toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël, Tsahal : L’intégration d’autistes, un atout pour l’armée


Israël, Tsahal : L’intégration d’autistes, un atout pour l’armée

Le programme de Tsahal “Roim Rachok”, qui a pour objectif d’intégrer des soldats atteints du trouble du spectre autistique, se développe au sein du Corps de l’Armement.

Ces hommes disposent d’une excellente mémoire visuelle ainsi qu’un énorme désir d’apprendre et de travailler” a rapporté le commandant Yitzchak, commandant de du département d’opto-électronique.

L’année 2016 marque un nouveau début dans Tsahal. Le Corps de l’Armement accueille ses huit premiers volontaires atteints d’autisme. Ces nouvelles recrues qui font partie du programme “Roim Rachok” se sont vues proposer des postes au sein de l’armée. Après avoir évalué et interviewé 70 candidats, seulement huit hommes ont été sélectionnés pour faire partie du programme qui a débuté en novembre 2015.

autism-1

“C’est incroyable de voir le progrès que ces hommes ont accompli”, a dit le commandant Yitzchak. “Lorsqu’ils sont arrivés le jour de leurs entretiens, ils étaient timides et comprenaient à peine les fils et les outils devant eux. Aujourd’hui, ils travaillent exactement comme leurs collègues”.

autism-2

Dans le cadre de cette  initiative dont le but est d’intégrer ces volontaires, ils ont développé des compétences sociales ainsi que des compétences spécialisées. En plus d’avoir appris à gérer des activités routinières comme prendre le bus, ils ont participé à des cours de yoga pour se détendre. Quatre d’entre eux servent en tant que techniciens optiques et quatre autres en tant que techniciens électroniques. L’objectif voulu étant de rendre ces volontaires le plus à l’aise possible dans leur lieu de travail, aussi bien à l’armée qu’après l’armée.

autism-3

Le 30 juin marquera une date importante dans le futur de ces soldats. En effet, ce sera le jour où, pour la première fois, ils porteront leurs uniformes de Tsahal. “Je veux simplement être comme tout le monde”, a dit Omer K., l’une des futures recrues du groupe. “Je suis très excité à l’idée d’enfiler l’uniforme.”

Le projet donne aussi de l’espoir à leurs parents. Étant donné que les camarades de leurs enfants servent dans l’armée, ce programme leur offre la même opportunité. La fierté que leurs parents ressentent en voyant leurs enfants participer à la défense du pays avec leurs camarades, est quelque chose qu’ils n’avaient jamais imaginé.

autism-4

Le commandant Yitzchak a ajouté, “Ce projet crée un environnement favorable pour les volontaires ainsi que pour Tsahal. Alors que ces jeunes atteints d’autisme apprennent un métier, nous recevons des jeunes expérimentés, efficaces et motivés.”

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Israël, Tsahal : L’intégration d’autistes, un atout pour l’armée

    1. yoniiii

      ihi

      sun tzu

       » la faiblesse est une force  »

       » la force est une faiblesse »

      l handicape est aussi un atout … bien plus interressant qu un processus dit  » sain  »

      un autiste americain d une dizainne d années
      travail aujourd hui dans une grande université d arstronomie
      et a permit a la science d avancer dans bien de domaine astronomique

      grace justement a sa pathologie autistique

      les schizophrene son connu pour bénififié d avanteg du au  » decalage temprel » du a leur schizophrenie

      cette particularité et fort utile dans certain domaine ….

      l handicape n est pas simplepment une mauvaise chose , a amelioré . mais il est aussi avantageux d exploité les faiblese pathologique de l handicape qui peuvent aussi ce reveler bien plus interressant que leur amelioration

      faut il encore avoir l inteligence d exploiter ses faiblesse et pas simplment les élimine en tant que tel

      by

    2. Aline1

      Les autistes dans grand nombre de cas se révèlent avec des capacités quelquefois supérieures à la moyenne.

      Il faut juste trouver comment communiquer avec eux – TSAHAL a eu ce mérite de croire en eux, et ainsi ils ne vont pas le regretter.

      Par ailleurs, l’intérêt du Pays face à cette maladie est connu, et même en France, à l’hôpital Rothschild, ils agissent en ce sens, et certains peuvent en bénéficier quelques soient les communautés. Seulement bien sur, les places restent rares, ils aimeraient faire beaucoup plus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *