toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Boualem Sansal : « L’islamisme sait s’adapter, il se fiche de la culture du pays, il veut la détruire et imposer la sienne »


Boualem Sansal : « L’islamisme sait s’adapter, il se fiche de la culture du pays, il veut la détruire et imposer la sienne »

Après les meurtres de policiers à Magnanville par un islamiste, l’écrivain Boualem Sansal compare la situation actuelle de la France à celle de l’Algérie au début de la guerre civile. 

Depuis un an, sur fond de tensions culturelles, la France vit au rythme des attentats. Dernier en date, l’assassinat à coups de couteau, revendiqué par l’État islamique, d’un policier et de sa compagne dans leur maison. Que vous inspire ce nouvel acte de terreur?

Boualem Sansal est l’auteur de « 2084: La fin du monde – Rentrée littéraire Gallimard« .

Boualem SANSAL. – Ca me glace le sang. Voici venu le temps du couteau et de l’égorgement. Il est à craindre que cette méthode fasse florès, car un hadith célèbre prête au prophète Mahomet cette terrible sentence adressée aux mécréants: «Je suis venu à vous avec l’égorgement». On a vu combien Daech a pris ce hadith à la lettre et combien de milliers de personnes ont été égorgées comme des moutons, avec tous les raffinements que des esprits malades peuvent inventer pour exalter leur soif de cruauté. C’est le deuxième cas en France: en juin 2015, en Isère, un islamiste avait égorgé et décapité son patron puis accroché sa tête au grillage d’une usine. La méthode va certainement inspirer beaucoup de jeunes islamistes. Au couteau, eux ajouteront la caméra qui démultiplient l’horreur.Ils filmeront leur crime et balanceront le film sur les réseaux sociaux.

Loading...

Le terrorisme islamiste en Europe n’en est qu’à ses débuts, nous verrons avec le temps combien il sait être inventif: l’égorgement, le viol, l’empalement, l’éventrement seront au menu, comme ils le sont au Daech et comme ils l’ont été en Algérie à grande échelle, pendant la guerre civile. Au Daech comme en Algérie, les terroristes sont très fortement endoctrinés et encadrés: ce sont des soldats de la terreur, ils exécutent des ordres. En Europe, une telle organisation n’est pas possible, pas encore. C’est pourquoi les commanditaires et les stratèges du terrorisme islamiste mondialisé poussent à l’ubérisation du terrorisme, les instructions sont dans la toile à la disposition de qui veut devenir djihadiste et martyr.

L’islamisme sait s’adapter, il se fiche de la culture du pays, il veut la détruire et imposer la sienne.

Et comme il a trouvé des recrues en Algérie il trouvera des recrues en France. Aujourd’hui, il les sollicite, les prie, demain il les forcera à assumer leurs devoirs de soldats du califat, et le premier de ces devoirs est de libérer l’islam de la tutelle de l’Etat mécréant qu’est la France. En Algérie, les maquis islamistes étaient pleins de jeunes qui ont été forcés de faire allégeance à l’émir de leur village, de leur quartier: c’était rejoindre le maquis ou se faire égorger ainsi que toute sa famille. S’il s’évade c’est la famille, voire tout le village, qui paie.

Derrière le terrorisme, existe-t-il un problème plus large d’islamisation de la France?

C’est le but même de l’islam conquérant, gagner la planète, convertir toute l’humanité. Le terrorisme n’est qu’une méthode pour conquérir des territoires, soumettre leurs populations et les convertir par force, comme il l’a fait au Daech avec les communautés chrétiennes. C’est la méthode des islamistes radicaux, les djihadistes. Les islamistes modérés et les musulmans pacifiques récusent cette méthode, ils préfèrent la voie douce, la da’wa, l’invitation à écouter le message d’Allah, ou la prédication publique. Entre les deux méthodes, la conquête militaire et la da’wa, il y a tout ce que l’intelligence humaine a pu inventer pour convertir et enrôler.

La France est un terrain très favorable à l’islamisation par la voie douce et par le moyen de la violence: elle est inquiète, divisée, épuisée, dégoûtée. Les retours à la pratique religieuse se multiplient chez les musulmans et les conversions explosent.

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Boualem Sansal : « L’islamisme sait s’adapter, il se fiche de la culture du pays, il veut la détruire et imposer la sienne »

    1. Aline1

      « 2084: La fin du monde » – Je n’ai pas lu le livre de ce grand et courageux Boualem Sansal – il veut certainement faire référence au roman de Georges Orwell « 1984 » roman d’anticipation, véritable visionnaire, car ce roman décrit un Monde totalitaire, privé de toute liberté, sous la surveillance virtuelle mais réelle d’un système appelé « Big Brother ». Terrifiant ! Mais la réalité rejoint très vite la fiction.

      Nous pouvons le constater tous les jours un peu plus, et ce qui semble prévu par Mr Sansal semble encore pire que le roman d’Orwell, parce sous une idéologie archaïque.

    2. alauda

      Que les « conversions explosent », cela m’étonnerait. Chez les faibles, il y en a sans doute qui se laissent impressionner. D’ailleurs, on en a quelques uns qui figurent en haut de l’échelle…

      Il existe aussi la réaction inverse. Des gens en ont tellement par dessus la tête de ce prosélytisme islamique ou -iste (qu’il soit soft ou violent, c’est la même crèmerie de toute façon) qu’ils s’interrogent sur leurs propres traditions. Déjà que dans le christianisme, il y a des choses pas claires, mais alors dans l’islam, c’est le pompon.

    3. i

      Je vous donne la vraie fin du monde. 2084 avant l’heure. L’islamisme n’aura pas le temps de s’implanter. La guerre mondiale arrive. l’Europe va être complètement détruite. Les musulmans vont périr dans cette guerre par grand nombre. Conflit entre l’Ouest et l’Est, l’Europe sera le champ de bataille. Adieu Islam, tu vas être atomisé avant d’avoir vaincu. La guerre va s’étendre ensuite au Moyen Orient. Les islamistes seront tous exterminés par atomisation. Vous pensez que j’exagère …. Peut⁻être, peut-être pas… Relisez la prophétie de Daniel sur la fin des temps et vous verrez que je ne suis pas loin de la réalité. En tout cas, c’est sûr les temps qui viennent sont terribles. Que ce soit la guerre, ou l’islam, c’est un scénario à faire froid dans le dos. Mais ceux qui s’accrocheront au Seigneur, tiendront debout pour l’arrivée du messie promis, et la délivrance sera définitive.

    4. sergeb

      i

      Je suis entièrement de cet avis, NOUS VIVONS TOUS SUR DU TEMPS EMPRUNTÉ, c’est inéluctable A mon avis 2084 c’est même un trop grand sursis, ça va crescendo et les temps de la fin sont en marche rapide.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *