toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bobigny : une avocate musulmane veut couvrir sa tête en plaidoirie


Bobigny : une avocate musulmane veut couvrir sa tête en plaidoirie

Une avocate musulmane peut-elle couvrir sa tête lorsqu’elle plaide dans un tribunal ? La question enflamme le tribunal de Bobigny depuis plusieurs jours.

Lors d’une réunion hier soir de l’ordre des avocats de Seine-Saint-Denis, son bâtonnier, Stéphane Campana, a ouvert le débat auprès de ses confrères. A l’origine de cette question, la prestation d’une jeune avocate du barreau de Seine-Saint-Denis lors d’un récent concours d’éloquence.

A cette occasion, une jeune avocate brillante termine deuxième du concours. Lors de sa plaidoirie, la lauréate portait la toque historique de l’avocat, datant du 19e siècle, tombée en désuétude depuis des décennies. Sous son chapeau un léger voile bleu couvrait une partie de la nuque. Le détail a surpris les jurés mais ne leur a pas empêché de primer l’avocate. Cette scène a rapidement fait le tour du tribunal.

Loading...

Le bâtonnier de Seine-Saint-Denis a reçu la jeune avocate pour connaître les raisons de cette tenue vestimentaire. Cette dernière aurait indiqué qu’elle ne porterait pas de voile lors de procès mais couvrirait sa tête de la fameuse toque non par prosélytisme mais pour être en accord avec sa religion.

Pour autant, cet uniforme traditionnel, “ne serait être une atteinte à l’indépendance et à la neutralité des avocats”, souligne Stéphane Campana. Il n’apparait pas non plus comme un signe religieux visible et ostentatoire. La question est donc de savoir si cette coiffe n’est pas instrumentalisée dans le cas présent. Le bâtonnier de Seine-Saint-Denis a sollicité le conseil national des barreaux sur cette problématique qui pourrait bientôt être observée dans d’autres départements.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Bobigny : une avocate musulmane veut couvrir sa tête en plaidoirie

    1. Pinhas

      Elle est tellement moche que pour cette fois qu’on lui accorde le droit de se poser un sac sur la tête .

    2. Armand Maruani

      Ils ont tous décidés de nous emmerder .

      Ça leur prend comme l’envie de pisser , c’est devenu une mode hallal .

      Ça devient dramatique , car ils utilisent tout ce cirque pour nous aservir et nous imposer leur secte d’arriérés .

      Il faut les calmer d’urgence .

    3. Jacques B.

      Non, non et non !

      La justice est un service officiel rendu au nom du peuple français, de façon totalement laïque, et l’avocat doit s’y plier, ou alors : dehors !
      Toute personne se présentant devant un juge doit paraître tête nue, c’est une question de respect pour le juge et les autres personnes présentes.

      Donc : non, non et non, sinon, dehors de la France, ça suffit !!

    4. alauda

      Un article du droit espagnol précise la tenue idoine attendue d’un avocat :
      « Les avocats comparaîtront devant les tribunaux revêtus de la robe et, de façon optionnelle, de la toque, sans autre signe distinctif que celui du barreau, et adapteront leur tenue à la dignité et au prestige de la robe ainsi qu’au respect [dû à] la justice. »

      Une affaire de hidjab, porté par une avocate requérante contre ce pays, a été jugée devant la Cour européenne des droits de l’homme le 26 avril 2016 : http://hudoc.echr.coe.int/fre?i=001-163303#{%22itemid%22:[%22001-163303%22]}
      Conclusion : requête irrecevable.

    5. Jean

      D’après son propre coran elle est sensée respecter les us et coutumes du pays qui l’héberge jusqu’à devenir une citoyenne modèle aussi longtemps que ce pays ne déclare pas la guerre à une nation islamique .
      De deux choses l’une: soit elle ne respecte pas son propre coran (chose très probable), soit elle reconnaît l’état islamique comme nation et l’islam qui y est prôné comme hallal à ses yeux, c’est-à-dire qu’elle adhère logiquement aux mêmes valeurs et qu’elle admet l’existence d’une nation qui nous a déclaré ouvertement la guerre de laquelle elle se sent en parfaite affinité avec ses valeurs et sa « constitution » qui n’en admet aucune autre, dans ce cas que fait-elle au barreau ? ( et l’étape suivante dans son calendrier consistera-t-elle de demander la double nationalité ?)

    6. Bobledeclic

      Je trouve choquant la requête de cette avocate ,qui semble puisée dans un registre autant culturel que cultuel.
      L’impression résiduelle qui en découle c’est que la frange « dure » de cette communauté veut imposer sa vision ( aux antipodes de notre vison française du bien vivre ensemble ) à la Farnce.
      Je remercie alauda qui est en la circonstance le seul commentaire purement factuel et donc fort.
      Pour les autres , il y a tellement de jugements d’ordre général que cela affaibli terriblement le commentaire .
      Pour jean , si le fond me paraît intéressant le fait qu’il dise  » son propre Coran » grince à mes oreilles.
      On ne dit pas « sa thora » ou  » son evangiles » mais la thora ou l’evangile.
      Bref .
      Cette femme n’a pas sa place voilée au barreau et je crois que la colère n’a pas lieu d’être car j’ai encore une certaine confiance dans nos institutions pour empêcher cela.
      Bien à vous .

    7. Olonnais

      Encore de la provocation aujourd’hui dans la magistrature et demain dans les institutions ( maire, conseillé ou député etc…)

    8. Ratfucker

      Elle voudrait imposer la Charia à la justice française, oubliant que devant un tribunal islamique, elle n’a même pas le droit de témoigner

    9. gabriel zallas

      Et une provoc de plus … une… et ça continue… cela ne s’arrêtera JAMAIS ! C’est le jeu des sales gosses qui cherchent à voir jusqu’ou on peut aller trop loin, sauf que le trop loin c’est la ligne d’horizon… une ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l’on avance.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *