toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Danny Danon à l’ONU « Le BDS est l’antisémitisme moderne et nous devons montrer son vrai visage. Ici, à l’ONU, nous ne laisserons pas les forces de la haine diaboliser Israël »


Danny Danon à l’ONU  « Le BDS est l’antisémitisme moderne et nous devons montrer son vrai visage. Ici, à l’ONU, nous ne laisserons pas les forces de la haine diaboliser Israël »

Plus de 2.000 étudiants, des militants pro-israéliens, des diplomates et des dirigeants juifs étaient présents à l’ONU pour la conférence mondiale contre le mouvement antisémite BDS.

Plus de 2.000 étudiants, des militants pro-israéliens, des diplomates et des dirigeants juifs ont participé mardi à la plus grande conférence internationale anti-BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) du monde.

La conférence intitulée « les ambassadeurs contre le BDS » était organisée par Danny Danon, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU.

La conférence a débuté avec l’hymne national israélien, la « Hatikvah », avant des discours de hauts responsables internationaux, et même un concert de musique de reggae donné par l’artiste Matisyahu.

Danny Danon a appelé les personnes présentes à s’unir dans la lutte contre le mouvement de boycott anti-israélien.

« La vérité est que l’unité est l’arme la plus efficace contre le BDS », a déclaré Danon.

« Le BDS est représente l’antisémitisme moderne, et nous devons nous unir pour exposer son vrai visage et ainsi y mettre un terme », a-t-il affirmé.

Invité à s’exprimer, le président du Congrès juif mondial, Ron Lauder, s’est demandé si « ceux qui soutiennent le boycott contre Israël comprennent le sens réel derrière ce mouvement ».

« Ces militants appellent à la destruction de l’Etat d’Israël, Ne vous trompez pas. Le mouvement BDS ne soutient pas le peuple palestinien. Cette campagne ne vise qu’à délégitimer Israël et à dénier au peuple juif le droit à l’autodétermination », a-t-il ajouté.

Egalement présent, le vice-président de la Cour suprême d’Israël Elyakim Rubinstein s’est longuement exprimé sur la bataille juridique internationale menée contre le mouvement.

« Comme nous le lisons chaque année dans la Haggada de Pessa’h (Pâque juive) pendant le repas, +dans chaque génération, ils se dressent contre nous+. Le mouvement BDS est une partie de ceux qui veulent nous détruire. Pourtant, leur mission ne sera pas remplie. Tout comme nous avons surmonté le boycott arabe, nous surmonterons le mouvement BDS. »

Matisyahu, un musicien qui était au centre des protestations du public après que des activistes du BDS ont demandé qu’il soit exclu d’un festival musical en Espagne l’année dernière, a donné un concert spécial à l’occasion, en chantant notamment sa chanson « Jérusalem », devenu un hymne contre le mouvement.

« Nous devons continuer à travailler, nous devons changer la réalité sur les campus, dans les palais de justice, et ici, à l’ONU, nous ne laisserons pas les forces de la haine diaboliser Israël. Ensemble, nous vaincrons le mouvement BDS », a proclamé l’ambassadeur Danon.

Par ailleurs, l’ambassadeur palestinien Riyad Mansour a critiqué la tenue de la conférence, la qualifiant de « mince affaire », et s’apparentant à « une reconnaissance de l’échec des dirigeants israéliens dans les universités américaines et les collèges » vis à vis du mouvement.

Il a ajouté que la question du BDS n’est pas « à l’ordre du jour de l’ONU. »





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Danny Danon à l’ONU « Le BDS est l’antisémitisme moderne et nous devons montrer son vrai visage. Ici, à l’ONU, nous ne laisserons pas les forces de la haine diaboliser Israël »

    1. Aline1

      Je ne vois pas de réactions à cette info qui devrait nous réjouir.

      Je crois que c’est le découragement qui doit envahir tous les lecteurs et qui ne savent que dire, de tout ce qui se fait à l’ONU.

      De cet organisme, nous avons l’impression que l’on ne peut s’attendre seulement au pire…

      Pour autant, c’est bien que cette manifestation ait eu lieu – Il ne faut jamais baisser les bras, et ne jamais cesser de croire que le bon sens va revenir aux représentants des Nations – Et que loin de perdre économiquement au contraire, reconnaître les réalités ferait du bien à beaucoup – aiderait des clivages à cesser, et des économies à repartir.

      Plutôt que d’entretenir des camps de réfugiés partout dans le monde, et d’accueillir tant de migrants, que les pays le faisant au delà de leur véritable capacité, n’enfoncent et leurs propres citoyens et les migrants, tout le monde dans la même situation catastrophique.

      Nous devons compatir pour les migrants – mais sans oublier qu’il s’y trouve quantité d’infiltrés, et sans oublier qu’il faut les moyens pour les accueillir dans la dignité, sans que cela se fasse au dépens, des plus miséreux dans les pays accueillants.

      Cela s’appelle : reculer pour mieux sauter.

    2. Malcolm Ode

      Le mal se nourrit du mal et vomit ce qui est bien : tel est le fonctionnement de BDS (Bande De Salauds).

      L’islam est un mensonge, le coran un poison, Mahomet un criminel.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap