toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

1938: Quand l’orchestre symphonique de Palestine était un orchestre juif


1938: Quand l’orchestre symphonique de Palestine était un orchestre juif

Ci-dessous, le programme du tout premier concert de l’orchestre symphonique de Palestine, saison 1936-1937 :

season-768x1087

Le texte est en hébreu et en anglais, pas en arabe.

Pourquoi ? Parce que l’orchestre symphonique de Palestine était un orchestre juif, pas arabe, et ceux qu’on appelait « palestiniens » à cette époque étaient les juifs

ProgramCoverSigned

La page du programme ci-dessus est signée de la main de Toscanini et du fondateur de l’orchestre, Bronislaw Huberman. En 1948, l’orchestre change de nom et devient l’orchestre philharmonique d’Israël.

Le tout premier concert du 26 décembre 1936, ne fut pas enregistr. L’orchestre était conduit par Arturo Toscanini. Il eut lieu à Tel Aviv et 3 000 personnes y assistaient, dont le haut commissaire britannique pour la Palestine juive Arthur Wauchope, Chaim Weizmann, David Ben Gurion, Golda Meier, et Dizengoff, le maire de Tel Aviv.

ProgramWorksPerformed1

Le programme, (ci-dessus), suit la sélection d’Arturo Toscanini. Il choisit une œuvre de Felix Mendelssohn (“A Midsummer Night’s Dream”) parce qu’il était juif, et qu’Adolf Hitler avait interdit aux compositeurs juifs de donner des concerts en Allemagne.

Loading...

$_1

Manifesto-concerto-1000x600

 

opening_pamplet

 

1_9cef54d3a70e66d38500f9b5fd6525a1

 

1_1f2445cd0d15dc4f1ee3cdd09239ced4

ad1937-tosca2zi2

 

ad1937_IPO-Affiche-1937-1938

palestineorchestra_pppa

Puis à partir de 1948, à la création de l’Etat d’Israël, l’orchestre change de nom, les palestiniens se font désormais appeler « Israéliens » :

s-l1000

1940 – Programme d’un concert de l’orchestre symphonique de Palestine (qui changera de nom pour s’appeler Orchestre philharmonique d’Israël en 1948) lors de sa tournée en Egypte, en temps de guerre donc, et destinée à encourager les soldats de l’armée britannique dans le désert de l’Ouest, ainsi que les soldats juifs de la terre d’Israel de la Brigade Juive et d’autres unités juives. Le concert a lieu dans la salle du club de la flotte d’Alexandrie (ALEXANDRIA FLEET CLUB CONCERT HALL) de l’armée britannique. Le chef d’orchestre était Bronislaw Szulc, qui joua Suppé, Strauss, Beethoven, Rimsky-Korsakov, Puccini, Bach-Gounod, Lehar, Souse , Rossini, Mozart, Dukas, Bizet et Borodin.

 

israel-philharmonic

 

 

 

Ces documents historiques sont forcément faux : il n’y a jamais eu de juifs en Palestine…

Dreuz







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “1938: Quand l’orchestre symphonique de Palestine était un orchestre juif

    1. MisterClairvoyant

      Les palestiniens actuels se font passer par les palestiniens juifs d’avant 48, ainsi par ce subterfuge, les arabes en 69 ont usurpé l’identité des palestiniens juifs d’avant 48, et ils ont usurpé ses monuments, ses prophètes, ses rois, ses terres et son histoire aux juifs. Il faut lui expliquer à l’ONU que ce peuple inventé, sont des usurpateurs qui n’ont rien a avoir avec les juifs palestiniens d’avant 48.

    2. Yéochoua

      Il faudrait pour commencer arrêter d’octroyer aux occupants musulmans de notre terre le titre de palestiniens.
      La Palestine a, est, et sera toujours la patrie des Juifs.

    3. Aline1

      Magnifiques documents qui se passent de tous commentaires pour justifier qui peuplait cette région durant ces année 36-37.

      Et qui démontrent aussi, que la musique comme tout le reste qui fait la culture et la civilisation, en dépit de l’époque troublée – était présents toujours dans leurs esprits.

      La musique adoucit les mœurs. Ceci expliquant cela.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *