toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Xavier Raufer : « L’exaspération de la population est telle qu’une guerre civile n’est pas à exclure  »


[Vidéo] Xavier Raufer : « L’exaspération de la population est telle qu’une guerre civile n’est pas à exclure  »


Durant son audition, le 10 mai dernier, devant la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, Patrick Calvar, le patron de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), a exprimé ses craintes d’un nouvel attentat terroriste sur le sol français. Mais, chose étonnante, il a conclu sur la nécessité de combattre
« l’ultra-droite » qui n’attendrait, selon lui que « la confrontation ». Réaction de Xavier Raufer réagit à ces propos.

 

Xavier Raufer, né en 1946, est essayiste, enseignant et conseiller de plusieurs hommes politiques de droite depuis 1996. Il a publié des ouvrages consacrés à la criminalité, au terrorisme et à l’insécurité urbaine, notamment avec Alain Bauer.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “[Vidéo] Xavier Raufer : « L’exaspération de la population est telle qu’une guerre civile n’est pas à exclure  »

    1. yoniiii

      hi

      toutes chose combattant au profit de l ennemi

      devient notre ennemi et doit etre traiter comme tel

      by

    2. Aline1

      « courtisanerie » un mot employé par Xavier Raufer dans la vidéo.

      C’est terrible ! Pour quel appât, quel gain ? Sinon finir par craindre de voir le sang couler à l’intérieur du Pays.

    3. Jacques B.

      Quelle lucidité, quel bon sens chez cet homme.

      Eh oui, tout nous dit que ça va finir par péter, et que tout ça est de la responsabilité écrasante de nos dirigeants.

      Ce qui me rassure un peu quand même, et me met un peu de baume au coeur, est ce qu’il dit des gendarmes – des gendarmes, par contre les policiers, on ne sait pas trop – qui ont reçu l’ordre d’arrêter le général Piquemal : il reste du bon sens et un vrai sens de l’honneur chez ces militaires de proximité, c’est une excellente chose.

      Il faudrait vraiment qu’un maximum de généraux français disent ouvertement ce qu’ils pensent de la chienlit actuelle, et de l’incurie insupportable des dirigeants socialo-bobo-collabos de ce pays ; et qu’ils préparent leurs troupes à la mobilisation.
      Je commence à penser que vu ce qui se prépare, la moins mauvaise solution sera sans doute un coup d’état militaire.

    4. MOLIERE

      Moktar OULDADAH ( premier président de la république islamique de
      mauritanie ) déclarait dans l’un de ses discours : — L’ancien régime a mené le pays au bord du précipice, avec mon gouvernement nous allons faire un grand bon en avant . —-
      Je pense que notre élite est à bonne école .

    5. liberté

      moi je ne connaissais pas cet humain de france pourtant je suis français du sud colonisée europeen de plein droit de part ma latinitée mais en tant q’etre humain la connaissance me fait compendre quon a pris conscience des meme chose donc aussi des meme obligation l’humain n’acceptera jamais de donné sa terre a la domination « religion = domination »!!!!! ; »science = liberté » !!!! la spiritualité hors domination du mouton existe ses la science de l’onde universelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap