toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Populisme ? Les électeurs de Trump sont plus riches et diplômés que l’Américain moyen


Populisme ? Les électeurs de Trump sont plus riches et diplômés que l’Américain moyen

Sale temps pour les clichés… La posture morale de la plupart de nos médias les empêche de regarder la réalité américaine en face : le vote Donald Trump est un phénomène populaire qui ne touche pas la frange la plus conservatrice des Républicains mais l’Amérique des exclus.

Les électeurs de Donald Trump ont longtemps été dépeints lors de la primaire républicaine comme étant principalement «blancs, faisant partie de la classe ouvrière et sans diplôme», rappelle Quartz. Mais cette analyse est loin d’expliquer le succès du démagogue. C’est qu’on est en fait assez loin de ce portrait-robot lorsque l’on se penche sur les électeurs de Donald Trump, explique Nate Silver sur FiveThirtyEight.

En analysant les données présentes dans les sondages de sortie des urnes de vingt-trois États, le statisticien a découvert qu’en moyenne les électeurs de Donald Trump sont plus riches que la plupart des Américains:

«Le revenu médian du foyer d’un électeur de Trump jusque-là dans la primaire est d’environ 72.000 dollars. C’est moins que les 91.000 dollars des électeurs de Kasich, mais c’est bien au-dessus du revenu médian des foyers américains, qui se situe autour de 56.000 dollars. Il est également plus élevé que le revenu médian des soutiens d’Hillary Clinton et de Bernie Sanders, qui tourne autour des 61.000 dollars dans les deux cas.»

Ces écarts sont toutefois à analyser au cas par cas. Si, dans certains États, comme le New Hampshire ou le Missouri, le revenu médian est plus ou moins similaire à celui des électeurs de Trump, dans d’autres, comme la Floride ou New York, l’écart entre les deux est considérable.

Bonne situation personnelle

Par ailleurs, «si la participation chez les Républicains a considérablement augmenté par rapport à il y a quatre ans, il n’y a pas de signe d’une participation élevée de la “classe ouvrière” ou de Républicains avec des revenus plus faibles», poursuit le statisticien:

«Cela ne veut pas dire que les électeurs de Trump sont contents de l’état actuel de l’économie. La plupart des Républicains dans chaque État ont dit être “très inquiets” de l’état de l’économie américaine, selon des sondages de sortie des urnes, et ces personnes ont plus de chances de voter pour Trump. Mais cette anxiété ne reflète pas forcément leur situation personnelle, qui, pour de nombreux électeurs de Trump, est relativement plutôt bonne.»

Nate Silver souligne par ailleurs que Bernie Sanders n’a pas totalement tort quand il affirme que «les pauvres ne votent pas», car «même la participation lors de la primaire démocrate penche vers un électorat plus riche que la moyenne».

Enfin, lorsque l’on se penche sur les diplômes de l’enseignement supérieur, on découvre que 44% des soutiens de Trump ont quitté la fac avec un diplôme, ce qui est plus faible que pour les supporters de Cruz (50%) et Kasich (64%), ses anciens adversaires. Mais c’est toujours plus que la moyenne américaine: 29% des Américains ont un diplôme du supérieur. «Expliquer la popularité de Trump n’est pas aussi simple qu’on a pu le penser», conclut de son côté Quartz.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Populisme ? Les électeurs de Trump sont plus riches et diplômés que l’Américain moyen

    1. Grégoire

      N’en déplaise aux medias franchouillards islamo- gauchistes,l’Amérique est de retour: Donald Trump Président!
      Elle a rit, Il a rit d’Hillary . J’espère qu’il n’en fera qu’une bouché.

    2. MARINEL

      Comme tous les médias idiots de France le détestent, je l’aime déjà ce futur Président US.
      Il a réussit c’est qu’il n’est pas bête, au contraire.

    3. Frank Giroux

      Ah, j’ai bien hâte de voir si les américains vont élire une femme… WWash… je ne gagerais pas un 10.$ là-dessus !
      Il ne faut pas oublier que même si les américains ont élu par 2 fois un noir à la maison blanche ils en ont payé le prix : on qu’à regarder combien les gens ont commencé à afficher au grand jour leurs tendances racistes (qu’ils ont d’ailleurs toujours eu et dissimulé volontairement pour ne pas faire de vague). Quand à savoir si ce noir a changé quelque chose pour ses semblables, c’est une évidence : rien pantoute.

    4. alauda

      Hillary a la tête de la puissance américaine, c’est inquiétant. Elle est fausse.
      Quant à Trump, le personnage n’est pas facile à cerner, compte tenu de ses provocations théâtrales.
      Un politique ne gouverne jamais seul. C’est l’entourage aussi qui compte.

    5. Fred

      Les quelques interventions de Hic me semblent moins fantaisistes et moins péremptoires que beaucoup d’autres exprimées ici sous le coup de la passion, celle qui aveugle et prive de recul. Quand bien même Trump devrait être élu, il ne ramènera pas plus la paix au proche orient qu’ailleurs. Le sujet est depuis trop longtemps enflammé, sur fond de religions trop éloignées de l’esprit de tolérance que certaines prônent pourtant. On est parvenus au fil du temps à un imbroglio où les revendications identitaires, qu’elles soient religieuses ou pas, l’emporteront définitivement sur une solution durable. Bien malheureusement, quelle issue viable peut-on voir ? Aucune.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *