toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour Jamel Debbouze, Benzema et Ben Arfa payent « la situation sociale en France »


Pour Jamel Debbouze, Benzema et Ben Arfa payent « la situation sociale en France »

L’humoriste estime que la non-sélection de Karim Benzema et d’Hatem Ben Arfa à l’Euro 2016 est imputable au « climat social en France », et que rien ne changerait tant « qu’on ne permettrait pas aux quartiers d’évoluer ».

Après Eric Cantona, Jamel Debbouze s’improvise sélectionneur et sociologue. L’humoriste, dans un entretien à France Football, estime que la non-sélection de Karim Benzema-toujours mis en examen dans l’affaire dite de la « sextape » – et d’Hatem Ben Arfa serait due au climat social « délétère » régnant actuellement en France et que rien ne changerait tant que les banlieues seraient ainsi négligées.

« Ces gamins représentent en plus tellement de choses, notamment en banlieues. Tant qu’on ne permet pas aux quartiers d’évoluer et qu’on en fera pas des Silicon Valley, qu’on ne leur permettra pas de s’épanouir humainement, socialement et économiquement, on leur en voudra toujours d’être ce qu’ils sont. Karim Benzema, et par extension Hatem Ben Arfa, payent la situation sociale de la France d’aujourd’hui. »

De parfaits boucs-émissaires

Une analyse partielle et largement contestable dans la mesure où la sélection de Didier Deschamps regorge de multiples talents issus de ces quartiers difficiles. Après cette escapade « sociologique », Djamel Debbouze revêt ensuite ses plus beaux habits de sélectionneur, contestant les choix sportifs de Didier Deschamps, plus grand palmarès du football français en tant que joueur, et disposant également d’une armoire à trophées bien garnie en tant qu’entraîneur.

«  Sportivement, comment fait-on pour se priver de joueurs extraordinaires comme eux ? Benzema est l’un des meilleurs attaquants du monde. Ben Arfa, lui, est le meilleur joueur français de la saison en Ligue 1, c’est incontestable, tout le monde l’a vu », a estimé l’humoriste, qui fait donc honneur à son « premier métier » avec ces déclarations.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Pour Jamel Debbouze, Benzema et Ben Arfa payent « la situation sociale en France »

    1. Aline1

      Mais bien sur – Pour les immigrations précédentes, c’était le Pérou.

      Aucune immigration n’a jamais autant été chouchoutée. Des personnes qui ne veulent pas s’intégrer, mais nous faire changer nos habitudes. La loi du nombre, quelle séduction pour la chasse aux voix…

      Et Mr Ben Zema, comme tout citoyen a été jugé avec justice par l’entraineur qui ne cherche que le bien de son équipe. Je ne crois pas qu’il y ait eu une autre cause non avouable.

    2. capucine

      de quoi se mêle l’ humoriste ? pfft ! il n’est pas drôle et son humour grinçant ne me fait pas rire !! je zappe Debbouze !

    3. alauda

      Le conseiller à la petite semaine a parlé : y’a qu’à… faut qu’on… Il s’en occupe, lui, des banlieues ? Cela va bien, ses leçons de morale de petit gars qui a eu la chance de réussir en racontant des conneries. En banlieue, des moyens sont donnés. Faut arrêter de gémir. Rien n’est gratuit. Rien que maîtriser le clavier suppose un effort, ça ne tombe pas tout cuit dans le bec.

    4. Pinhas

       »Benzema et Ben Arfa payent « la situation sociale en France  »

      Est-ce un nouveau sketch de Debbouze ?

      Victimisation serait bien trouvé comme titre !

      Non mais ça va bien les conneries , ce benzema gagne 15 millions d’Euros par an pour mettre des baskets et taper dans un ballon et ça en veut encore plus .
      Il se comporte en raquetteur , et crache sur la France .

      VICTIMISATION , voila le mot phare qui s’adapte parfaitement aux pleureuses milliardaires .

      Alors le debbouze devrait tourner 72 fois sa langue dans sa bouche avant de sortir de telles âneries qui ne font rire que lui .

    5. Armand Maruani.

      Qu’il ferme sa gueule , il faut toujours qu’il en rajoute pour lécher le c.. des mecs des cités .

      Le bouffon préféré des palos de Gaza qu’il avait soutenu lors de la dernière  » flottille  »

      A quand le  » Fofana d’or  » pour son humour irresisitible ?

    6. alauda

      La pire industrie de corruption des mœurs en banlieue, c’est le football. Une poignée de types surpayés font fantasmer des millions de gamins. Grosses berlines, gros chèques et des nanas. Quelques élus qui marchent sur l’eau, foule d’appelés à la frustration de ne jamais en être.

      Qui peut s’épanouir humainement, socialement et économiquement, s’il n’accepte les limites et le cadre fixé pour la grande majorité ? Ces types hors norme du show biz sportif ou culturel, par leur salaire, leur renommée, ne constituent en rien des modèles sur lesquels la grande majorité des gamins moyens peuvent s’appuyer pour évoluer.

    7. Armand Maruani.

      C’est certain si Benzema était à la place de Deschamps il aurait pris l’équipe nationale d’Algérie pour représenter la France et les joueurs auraient craché , à son exemple , sur la Marseillaise .

      Pour eux les meilleurs français sont les racailles des cités .

      Aprés Cantona , Benzema et le bouffon de Trappes ,

      Au suivant .

      Ils commencent vraiment à nous les gonfler .

    8. ALAIN

      Ce minable devrait baiser les pieds de la FRANCE tous les matins
      dans son pays il mangerait dans les poubelles. Grâce à la FRANCE il est milliardaire . Alors qu’il ait la pudeur de fermer sa gueule et si il n’est pas content qu’il aille vivre au Maroc

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *