouille, affirmant qu’il aurait des conséquences «immenses» pour l’économie d’Israël.

«Je crois que c’est un pas important pour normaliser nos relations», a déclaré Benjamin Netanyahou aux journalistes à Rome après un entretien avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry.

Un responsable israélien avait annoncé le 27 juin qu’Israël et la Turquie étaient parvenus à un accord pour normaliser leurs relations après six années de brouille causée par l’affaire du Mavi Marmara.

Loading...

Benjamin Netanyahou a déclaré qu’il révèlerait les détails de cet accord plus tard dans la journée, mais assuré qu’il allait avoir «des conséquences immenses pour l’économie israélienne, et j’emploie ce mot à dessein. Je veux dire des conséquences positives, immenses».

Israël, qui doit commencer à exploiter des réserves gazières en Méditerranée, cherche en particulier des débouchés pour ce gaz.

Dans le cadre de cet accord, Israël versera 20 millions de dollars (18 millions d’euros) aux familles des dix terroristes Turcs tués lors de l’attaque contre le navire Mavi Marmara en 2010. La bateau avait été affrété par une ONG islamiste turque pour tenter de rallier Gaza, et avait été pris d’assaut par les troupes commandos israéliennes.

John Kerry a de son côté qualifié l’accord entre Israël et la Turquie de «pas positif».

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Netanyahou : l’accord avec la Turquie aura des conséquences «immenses» pour l’économie israélienne

    1. ris

      Connaissant la capacité « commerciale » du PM je suppose qu’ol a reçu en échange ne caisse de bouteilles de vin vides…

    2. sergeb

      John Kerry est un incompétent un affabulateur un idiot utile qui sert la cause des musulmans qui les fait entrer aux USA pour mieux diviser les américains.

    3. Tibou

      Accord funeste me semble-t-il. Il faut bien être naïf pour croire que ceci va être profitable à Israel. Non seulement le « profit » escompté ne sera pas au rendez-vous, mais, beaucoup plus grave, Israel reconnait implicitement la légitimité de l’action de cette « flotille de la mort », donc aussi l’illégitimité d’Israel à conserver le blocus sur Gaza aux yeux de l’international. Ca va être un coup fumant qui va venir lui péter en pleine tronche. Ceci étant dit pour l’aspect externe, sur le plan interne, c’est particulièrement insultant pour les unités qui sont intervenues au cours de cette opération. Quand on est un pays en guerre ouverte et asymétrique, je trouve qu’il est particulièrement insultant et traitre de ne pas soutenir voire même de carrément par cet accord, dénigrer ainsi ceux qui ont mené à terme une mission périlleuse pour la sécurité du pays avec brio !

    4. MisterClairvoyant

      Israël doit faire diminuer le nombre de ses ennemis, mais la Turquie n’est pas un pays fiable, et les « volte-faces d’Erdogan » ne garantiront pas que ces accords iront toujours au profit d’Israël. Il faut attendre mais il faut dire que c’est un pays proche géographiquement d’Israël qui est entouré d’ennemis. On verra à l’usage.
      D’accord que pour ceux qui ont maintenu le blocus, (même s’il n’y a pas eu de morts coté israélien) c’est dur a avaler.

    5. Armand Maruani

      Une insulte pour nos soldats qui ont risqué leur vie .

      Auraient ils été indemnisés eux s’ils avaient été tués lors du piège mortel tendu par cette bande d’assassins du Marmara ?

      C’est une honte .

    6. trender

      Marrant car hier, la chaîne de télévision ARTE (disponible en replay : http://www.arte.tv/guide/fr/065356-000-A/la-turquie-face-a-la-terreur) a diffusé « La Turquie face à la terreur » , documentaire sans concession sur l’association de malfaiteurs constitué par une partie du gouvernement et d’Erdogan avec l’EI , exposant pêle-mêle, l’aide médicale fournit aux combattants, la libre circulation des dirigeants islamistes, rabatteurs des futurs combattants et combattantes djihadistes, les arrestations ou les attaques systématiques, quand ce n’est pas l’assassinat programmé des journalistes , avocats, qui exposent ces vérités au grand jour. L’aide militaire et la passivité des militaires et garde frontières envers les combattants de l’EI, etc…

      Au cours de ce reportage, une phrase m’a interpellé, qui devrait faire réfléchir « Bibi », citée par l’espoir d’un anéantissement par l’EI, des Kurdes, qui n’a pas eu lieu, mais finira par se retourner contre le pouvoir en place, : « comme le corbeau qui crève les yeux de ceux qui le nourrissent »…

      Prophétie éclairée ?, adaptable sans changement notable, à ce revirement de la nomenklatura israélienne, qui lache ces soldats et pense naïvement, qu’en faisant des cadeaux au fourbe d’Ankara, combattant du terrorisme la journée et complice de l’EI le soir, remercié par, des attentats de plus en plus sanglants !!!

      Alors même qu’ entre le 11 et le 17 janvier 2016, le roi Abdallah II a informé les membres du congrès américain , sur les dangers posés par le dirigeant turc, car, le chef de l’Etat jordanien a déclaré que le président turc Recep Tayyip Erdogan « croyait en une solution islamiste radicale aux problèmes régionaux ».

      Et, le roi Abdallah II a ajouté que « le fait que les terroristes soient envoyés en Europe fait partie de la politique turque, certes la Turquie reçoit une tape sur les doigts, mais elle s’en tire toujours »… et nos politiciens se frottent les mains , d’un accord gazier, qui deviendra caduque, au premier caprice du leader Turque…pathétique et prémonitoire…

    7. Gérardsion

      Bibi est très mauvais en matiere de politique étrangère il a démontrer à plusieurs reprises dans le passé son degré d’incompétence sur ce domaine.Sur cet accord il est au summum de son incompétence . L’accord est complètement defavorable à Israël, les israéliens sont contre, pas de restitution des corps des soldat et de retour du prisonnier, pas d’expulsion du Hamas de Turquie , paiement d’indemnités pour les terroristes du Marmara et levée partiel du bl8cus sur Gaza.Tout cela pour vendre du Gaz dans un delai non encore négocié. Ce Bibi est vraiment un négociateur nul !!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *