toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Irak : 300 à 400 familles pourraient servir de boucliers humains à l’Etat Islamique


Irak : 300 à 400 familles pourraient servir de boucliers humains à l’Etat Islamique

Les Nations unies s’inquiètent du sort de 300 à 400 familles irakiennes qui pourraient servir de boucliers humains au groupe Etat islamique (EI) dans la ville de Fallouja que les forces irakiennes tentent depuis une semaine de reconquérir aux djihadistes.

Dans un communiqué, le secrétaire général de l’ONG Jan Egeland, renouvelle son appel à une mise en place des couloirs d’évacuation sécurisés pour les 50.000 civils pris au piège des violences à Fallouja, à 50 km à l’ouest de Bagdad.

« Les belligérants doivent garantir aux civils une sortie sécurisée dès maintenant, avant qu’il ne soit trop tard et que plus de vies soient perdues », a-t-il affirmé. « Une catastrophe humanitaire se profile à Fallouja, des familles sont prises au piège entre les belligérants sans possibilité de sortir en sécurité ».

« Il n’y a pas assez d’eau potable pour tout le monde et la situation va vite s’aggraver avec l’été qui arrive et des températures qui vont probablement atteindre les 50 degrés celsius », a déclaré Jan Egeland.

Les Nations unies ont fait part de ces inquiétudes au gouvernement irakien qui a ralenti ses opérations pour protéger les familles prises au piège.

« Des informations crédibles selon lesquelles des familles sont concentrées dans le centre de la ville par Daech et ne sont pas autorisées à quitter ces lieux de rassemblement », a rapporté à la presse l’émissaire adjointe de l’ONU pour l’Irak, Lise Grande.

Lise Grande précise : « Quelques 5.000 personnes ont pu s’échapper de la ville où il reste encore 50.000 habitants. Beaucoup de ceux qui ont fui Fallouja ont marché pendant des heures et se sont retrouvés parfois sous les balles »

Fallouja et Mossoul, capitale de la province de Ninive au nord, sont les deux plus grandes villes irakiennes contrôlées par l’EI.

© Ahmad al-Rybaye, AFP | Les forces irakiennes au nord-est de Falloujah, le 26 mai 2016.

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Irak : 300 à 400 familles pourraient servir de boucliers humains à l’Etat Islamique

    1. Aline1

      Si ce n’était aussi dramatique pour ces pauvres civils « boucliers humains » d’une idéologie sans scrupules….

      J’aurais envie de demander une commission d’enquête, pour prouver la vérité sur les boucliers humains.

      Facile de le croire pour tout autre Pays qui se défend, autre qu’Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap